Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Questionnements sur la réserve (Officier) de la Marine Nationale


Atlantikk85

Recommended Posts

Bonsoir,

Je me permet de créer un nouveau sujet sur quelques interrogations sur la réserve de la marine nationale. J'ai collecté quelques informations sur ce forum qui me permettent d'éclaircir certains points mais tout n'est pas totalement clair. Dans mon cas, j'ai 23 ans et j'ai un bac+5, j'ai fait un très court passage à l'école navale et puis ne me sentant plus l'âme d'un marin d'active j'ai préféré dénoncer mon contrat pour laisser la place à quelqu'un qui saura être plus à l'aise (je n'ai d'ailleurs jamais été soldé mais tant pis....).

Je précise que je n'ai pas quitté l'armée parce que j'en avait ras le bol du militaire. Au contraire j'adorais entendre les chants et des escouades défiler à 5h du matin en bord de mer et je dis cela sans ironie et puis l'ambiance générale de l'école tout simplement.

Mais j'ai senti rapidement que j'aurais beaucoup de mal à supporter un éloignement prolongé de la famille (partir quelques jours / semaines ne me fait rien mais plusieurs mois ça me semblait compliqué) et que certaines choses me semblaient ubuesques (signer des papiers pour faire du sport, signer un papier pour ceci, signer pour cela,...). 

Bref passé la désillusion je me décide à rebondir. Après quelques clic sur internet j'ai découvert la réserve militaire de la marine. En effet la réserve de la marine va bénéficier de hausse d'effectifs si j'en crois l'amiral Vandier et de possibilité plus attrayantes avec notamment des effectifs embarqués sur des petites unités (flottilles côtières et autre) à l'instar de garde-côtes. La perspective d'être un militaire à temps partiel me tente vraiment car je souhaite vraiment 1) servir le pays 2) être marin / travailler en mer et 3) prendre une revanche (morale) sur mon échec.

 

J'ai contacté l'APER et selon eux mon grade de réserviste est : Aspirant et possiblement Enseigne de Vaisseau de 1ère classe. Je suis abonné aux lettres de l'APER et j'attends patiemment une offre sur laquelle je pourrais postuler me permettant d'être réserviste sur des postes embarqués (flotilles côtières,...).

 

J'en viens aux questions, qui peut être recouperont certains sujets que je n'ai pas vu sur le forum et je m'excuse si il y a doublon :

 

-J'ai vu que dans l'armée de terre il existe une FMIR pour former les réservistes, est ce que cela est obligatoire dans la marine ? Je n'ai pas fait de PMM ni PMS et l'officier de réserve de l'APER ma confirmé que ce n'était pas obligatoire. Quid des FMIR ? J'ai lu sur le site de l'école navale qu'il existe une FIOR (formation initiale d'officier de réserve) est ce l'équivalent de la FMIR ?

-Je suis preneur de témoignages de formations d'officiers réservistes dans la marine (durée, quelles activités,...). Perspectives d'évolution soit de grade soit de possibilité de se former pour des spécialités autres pour remplir d'autres postes, etc... 

-Quelle est la dotation du réserviste marine, j'ai lu que son uniforme est identique à ceux des officiers actives. Sabre compris ? Tenues à rendre (j'ai vu qu'il existe un système de points donc j'imagine que le trousseau nous appartient) ?

-Question difficile à répondre : est ce que ma démission (qui à été faite dans les règles de l'art et très rapidement pour ne pas priver la marine d'un officier) peut me causer du tort ?

 

Je pense avoir fait le tour des mes interrogations du moment,

 

Je vous remercie d'avance pour les réponses que vous pourrez m'apporter. Au besoin, si des jeunes de mon âge sont intéressé par l'école navale je pourrais leur fournir quelques informations en plus (pas sur le concours, je suis passé par une autre voie).

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, 

Pour les futurs aspirants, il y a une formation de 5 jours qui est surtout une information sur la marine...

Moralité,  tu sors de là, quasiment pas plus employable qu'en y rentrant.

Du coup, tu as un joli galon d'aspirant qui ne te sers à rien car 9 sur 10 ne trouvent pas d'emploi..

Si tu veux vraiment la Marine Nationale : commence en bas de l'échelle (fmir) pour progresser,

Si tu veux être officier, choisis l'armée de terre qui forme ses futurs officiers de réserve.

Question uniforme, c'est un système de points   si c'est le sabre que tu vises, tu pourras l'avoir dans 6 ou 7 ans...

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, kazhkoad a dit :

Bonjour, 

Pour les futurs aspirants, il y a une formation de 5 jours qui est surtout une information sur la marine...

Moralité,  tu sors de là, quasiment pas plus employable qu'en y rentrant.

Du coup, tu as un joli galon d'aspirant qui ne te sers à rien car 9 sur 10 ne trouvent pas d'emploi..

