Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Un Suisse échappe à l’armée en devenant une femme


vittorio venturi

Recommended Posts

Un jeune alémanique membre de l’UDC a changé de genre pour éviter l’armée comme pour dénoncer une législation qu’il juge absurde.

Un jeune homme Suisse est devenu une femme pour échapper à l’armée comme à la taxe militaire. Ce genre de cas était redouté quand le changement de genre a été facilité, mais les autorités estimaient que ces abus étaient «peu probables».

Le jeune homme d’aujourd’hui 23 ans témoigne dans le «Matin Dimanche» sous le prénom d’emprunt de Max, car il souhaite rester anonyme. Il dit se sentir 100% homme. Mais est officiellement une femme depuis un an.

Depuis janvier 2022, toute personne qui a la «conviction intime» de ne pas appartenir au genre inscrit dans le registre d’état civil peut en changer lors d’une procédure accélérée. Pas besoin d’un examen médical ou d’une décision judiciaire.

Max, membre de l’UDC, dit avoir changé de genre pour protester contre cette loi. «Je voulais pousser cette nouvelle réglementation jusqu’à l’absurde. Mais je ne voulais pas non plus faire l’armée», raconte-t-il.

Démarche illégale

L’Office fédéral de la justice affirme dans le «Matin Dimanche» que sa démarche est illégale: «Les déclarations de changement de sexe abusives ou faites à la légère n’ont aucun effet juridique et sont punissables. En cas de soupçon à ce sujet, les circonstances doivent être clarifiées d’office et, le cas échéant, une procédure de correction doit être engagée.»

Max a souhaité rester anonyme justement pour ne pas être poursuivi. Mais il se dit que même devant un tribunal, il pourrait l’emporter, grâce à, selon lui, «l’absurdité de cette réglementation». «Si seul le sentiment personnel compte, comment quelqu’un pourrait-il prouver que je ne me sentais pas réellement femme au moment du changement de sexe?» interroge-t-il.

Précisons qu’un cas comparable avait été médiatisé en janvier 2022: à Lucerne, un Suisse était devenu une Suissesse pour toucher l’AVS un an plus tôt.

Bonjour,

les neveux de Guillaume Tell veulent-ils devenir des nièces?

Blagues à part tout le mond sait que l’armée suisse, qui est une armée sans généraux de citoyens avec le flingue à leur maison et que portent le képi, n’ait rien à envier à personne; les suisses (vraies) qui j’ai connu à la Légion avaient comme motivation de leur engagement le manque d’action et la routine des “Gnomes”.

Évidemment le jeune Max est une exception que cache peut-être un symptôm commune à la jeunesse europèenne.

 

P.S. Si quelqu’un découvre que n’est pas seulement la Légion qui est absolument masculine…

 

 

 

https://www.lematin.ch/story/un-suisse-echappe-a-larmee-en-devenant-une-femme-589864997931

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Quote

P.S. Si quelqu’un découvre que n’est pas seulement la Légion qui est absolument masculine…

En fait, oui. 

La conscription (Service Militaire Obligatoire) est à 100% masculine, cependant les femmes suisses peuvent bien s'engager dans l'armée à titre volontaire.

Au-delà de cela, les hommes suisses, s'ils ne souhaitent pas passer par cette "conscription" — devraient payer la « taxe militaire ». 

Pour le moment, les féministes n'ont pas prononcé à ce sujet, je les attends avec impatience.

Moi legionnaire, moi pas bien francais parler.

Link to comment
Share on other sites

Si la démarche du type est de démontrer l'absurdité de cette loi, çà peut se concevoir, en tant qu'acteur de circonstance, le temps d'un "coup médiatique"...

Reste que le "gars" (?) avoue par ailleurs avoir engagé cette démarche pour se soustraire à ses devoirs militaires de citoyen suisse.. Auquel cas, cela devient pitoyable..

Bref : encore une loi débile, suscitant de la part d'individus du même tonneau, des comportements à l'avenant...

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...