Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Emeutes : des militaires pour encadrer des jeunes délinquants ?


Recommended Posts

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2023/10/26/emeutes-des-militaires-pour-encadrer-des-jeunes-delinquants-24200.html

Un encadrement par des militaires sera envisagé pour certains jeunes délinquants qui auraient pris part à des émeutes, a déclaré Elizabeth Borne, la cheffe du gouvernement.

Il s'agira pour ces membres des Armées de "transmettre des valeurs de discipline et de dépassement de soi".

La Première ministre s'exprimait lors d'un discours aux maires présentant les mesures gouvernementales pour répondre aux violences urbaines survenues après la mort du jeune Nahel à Nanterre. 

Mais des militaires ne seront pas intégrés à la FAR. il ne s'agit pas d'une Force de réaction rapide mais d'une "force d'action républicaine" composée de policiers, d'officiers de police judiciaire, de fonctionnaires des finances, de personnels éducatifs et travailleurs sociaux, qui contribueront à sécuriser les quartiers. 

 

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2023/10/27/encadrez-les-qu-ils-disaient-24202.html

"Encadrez-les, qu'ils disaient"!

 

L’idée que les armées devraient toujours en faire plus dans des missions civiles leur colle aux rangers.

La Première ministre, Elisabeth Borne, a présenté jeudi ses mesures destinées à répondre aux violences urbaines du début de l'été, lors d'un discours devant des maires (voir mon post de jeudi). Parmi ses propositions, retenons au moins celle-ci: "Nous pouvons envisager un encadrement de jeunes délinquants par des militaires, qui pourront notamment transmettre des valeurs de discipline et de dépassement de soi".

L'idée de la Première ministre a provoqué quelques moqueries. Ainsi celle de Michel Goya: "Perso, je propose d'encadrer les émissions carbone et les punaises de lit par les militaires et on devrait avoir fait le tour des problèmes". 

Sur un ton moins taquin, citons Bénédicte Chéron qui, dès le 1er juillet, rappelait que "les militaires ne sont pas des policiers « plus » (plus armés, blindés, ou que sais-je) ils sont autre chose". L'historienne avait déjà réagi à l'été 2022 quand Gérald Darmanin avait proposé l’ouverture à Mayotte de "lieux de rééducation et de redressement" pour les délinquants mineurs gérés par l’armée. elle jugeait alors la proposition du ministre "d’une grande banalité au regard d’un débat public qui ne cesse de faire des armées une solution à toute crise en matière de politique intérieure".

Plus récemment, on a relevé d'autres illustrations de cette tentation de faire de l'armée une supplétive de la justice et de l'Education nationale. C'est la fausse bonne idée récurrente d'envoyer l'armée face aux délinquants, trafiquants etc., comme l'a proposé le LR Eric Ciotti qui défend l'idée du déploiement de l'armée dans les banlieues difficiles. C'est la détermination du ministre des armées, Sébastien Lecornu, à vouloir que les Armées s’impliquent davantage dans le fameux "service national universel "(SNU). 

Cadrer, encadrer, recadrer... Si c'est l'avenir professionnel que l'on promet aux candidats à l'engagement dans les armées, on peut s'inquiéter sur le succès de la fidélisation. A ce compte-là, autant que les aspirants militaires rejoignent tout de suite la PJJ ou le ministère de la Justice.

  • Sad 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Ils devraient déjà créer un lma de la LE ouverte à tous les volontaires comme plus tard ...le reste ils savent faire ...et je suis certain qu'il y aurait des milliers de candidats ...

Géré par des anciens caporaux -chefs et personnel qui ont fini leur carrière militaire ...j'ai connu çà à Orange , le 1 REC fournissait plein d'agents à la compagnie d'autoroute locale ..et je l'ai vu de mes yeux personne ne leur disait quoi faire çà passait par un ancien major employé lui aussi ...

 

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Toujours cette marotte de l'armée qui vient pour régler les problèmes  que ce soit pour les jeunes ou les cités. A ceux  qui veulent l'envoyer dans les cités.  Ce n'est pas une question de capacité des gendarmes ou de la police c'est juste une question qu'il ne faut pas faire de vagues. Juste de la flûte politique. Si demain le MI  dit allez on nettoie les cités la police n'aura besoin de personne croyez moi . La réalité c'est le droit et surtout l' opinion public de bobo. Puis parlons un peu franchement,  c'est un problème sociétal bien plus vaste, qui ne se règle pas en envoyant rambo tout pêter. La fausse lutte contre  le trafic de drogue est un exemple de ce vaste problème.

