Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Partis de Métropole, trois Rafale B ont mis 72 heures pour rejoindre la Nouvelle Calédonie


Recommended Posts

http://www.opex360.com/2022/08/14/partis-de-metropole-trois-rafale-b-ont-mis-72-heures-pour-rejoindre-la-nouvelle-caledonie/

image.jpeg.fc04da6d3bb6d464f92202a9549daa91.jpeg

Pari réussi pour l’armée de l’Air & de l’Espace [AAE] : il était question d’envoyer des avions de combat en Nouvelle-Calédonie en moins de trois jours… Et cela vient d’être fait !

L'A330 MRTT Phénix déploie ses ailes

En effet, et comme annoncé, partis de métropole le 10 août, trois Rafale B, accompagnés par deux ravitailleurs A330 MRTT « Phénix » et deux avions de transport A400M Atlas, ont mis soixante-douze heures pour rallier la Nouvelle-Calédonie, dans le cadre de la mission « Henri Brown », premier volet de la projection « Pegase 2022 » dans la région Indo-Pacifique.

https://static.latribune.fr/919014/airbus-la-charge-2017-liee-a-l-a400m-pourrait-etre-reevaluee.jpg

Lors de ce périple, les trois Rafale ont dû effectuer deux escales, dont une en Inde et une autre à Darwin, en Australie. À noter que la dernière a pris plus de temps que prévu, « en raison de contraintes logistiques » qui n’ont pas été précisées.

Quoi qu’il en soit, jamais des avions de combat de l’AAE n’avait effectué une projection aussi lointaine, alors que, l’an passé, trois Rafale avaient été envoyés en Polynésie française à l’occasion de l’opération « Heifara Wakea ».

C’est en effet ce qu’a souligné le général Stéphane Groën, chef d’état-major du commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes. « La plus longue projection était jusqu’alors celle réalisée l’année dernière entre la Métropole et la Polynésie française. Là, nous avons battu cette projection de 2’000 kilomètres [18’000 km] », a-t-il déclaré à la presse.

Après deux escales en Inde et en Australie, la projection s’est terminée par une action d’entraînement au combat réalisée dans un cadre multimilieux-multichamps, la prise de Koumac. pic.twitter.com/RjmsIxXwLJ

— Armée de l'Air et de l'Espace (@Armee_de_lair) August 13, 2022

 

Arrivés dans les cieux néo-calédoniens, les trois Rafale ont pris part à une « action d’entraînement au combat réalisée dans un cadre multimilieux-multichamps », a précisé l’AAE, via Twitter.

Cette mission inédite est une « belle illustration de la stratégie militaire française dans le Pacifique sud qui est de défendre ses territoires et les populations […] et aussi de contribuer à la stabilité régionale en coopérant avec les pays partenaires », a commenté le général Valéry Putz, le commandant des Forces armées en Nouvelle-Calédonie [FANC].

https://la1ere.francetvinfo.fr/image/xYctnbgFHp8gpyeOfmLbFvyzFlw/1200x900/outremer/2022/07/12/62ccb37540aca_invmat-div-220712-frame-12734.jpg

Les trois Rafale ne resteront que quelques jours en Nouvelle-Calédonie puisqu’ils prendront part à l’édition 2022 de l’important exercice aérien australien Pitch Black jusqu’au 10 septembre. Cette participation de l’AAE marquera la relance de la coopération militaire entre la France et l’Australie, laquelle avait été sérieusement compromise par l’affaire des sous-marins et le pacte AUKUS, l’an passé.

Le déploiement Pégase 2022 vise plusieurs objectifs.

Le premier est de montrer que la France est « souveraine » et qu’elle « protège ses citoyens partout dans le monde ».

Ensuite, qu’elle est un « partenaire militaire fiable et crédible », en plus d’être une « puissance d’équilibre investie dans la sécurité régionale ».

Enfin, il s’agit de rappeler également qu’elle est « attachée à la liberté d’action dans le respect des conventions internationales ».

Dans le dossier de presse qu’elle a publié sur cette « projection », l’AAE précise que l’un des enjeux est de « décourager un compétiteur ou un adversaire potentiel dans sa volonté d’affaiblir les positions de la France, de menacer ses intérêts ou d’entraver sa liberté d’action ». D’où la nécessité de démontrer qu’elle est en mesure de mener des « des actions rapides pour contrer la politique du fait accompli » et « montrer notre détermination et adresser un message politique à nos compétiteurs ».

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

http://ainsi-va-le-monde.blogspot.com/2022/08/apres-la-caledonie-laustralie-pour-les.html

Après la Calédonie, l’Australie pour les Rafale français

 
 

PB.jpg

Après Henri Brown, la mission calédonienne de l’armée de l’air et de l’espace, les trois Rafale*, accompagnés de deux Airbus A330 MRTT ravitailleur et de deux A400M ont démarré, vendredi, à Darwin l’exercice multinational Pitch Black qui va durer trois semaines.
Y participent 2 500 soldats et 100 appareils venus d’Asie, d’Amérique du Nord et d’Europe. « Cette séquence australienne représente une réponse alliée dans l'Indo-Pacifique aux exercices de tir réel et aux tirs de missiles balistiques de la Chine autour de Taiwan et dans la ZEE du Japon » explique le site Foreign Brief.


Les objectifs de ce périple


L’étape calédonienne de cette mission Pégase 2022 « a permis de montrer la capacité de l’armée française de déployer une force aérienne depuis la métropole après un périple de 18 000 km en moins de 3 jours et de mener à l’arrivée sur le territoire, une mission de combat » se réjouissait le général Valéry Putz, commandant supérieur des forces armées en Nouvelle-Calédonie (FANC) sur les antennes de la radio RRB.

« En effet, cette projection permet d’envoyer un signal stratégique très fort. La France est capable de protéger ses ressortissants où qu’ils habitent, elle est capable de défendre ses intérêts, elle est capable de préserver la liberté de circulation et d’action partout où le droit international l’y autorise » complète le général Stéphane Groën, chef du détachement aérien français.


Enfin, dans un contexte de décrispation entre Canberra et Paris, le ministre de la défense australien, sera en France le 1er septembre afin de rencontrer son homologue français. Pour sa part le patron des FANC est depuis dimanche soir dans la capitale australienne, où il a débuté ce lundi une visite officielle.

* 
Le troisième Rafale victime d’une panne en Calédonie n’a rejoint l’Australie que ce lundi.

  • Like 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...