Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

La France va donner « plusieurs dizaines » de véhicules de l’avant blindés aux forces armées libanaises


Recommended Posts

https://www.opex360.com/2023/11/06/la-france-va-donner-plusieurs-dizaines-de-vehicules-de-lavant-blinde-aux-forces-armees-libanaises/

vabhot-20181127.jpg

Le 3 novembre, lors d’un discours très attendu, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, n’a pas déclaré ouvertement la guerre à Israël, comme beaucoup le redoutaient… Cependant, il a fait valoir que la milice chiite libanaise, soutenue par l’Iran, était « entrée dans la bataille depuis le 8 octobre », soit au lendemain des attaques terroristes commises par le Hamas dans le sud d’Israël. « Ce qui se passe à la frontière peut paraître modéré. Mais ce n’est pas le cas », a-t-il dit.

Pour autant, si le Hezbollah « fixe », en quelque sorte, Tsahal dans le nord d’Israël, il n’est pas exclu qu’il finisse par s’engager dans une « guerre totale ». C’est une éventualité « réaliste », a affirmé son secrétaire général. « Je le dis en toute transparence et avec un flou constructif : toutes les options sur notre front sont ouvertes et examinées et nous pourrons y recourir à tout moment », a-t-il ajouté.

Évidemment, une offensive de grande ampleur du Hezbollah contre l’État hébreu mettrait la Force intérimaire des Nations unies au Liban [FINUL] dans une position délicate. Et cela concernerait la France dans la mesure où, dans le cadre de l’opération Daman, elle a engagé environ 700 militaires dans cette mission de l’ONU.

Depuis la guerre qui opposa Israël à la milice chiite, en 2006, la France cherche, à l’instar des États-Unis, à renforcer les Forces armées libanaises [FAL] vis à vis du Hezbollah, qui tient à la fois un rôle politique et militaire au Liban.

Ainsi, en novembre 2014, la France trouva un accord financier avec l’Arabie Saoudite afin de fournir à l’armée régulière libanaise l’équivalent de trois milliards d’euros d’équipements, dont des CAESAr [Camions équipés d’un système d’artillerie], des Véhicules de l’avant blindé [VAB], des missiles antichars et des patrouilleurs. Seulement, appelé DONAS [Don Arabie Saoudite], ce contrat ne put se concrétiser… Et il permit seulement d’envoyer des missiles MILAN au pays du Cèdre.

Cela étant, et alors que celui-ci était confronté à la menace posée par l’État islamique [EI ou Daesh], Paris a cédé du matériel militaire aux FAL, comme, par exemple, des VAB « MEPHISTO » [Module Élévateur Panoramique Hot Installé Sur Tourelle Orientable, ou simplement VAB HOT] et un lot de 96 missiles HOT en 2018.

La même année, en marge de la conférence « Rome II » , la France ouvrit, au profit du Liban, une ligne de crédit de 400 millions d’euros pour lui permettre de renforcer ses capacités militaires. Plus d’un an après, Beyrouth signa une lettre d’intention en vue de se procurer des patrouilleurs de fabrication française afin de protéger sa zone économique exclusive [ZEE] et, surtout, ses installations gazières.

Quoi qu’il en soit, le Hezbollah passant pour être l’une des organisations paramilitaires les mieux armées du monde, cette aide – qu’elle soit française ou américaine – fournie aux forces libanaises n’est sans doute pas encore suffisante. D’où la nécessité de l’accentuer, comme vient de l’annoncer Sébastien Lecornu, le ministre des Armées, dans un entretien accordé au quotidien libanais L’Orient-Le Jour.

« Nous allons poursuivre notre partenariat en matière d’équipements, notamment pour le transport de troupes sous blindage qui est clé pour maintenir les patrouilles : plusieurs dizaines de véhicules [de l’] avant blindés vont être donnés aux forces armées libanaises prochainement », a en effet assuré M. Lecornu. Il s’agit de permettre à ces dernières de mieux « se coordonner » avec la FINUL.

« Notre soutien à l’armée libanaise s’inscrit dans le temps long, quelles que soient les difficultés du moment », a poursuivi le ministre. Et il s’agit ainsi d’éviter une « escalade que personne ne maîtriserait, et dont personne ne pourrait ressortir gagnant », a-t-il conclu.

Photo : archive

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...