Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

L’armée de Terre a reçu ses premiers pistolets Glock-17 et fusils de précision semi-automatiques SCAR-H PR


Recommended Posts

http://www.opex360.com/2020/12/19/larmee-de-terre-a-recu-ses-premiers-pistolets-glock-17-et-fusils-de-precision-semi-automatiques-scar-h-pr/

http://www.opex360.com/wp-content/uploads/scar-20201219.jpg

Début janvier, le ministère des Armées avait annoncé qu’il allait commander 74.596 pistolets Glock 17 FR afin de remplacer les PA MAC 50 [pistolets automatiques des manufactures d’armes de Châtellerault] qui datent des années 50, et les PAMAS G1 [pistolets automatiques des manufactures d’armes de Saint-Etienne].

Et que l’amurier belge FN Herstal avait été retenu pour livrer 2.237 fusils de précision SCAR-H PR avec lunette jour, modules de visée IL et IR, réducteur de signatures [RDS] et munitions de précision en calibre 7,62×51 mm Otan afin de remiser les FR-F2 [Fusils à Répétition modèle F2].

La mise en oeuvre de ces deux contrats est visiblement menée tambour battant. En effet, fin septembre, une première session de primo-formation a été organisée aux écoles militaires de Bourges pour faciliter l’appropriation du fusil SCAR-H PR par ses futurs premiers utilisateurs. Et l’armée de Terre d’expliquer alors que « ces primo- formateurs auront la charge de former à leur tour d’autres utilisateurs dans les unités prévues pour partir en opération en 2021. »

Cette session annonçait la livraison des premiers fusils… Livraison qui vient d’être réalisée. En effet, la 14e Base de soutien du matériel [BSMAT] a reçu 150 SCAR-H PR le 16 décembre.

En outre, la 14e BSMAT a également réceptionné 5.000 premiers exemplaires du Glock-17 FR, un pistolet « robuste, fiable et ergonomique », souligne le ministère des Armées. « Doté d’un calibre de 9 mm, il mesure 114 mm pour 700 g avec un canon de 4,5 pouces et une capacité de 17 cartouches », précise-t-il.

Désormais, la 14e BSMAT va s’attacher à contrôler la qualité des armes livrées et assurer leur « prise en compte en gestion logistique » ainsi que leur conditionnement en vue de leur distribution aux unités.

Pour rappel, 75.000 Glock-17 FR et 2.600 SCAR-H PR ont été commandés pour les besoins des forces françaises. L’armée de Terre doit recevoir plus de 50.000 pistolets et 2.237 fusils semi-automatiques d’ici 2022.

  • Like 1
  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

http://www.opex360.com/2022/10/15/les-derniers-pistolets-semi-automatiques-glock-17-gen-5-fr-ont-ete-livres-aux-forces-francaises/

Les derniers pistolets semi-automatiques Glock 17 Gen 5 FR ont été livrés aux forces françaises

La DGA réceptionne 15 000 nouveaux pistolets semi-automatiques Glock-17 FR  | Ministère des Armées

 

Lors de la préparation de la Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25, le général Jean-Pierre Bosser, alors chef d’état-major de l’armée de Terre [CEMAT] avait dit espérer pouvoir remplacer « l’ensemble des pistolets modèle 1950 » par des modèles « plus modernes » à l’horizon 2022. Et ce voeu s’est réalisé.

En effet, en janvier 2020, le ministère des Armées avait annoncé qu’il venait de choisir l’armurier Glock, associé aux sociétés Sellier et Bellot [munitions] et UTM [kit d’entraînement], pour lui livrer 74’596 pistolets semi-automatiques Glock 17 Gen 5 FR afin de remplacer les PA MAC 50 [pistolet automatique de la manufacture d’armes de Châtellerault] et les PAMAS G1 [pistolets automatiques de la manufacture d’armes de Saint-Etienne] alors en dotation au sein des forces françaises.

Ce contrat a été mené tambour battant.