 

Edited by SG5375
  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Ça c'est déjà la base parce qu'on ne vend pas un truc  que personne ne veut acheter.  Que ceux qui disent que c'est parce qu'il y a des dealers que la drogue se vend sont des anges. Le nombre de plantations personnelles est en expansion. Pas besoin de dealer pour celui qui veut vraiment,   alors oui c'est plus simple c'est sûr d'avoir son produit par uber shit, mais pas obligatoire. Et la deuxième chose qui fait que la drogue continuera de vivre c'est que c'est un bon moyen de faire de l'argent pour alimenter beaucoup de réseaux plus ou moins officiels ( il faut bien alimenter nos caisses noires ) , tous les grands pays le font. Ce n'est pas du complotisme c'est de l économie. Et puis cela fait aussi vivre les pays producteurs.

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, SG5375 a dit :

Ça c'est déjà la base parce qu'on ne vend pas un truc  que personne ne veut acheter. 

Bonjour,

c’est plus qu’un complot : pour décourager cette dérive devant la quelle la Societé est impuissante il faudrait repartir de zéro dans le familles, dans les écoles, dans le sport et pourquoi pas dans les casernes. Est-il possible?

Je ne crois pas non plus que le système Marcos dans les Philippines soit exportable en occident, plutôt serait mieux essayer de faire cesser la demande comme le souhaite SG5375 au lieu d’envisager le recours à l’armée pour un boulot de policier.

Link to comment
Share on other sites

Pourquoi ne pas créer un nouveau LMD à discipline stricte à Calvi (ou en Balagne), près du 2 REP et consacré à former de jeunes techniciens destinés à la défense et encadré par des Légionnaires ?

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

47 minutes ago, Levy Pierre said:

et consacré à former de jeunes techniciens destinés à la défense et encadré par des Légionnaires ?

Car ils vont crever.

Moi legionnaire, moi pas bien francais parler.

Link to comment
Share on other sites

bonsoir

j'ai envie de mettre mon grain de sel dans la discussion. Tout le monde a raison bien sûr. Mais tout est possible.

Près du 2ème REP ils souffriraient mais ne crèveraient pas car les jeunes ont des ressources insoupçonnées.

Cela pourraient être motivant car "les jeunes" ont besoin de trouver et de respecter  des chefs qui les commandent, ils adorent la hiérarchie -et la leur est terrible-, de tenues qui les distinguent du commun des mortels et surtout de ceux qu'ils connaissent dans la "cité".

Quoique on puisse dire d'eux ils ont envie de s'en sortir car ils savent l'impasse dans laquelle ils sont mis à part cette frange qui a toujours existée.

Mon fils me disait qu'il avait beaucoup moins de problèmes avec les gars issuent des cités car ils savaient la valeur de la parole du chef et, pigeaient beaucoup plus vite les ordres.

Peut-être est ce de l'angélisme?!!!!.

Alors Pierre qui a besoin d'hommes trouverait peut être là des gars formés à un métier d'avenir et bien "recalés".

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Mettre des jeunes dans des camps sous "éducation militaire". Ce n'est pas le rôle de l'armée, Encore une fois il y a des secteurs d'activités dédiés  qui existent et qui pourraient le faire , c'est un problème de législation et d'idéologie.  Et puis on parle de quels jeunes. Il faut des lois pour encadrer tout cela pour savoir qui va peupler ces centres ? sûrement pas de volontaires dans  les rangs des jeunes qui rapportent l 'argent à la famille en faisant du business. Dans les cités on a tous les profils, mais le problème de l'argent facile, dans le contexte social avec toutes ses composantes ,est trop attirant.Nous touchons là à cet énorme sujet de société de l'éducation et de la prise en charge des mineurs parce que ce sont eux  qui sont très rmajoritairement concernés par les dérives. Sujet tellement vaste qu'il faudrait une bibliothèque.  Rien n'est simple et les poncifs à l'emporte pièce ne tiennent pas le coup face à la réalité du terrain. Commençons par réformer réellement l'ordonnance de 1945 autrement que par le sketch  de celle de 2021 qui est sensée la remplacer en matière de  traitement pénal des mineurs.

Edited by SG5375
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...