Rechercher :dans

#11 04-08-2011 23:33:07

Dud'
1ère classe
Inscrit le : 04-08-2011
Messages : 11
  Re: Visite médicale: Problème auditif


Merci Chouchen pour toutes ces informations !!

Mais je dois admettre que je ne saisis pas tout, ou du moins, je ne suis pas sur de le saisir ^^'


Si j'ai bien compris, le médecin du HIA ne pourra pas me dire si je serai pris, mais me le dira de manière indirecte de part son orientation.
Ensuite, l'audiométrie tonale peut être sauvée par l'une des deux oreilles, à savoir que si j'entends mieux de l'oreille droite, alors j'ai encore une chance ( ce qui est le cas, certaines fois seulement, je peux entendre un merle par exemple ).
Pour terminer, l'audiométrie vocale, donc un tout autre texte peut être utilisé, mais seulement en cas de secours c'est ça ?
C'est à dire que si le médecin du CSO, lors de ma visite médicale, a des doutes, il peut me faire passer des tests supplémentaires qui permettront de savoir si je suis apte ou non à devenir Sapeur Pompier de Paris malgré mon handicap, car ce dernier ne me generait pas tant que ça ?!!

Désolé d'insister, et de faire l'idiot, mais j'aimerais être sur de bien comprendre, afin d'évaluer au mieux ma situation smile



Hors ligne

 

#2

Aumilitaire
Animatrice
Inscrit le : 01-04-2009
Messages : 352







En ligne

#12 05-08-2011 00:49:59

Malina
Lieutenant
Inscrit le : 18-04-2011
Messages : 479
  Re: Visite médicale: Problème auditif


Le "bip" est donné dans une oreille. L'autre ne va jamais entendre ce que l'une entend. Je ne vois pas ce que tu veux dire par "sauvé". Tes deux oreilles doivent être dans les plages I ou II. Si une tombe sur le III...  soit l'autre est dans le I, soit tu es inapte. Si une des deux tombe dans le IV ou V, c'est inapte direct.
(Ce que je t'ai dit c'est marqué sur le tableau sur le fichier pdf que je t'ai montré).



Hors ligne

 

#13 05-08-2011 11:15:44

Dud'
1ère classe
Inscrit le : 04-08-2011
Messages : 11
  Re: Visite médicale: Problème auditif


Oki, donc ça, j'avais plutot saisit smile Mon oreille droite entend mieux que la gauche, donc faut espérer.

Mais est ce que l'audiométrie vocale peut me sortir de ce problème ? Si le médecin voit que je n'entends pas une gamme d'aigu, peut il me faire passer un test supplémentaire ?

EDIT : Ah j'oubliais, j'ai déjà fait des tests prouvant ma surdité, et j'ai eu les pourcentages que j'ai sur chaque oreilles, est ce que ça permet de situer ou non ?

Par exemple, j'ai -25% à mon oreille droite, cela peut il m'aider à me situer sur le graphique ?

Car le test qui m'a permis de savoir ceci a l'air d'être le même que celui effectué au CSO... ( J'viens juste de m'en rappeler )



Hors ligne

 

#14 05-08-2011 15:51:08

chouchen
Caporal
Inscrit le : 24-07-2011
Messages : 45
  Re: Visite médicale: Problème auditif


Bonjour
Je comprend que cela ne paraisse pas simple.. pour cela que seul un médecin des armées, peut, après examen , déterminer l'aptitude dont le sigle O.
Voila comment cela se passe:
Théoriquement un spécialiste de l'hopital ne peut pas de dire directement si tu es apte ou pas pour sa spécialisté: au mieux peut-il de donner un sigle O - mais il n'y ait pas obligé si ce n'est pas demandé par un médecin examinateur. Ensuite il ne sait pas les conséquences de ce sigle par exemple que O=3 est permis dans l'armée de terre, pas dans la marine (O=2 obligatoire)e et pas dans les TAP.

En sélection, visite initale en CSO ou par un médecin d'un centre médical des armées, seule l'audiométrie tonale est effectuée et sert à déterminer cette aptitude initiale.
Si on reprend l'audiogramme avec ses plages de I à  V.
IL y aura une courbe pour chaque oreille.
Si les deux courbes sont comprises dans la plage I [ = zone verte]  O=1
Si une oreille est dans la plage I et l'autre dans la plage II [=zone bleue], ou les deux oreilles dans la plage II, alors O=2.
Si une oreille est dans la plage III [=zone rouge] et l'autre dans la plage I [=vert], alors O=3.
Si une oreille est dans la plage III, l'autre plage II, alors O=4 ; les deux oreille plage III, O=5.
Si une des oreille touche une plage IV ou V, O > 4.