Moins d’un an après l’annonce de sa notification, la 14e Base de soutien du matériel [BSMAT] reçut les 5000 premiers Glock-17 FR pour le compte de l’armée de Terre, afin d’en contrôler la qualité et d’assurer leur « prise en compte en gestion logistique » ainsi que leur conditionnement en vue de leur distribution aux régiments.

En avril dernier, et alors que 60’000 exemplaires étaient déjà entrés en dotation et que 4496 n’allaient pas tarder à l’être à leur tour, la Direction générale de l’armement [DGA] annonça la commande d’un dernier lot de 9600 armes. Et là encore, Glock n’a pas traîné étant donné que celle-ci a été honorée en moins six mois.

« La DGA a réceptionné le 5 octobre 2022 le dernier lot de 9600 pistolets semi-automatiques [PSA] relatif à la commande effectuée le 26 avril 2022 », indique en effet le ministère des Armées, et de préciser à nouveau que la répartition prévue est de l’ordre de 80% pour l’armée de Terre, l’armée de l’Air & de l’Espace, la Marine nationale et les services interarmées devant se partager le reste.

Glock 17 Gen 5 FR Coyote Armée Française 9x19 mm

Pour rappel, décrit comme particulièrement fiable et robuste tout en étant doté de « performances sans équivalent en Europe » [dixit la DGA], le Glock 17 Gen 5 FR est un pistolet d’un canon de 4,5 pouces, avec un capacité de 17 cartouches de 9 mm. D’une masse de 700 grammes pour une longueur de 114 mm, il peut être utilisé en cas d’action rapide et de nécessité d’autoprotection.

  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Bonjour,

oui l'arme(Glock 17) est sans égal, le PA MAC 50 a son age, la technologie doit marcher au meme pas que l'armée, mais je suis ca meme triste.

Toujours les souvenirs: je n'avais meme pas recu le kepi que m'ont envoyé chez le magasin d'arme de la CIC(Chabriére-minoterie)ou j'ai demonté, nettoyé, remonté des dizaines de MAC 50 et ca m'a servi quelque temps aprés pour passer le test "salade d'armes" (existe-t-il encore pour les EV?).

Toutefois je fais confiance à la Gendarmerie Nationale pour continuer à faire vivre dans leurs étuis cette belle arme  encore longtemps, pareillement à ce que a dejà fait, en bon gardien des traditions, pour la MAT 49.

Link to comment
Share on other sites

Je ne voudrais pas vous décevoir mais............

Projet de loi de finances pour 1996 : défense - gendarmerie

II. LA MODERNISATION DES ÉQUIPEMENTS SE POURSUIT

A. L'ADAPTATION DE L'ÉQUIPEMENT DE LA GENDARMERIE À L'EXERCICE DE SES MISSIONS

............/...........

 

2. L'arme future de la gendarmerie départementale

Un pistolet-mitrailleur a fait l'objet en 1995 d'un appel d'offre afin de remplacer les anciennes « MAT 49 » 3(*) et de fournir une arme dotée d'une puissance d'impact supérieure à celle d'une arme à poing sans les inconvénients liés à une arme de type « fusil d'assaut » incompatible avec une utilisation dans le cadre des missions de sécurité publique. Les premières commandes devraient intervenir au cours de l'année 1997.

 

Pour ce qui est de l'arme de poing en service............

Le Sig-Sauer SP 2022 a été retenu notamment pour ses nombreux dispositifs de sécurité. Il remplace progressivement les différentes armes de poing utilisées jusqu'alors, par exemple les PAMAS G1 et PA MAC 50 de la gendarmerie, ou encore les Smith & Wesson, Taurus, et Manurhin utilisés par les autres corps.

