Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

La Direction générale de l’armement a lancé les travaux sur le standard 2 de l’avion ravitailleur A330 MRTT


Recommended Posts

https://www.opex360.com/2023/10/20/la-direction-generale-de-larmement-a-lance-les-travaux-sur-le-standard-2-de-lavion-ravitailleur-a330-mrtt/

phenix-20200420.jpg

Les douze avions ravitailleurs A330 MRTT « Phénix » de l’armée de l’Air & de l’Espace [AAE], qui seront d’ailleurs bientôt quinze après la conversion des trois A330 qu’elle a récemment acquis – ont été livrés dans une configuration de « base ». C’est à dire qu’ils ne possèdent pas encore toutes les capacités souhaitées au départ. D’où le contrat que vient de notifier la Direction générale de l’armement [DGA] à Airbus Defence & Space.

Ainsi, ce marché porte sur les travaux relatifs au développement du « standard 2 » de l’A330 MRTT, lequel vise à renforcer la capacité de cet appareil à « évoluer dans des environnements contestés », avec l’intégration de dispositifs d’auto-protection. Cependant, il n’est pas certain que cela suffise… Un avion-ravitailleur constitue une cible de choix pour une force aérienne ennemie…

Mais pas seulement puisqu’il s’agit également de doter cet avion de nouveaux moyens de communications afin d’en faire un « noeud de commandement et de conduite des opérations aériennes », ce qui sera un atout non négligeable pour les missions complexes assurées par les Forces aériennes stratégiques [FAS, dont relèvent les A330 MRTT] et les projections d’avions de combat sur de longues distances.

Ces moyens reposeront sur le programme MELISSA [Marché d’élaboration d’intégration et de soutien des stations satcom Aéronautiques], confié par la DGA à Thales en 2022.

Concrètement, les A330 MRTT seront dotés d’une liaison protégée souveraine de transmission [voix et données] par satellite utilisant non seulement la constellation Syracuse IV mais également n’importe quel autre satellite de télécommunication, qu’il soit commercial ou exploité par une force armée alliée.

À l’époque, la DGA avait expliqué que MELISSA permettrait de « maintenir la connexion en bandes Ka militaire et civile avec le commandement ou entre aéronefs dans un environnement de brouillage électromagnétique par l’adversaire ou pour des conditions de vol très dégradées par la météo ».

Ce contrat est le second que vient d’obtenir Airbus pour les A330 MRTT de l’AAE en l’espace de quelques jours, après celui notifié par la Direction de la maintenance aéronautique [DMAé] pour assurer, avec Rolls Royce Plc, le soutien de ces appareils.

Et, justement, selon la DGA, les travaux sur le standard 2 « conduiront à la qualification sur prototype de l’ensemble de ces fonctions, avec un rétrofit de la flotte qui sera réalisé en synergie avec les activités de maintenance, au travers du marché de soutien à 10 ans qui a été notifié conjointement ».

Par ailleurs, ce nouveau standard doit également faire l’objet de « développements incrémentaux »… Ce qui suggère que d’autres améliorations pourront être apportées aux A330 MRTT français, comme, par exemple, l’intégration du système de ravitaillement en vol automatisé A3R [pour Automatic Air-to-Air Refueling], développé par Airbus dans le cadre de son programme « A330 SMART MRTT ».

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...