Enfin l'audiométrie tonale n'est pas utilisée en visite initiale mais uniquement en visite révisionnelle pour quelqu'un qui est déja militaire et qui a une baisse de l'audition.

Pour info, s'il y a une grande différence d'audition entre les deux oreilles,du à un problème de transmission ( pb de tympan ou de chaine ossiculaire) l'oreille saine peut entendre les sons administrés à l'oreille controlatérale: le son est en parti transmis par voie osseuse à l'autre oreille ( et si la différence est encore plus importante, il peut entendre le son tranmis par voie aérienne: quand il y a une grande différence, on doit brouiller l'oreille saine pour avoir un résultat fiable)

Les pourcentages donnés, c'est souvent dans le cadre des invalidités civiles, est fait sur une moyenne des différents résultats donnés par la courbe audiométrique. Pour l'aptitude on ne peut donner aucune réponse si on n'a pas le résultat d'un audiogramme  (se présente sous forme de graphique  ou de tableau de chiffres).



Hors ligne

 

#15 05-08-2011 16:15:04

sofianek
Lieutenant-colonel
Lieu : Carcassonne
Inscrit le : 23-07-2011
Messages : 1115
  Re: Visite médicale: Problème auditif


Bonjour , c'est un peut hors sujet mais j'aimerais savoir si a la seconde vm d'incorporation on peut nous mettre innapte définitif alors qu'au cso on a été mis apte TAP par exemple ?



3eme RPIMa 4ème compagnie - Carmin 2 ( Notre peau peut être , notre sourire jamais  ) !


Hors ligne

 

#16 05-08-2011 16:39:31

chouchen
Caporal
Inscrit le : 24-07-2011
Messages : 45
  Re: Visite médicale: Problème auditif


sofianek a écrit:

Bonjour , c'est un peut hors sujet mais j'aimerais savoir si a la seconde vm d'incorporation on peut nous mettre innapte définitif alors qu'au cso on a été mis apte TAP par exemple ?

bonjour,
oui c'est possible.. il peuut y avoir plusieurs raisons à cela:
- il a pu se passer quelquechose de nouveau depuis la sélection (accident, prise de poids pour les TAP...)
- vous avez omis de déclarer quelquechose qui se révelera ensuite
- des aptitudes spécifiques comme les TAP necessitent une radio du rachis (dos): si on découvre un problème.
-Enfin il peut arriver au médecin qui a réalisé la sélection d'avoir fait une erreur, d'avoir été négligeant (c'esqt un travail à la chaine et des erreurs sont toujours envisageable).

En général, s'il y a un doute, le médecin de l'unité incorporatrice pourra ou préférera demander un avis spécialisé dans un hopital des armées avant de prendre cette décision.

cordialement



Hors ligne

 

#17 05-08-2011 16:52:05

BTX
VELITE
Inscrit le : 05-12-2009
Messages : 20979
  Re: Visite médicale: Problème auditif


Bonjour CHOUCHEN,
J'ai noté dans vos différentes interventions que vous ne recommandiez pas aux candidats potentiels, ayant un doute quant à leur aptitude physique, d'aller consulter dans le service médical spécialisé du HIA le plus proche. Au prétexte que le praticien hospitalier n'agirait que sur ordonnance d'un médecin militaire.
Dont acte.
En clair, cela reviendrait à recommander aux candidats potentiels de bien vouloir patienter jusqu'à la VMA au CSO pour s'entendre signifier éventuellement une décision de rejet pour inaptitude définitive au service des armes.
Me trompe-je ?
BTX



En ligne

 

#18 05-08-2011 17:08:47

chouchen
Caporal
Inscrit le : 24-07-2011
Messages : 45
  Re: Visite médicale: Problème auditif


BTX a écrit:

Bonjour CHOUCHEN,
J'ai noté dans vos différentes interventions que vous ne recommandiez pas aux candidats potentiels, ayant un doute quant à leur aptitude physique, d'aller consulter dans le service médical spécialisé du HIA le plus proche. Au prétexte que le praticien hospitalier n'agirait que sur ordonnance d'un médecin militaire.
Dont acte.
En clair, cela reviendrait à recommander aux candidats potentiels de bien vouloir patienter jusqu'à la VMA au CSO pour s'entendre signifier éventuellement une décision de rejet pour inaptitude définitive au service des armes.
Me trompe-je ?
BTX