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

https://www.opex360.com/2023/02/10/larmee-de-terre-a-recu-tous-les-fusils-de-precision-scar-h-pr-commandes-en-2019/

L’armée de Terre a reçu tous les fusils de précision SCAR-H PR commandés en 2019

L'armée de Terre a reçu tous les fusils de précision SCAR-H PR commandés en  2019 - Zone Militaire

Le remplacement des fusils FR-F2 alors en dotation dans l’armée de Terre depuis les années 1980 aura fait couler de l’encre… en raison des conditions imposées par la Direction générale de l’armement [DGA] aux éventuels candidats à son appel d’offres. Celles-ci avaient en effet été jugées trop restrictives, au point que l’armurier français Verney-Caron [qui a depuis lancé la marque Lebel] ne put y prendre part alors qu’il comptait soumettre le VDC-10, une arme dérivée de l’AR-10 produite aux États-Unis.

Quoi qu’il en soit, un peu plus de trois ans après avoir été notifié au groupe belge FN Herstal, le marché « FPSA » [pour Fusil de précision semi-automatique] est désormais terminé, la DGA ayant reçu les 655 derniers fusils SCAR-H PR sur les 2’620 qu’elle avait commandés pour un montant maximum de 100 millions d’euros. Cette somme comprenait également plusieurs équipements annexes, dont des modules optroniques infra-rouge et modules optroniques à intensification de lumière, acquis auprès du groupement formé par OIP Sensor Systems et Telefunken-Racoms.

« Il s’agissait avec l’acquisition de ce nouveau fusil d’équiper les tireurs de précision de nos forces armées, principalement ceux de l’armée de Terre, avec un armement performant leur permettant de garder la supériorité face aux adversaires déterminés auxquels ils sont confrontés sur les théâtres d’opérations extérieures », rappelle la DGA, dans un communiqué diffusé le 9 février.

Pour rappel, les premiers SCAR-H PR furent livrés au 16e Bataillon de chasseurs à pied [BCP], en octobre 2021. Et ce fusil fut rapidement adopté par les tireurs de précision de cette unité. « L’arme précédente possédait un verrou, c’est-à-dire qu’à chaque tir on devait réarmer à chaque fois, alors que là, on peut tirer par exemple un chargeur de 20 en coup par coup sans avoir besoin de réarmer », avait ainsi témoigné l’un d’eux auprès de la presse locale, à l’époque.

Les modules optroniques avaient aussi suscité l’adhésion. « On a la voie jour et la voie nuit pour permettre la surveillance de jour comme de nuit en toute circonstance. On a également le réglage pour avoir soit un "aimpoint", c’est-à-dire un point rouge sur la cible soit pour avoir une croix rouge », avait expliqué un chef de section du 16e BCP.

À ces dispositifs viendront bientôt s’ajouter des calculateurs balistiques FN Elity qui, commandés par l’armée de Terre auprès de FN Herstal, permettent d’améliorer de 25% la précision du tir. Ce qui est un atout non négligeable quand l’on sait l’importance des tireurs de précision.

Ceux-ci, « véritables yeux du chef de section, participent à la protection de leurs unités en remplissant des missions d’observation et de renseignement comme de neutralisation de cibles à longue distance : en pratique, ils peuvent engager leurs objectifs jusqu’à environ 800 mètres, contre 300 pour les fusils des autres soldats. Ils remplissent ainsi une mission primordiale, mais aussi risquée car le tireur de précision est une cible privilégiée de l’adversaire du fait de la menace qu’il représente », rappelle la DGA.

  • Like 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...
Le 19/01/2023 à 10:34, vittorio venturi a dit :

ca m'a servi quelque temps aprés pour passer le test "salade d'armes" (existe-t-il encore pour les EV?).

Bonjour,

j’ai trouvé la reponse dans cet ouvrage conseillé 2 fois dans Espace librairie: Une vie de légionnaire (auteur Jean Claude Saulnier).

 

...et nous avons approfondi le fonctionnement des principales armes tout en pratiquant la traditionnelle salade d’armes qui comprenait le MAS 49/56, la MAT 49 et la AA 52. Il fallait remonter le plus rapidement possible chaque arme dans une pièce noire ou les yeux bandés.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...