Bonjour,
oui en effet et cela pour cela plusieurs raisons:
- la première réglementaire:  le spécialiste d'un hôpital des armées en matière d'aptitude répond à une question d'un médedcin des armées: il n'est pas tenu de répondre à la question d'un candidat et peut refuser de le faire. en plus comme je le disais plus haut, il n'a pas connaissance toujours des conséquences des classifications surtout pour les cas limites (O=3, G=3): je me souviens d'avoir eu au telephone un aggrégé ignorant que G=3 était compatible avec l'aptitude EVAT.
- d'autant plus qu'il y a un risque: certains spécialistes n'appliquent pas toujours les textes, ils peuvent les interpreter: si c'est le cas, le médecin du CSO peut refuser de suivre cet avis et en dernier recours la DCSSA a dit quelle suivrait l'avis réglementaire.
- cette pratique risque d'engorger les consultations des HIA: on a deja bien du mal à avoir un RV pour préciser un problème une fois passé en CSO. En CSO on essait parfois d'avoir un avis en faxant des résultat, ou en téléphonant au spécialiste
- Enfin étant donné la disparition des petits hopitaux des armées, les HIA sont parfois fort loin: conseiller ce déplacement à ses frais sans certitude du résultat est un peu risqué et inégalitaire selon le lieu de résidence.

Alors je ne dis pas que dans des cas particulier, cette procédure pourrait avoir un interêt mais d'une manière générale:
- c'est au médecin des armées d'un CSO ou CMA de prendre les décisions d'aptitude.
- s'il a un doute il envoie en consultation dans un HIA pour voir un spécialiste
- les consultations pour surexpertise se font aussi dans un HIA.

Voilà c'est l'avis d'un médecin des armées ayant travaillé en CSO et avec pas mal d'experience.. malheureusement.

NB: toute regle peut avoir ses exceptions!!!



Hors ligne

 

#19 05-08-2011 17:21:22

BTX
VELITE
Inscrit le : 05-12-2009
Messages : 20979
  Re: Visite médicale: Problème auditif


Pris note.
Dès lors je dissuaderai sur ce forum :
1. tout intervenant de se risquer à émettre un avis médical sur une question relevant de ce domaine s'il n'est pas issu de l'académie.
2. Et je me résignerai à répondre aux candidats abordant ce type de question relative à l'aptitude de se résoudre à attendre le verdict du médecin chef du département d'expertise médicale du CSO quelles qu'en soient les conséquences.
BTX



En ligne

 

#20 05-08-2011 17:30:37

chouchen
Caporal
Inscrit le : 24-07-2011
Messages : 45
  Re: Visite médicale: Problème auditif


BTX a écrit:

Pris note.
Dès lors je dissuaderai sur ce forum :
1. tout intervenant de se risquer à émettre un avis médical sur une question relevant de ce domaine s'il n'est pas issu de l'académie.
2. Et je me résignerai à répondre aux candidats abordant ce type de question relative à l'aptitude de se résoudre à attendre le verdict du médecin chef du département d'expertise médicale du CSO quelles qu'en soient les conséquences.
BTX

C'est une possibilité.
L'autre c'est de conseiller de faire une visite pour une PM: cela donne toujours une idée et la demande d'examens supplémentaires sera faite à ce moment si c'est nécessaire et que la visite est bien faite.
Après ensuite, ce n'est pas une science exacte: il m'est arrivé de mettre inapte des candidats qui avaient ete classé apte à une autre visite mais ce n'est pas le plus fréquent.

Ensuite, dans des cas particuliers, si ce n'est pas trop loin, les candidats à problèmes peuvent tenter cette solution sans etre sur du resultat: ce peut peut etre le cas pour ce problème d'audition mais la simple vue de son audiogramme, et il en a surement déja fait, me permettrai de lui dire s'il a une chance ou pas d'être apte, ou que c'est un espoir impossible comme ce qu'il décrit semble l'être.
Cordialement

NB: quittant les armées dans quelques temps, je serai rarement ici... mais bon d'autre peuvent donner de bon conseils aussi



Hors ligne

 

Pied de page des forums

[ Générée en 0.048 sec., 18 requêtes exécutées ]