Si tu veux vraiment la Marine Nationale : commence en bas de l'échelle (fmir) pour progresser,

Si tu veux être officier, choisis l'armée de terre qui forme ses futurs officiers de réserve.

Question uniforme, c'est un système de points   si c'est le sabre que tu vises, tu pourras l'avoir dans 6 ou 7 ans...

 

En tant que réserviste, il me semble que le mieux c'est de monter la hiérarchie par voie organique, c'est très formateur et je trouve à mon sens, mieux de diriger des jeunes en ayant compris par où ils sont passés :)

Beaucoup de nos cadres sont montés par voie organique, avec des anciens du service militaire et d'autres 100% réservistes qui sont maintenant capitaine, adjudant chef, major, etc donc si tu vise le dessus du tableau en terme de grade, travail et prouve que tu es "ops" plutôt que d'être jeune aspirant ne connaissant pas à 100% les gestes élémentaires du trinôme etc pour ne pas (ou peu) l'avoir expérimenté.

AL

  • Like 1

Et par l'empereur, vive le train !

Link to comment
Share on other sites

Merci beaucoup pour vos réponses kazhload et AlphaLima !

Le 26/11/2023 à 19:25, kazhkoad a dit :

Bonjour, 

Pour les futurs aspirants, il y a une formation de 5 jours qui est surtout une information sur la marine...

Moralité,  tu sors de là, quasiment pas plus employable qu'en y rentrant.

Du coup, tu as un joli galon d'aspirant qui ne te sers à rien car 9 sur 10 ne trouvent pas d'emploi..

Si tu veux vraiment la Marine Nationale : commence en bas de l'échelle (fmir) pour progresser,

Si tu veux être officier, choisis l'armée de terre qui forme ses futurs officiers de réserve.

Question uniforme, c'est un système de points   si c'est le sabre que tu vises, tu pourras l'avoir dans 6 ou 7 ans...

 

En fin de compte le système me semble extrêmement nébuleux parce l'APER ne m'a par exemple jamais parlé de la formation de 5 jours des aspirant(que j'avais également vue sur le site de l'école navale). Et cela n'est pas explicité sur les brochures.

kazhload Qu'entendez vous entendez par "pas plus employable qu'en y rentrant / 9 sur 10 ne trouvent pas d'emploi" ? Si ils passent la formation de 5 jours ça n'est pas justement qu'ils ont déjà l'emploi de réserviste ? (je pose la question car c'est vraiment un système obscur et même les explications de l'APER sont floues).

Pour l'aspirant je ne recherche aucune gloire loin de là 😄 (pour l'instant je suis là dessus mais j'attends de voir les propositions) c'est simplement qu'en contactant l'APER on m'avait dit que je serais éligible à ASP et EV1. Sur le fond je suis entièrement d'accord sur le principe de gravir les échelons.

D'ailleurs dans la mesure ou j'ai effectivement réalisé un très très court contrat en tant que ASP est ce que j'aurais le droit d'avoir un grade plus bas en réserve ?

Pour le reste je prospecte un peu en gendarmerie, armée de terre. Le hic c'est que je suis vraiment passionné par la mer donc j'aimerais bien servir celle-ci.

J'en reviens encore à mes incompréhension, mais au final il faut postuler via le site réserviste . gouv ou faut-il passer par l'APER ?

Je me retrouve avec des informations contradictoires et très peu claires. Par exemple l'état major de la marine et le ministre des armées veulent développer des unité littorales armées par des réservistes au mois d'aout. Depuis je consulte chaque mois les lettres de l'APER. Je les contacte et on me répond que le recrutement est clos (comment peut il être clos puisque je n'ai vu aucune offre passer sur les lettes mensuelles ?).

 

Une autre question me taraude c'est celle du passé militaire pour intégrer la réserve. Malgré la faible durée de mon passage dans la Marine Nationale suis-je considéré comme un ancien militaire ?

Pour être honnête j'aurais tendance à prétendre simplement aux postes ab-initio donc pour des civils sans expérience militaire.

Edited by Atlantikk85
Link to comment
Share on other sites

Bonjour

Ceux qui font la formation de 5j n'ont pas encore d'esr en général. Du coup, la formation n'aide pas à trouver un esr sauf si ils avaient les qualifications avant (du fait d'un emploi civil par exemple).

Quant à vouloir aller dans la Marine parceque la mer vous passionne : vous n'aurez pas un poste en rapport direct avec la mer (réservé en général aux anciens d'active).

Pour les unités littorales : sans expérience sérieuse maritime, je pense que vous n'avez aucune chance de les intégrer autrement que comme matelot.

J'ai été dans la réserve de l'armée de terre et celle de la marine : ce n'est pas du tout le même concept. La marine fait appel essentiellement (pour l'instant) à des compléments individuels qu'elle ne forme pas (exception faite des fmir fusilier, marin pompier ou guetteur sémaphorique).

Si vous ne voulez pas être employé dans votre qualification civile (si tant est qu'elle interesse la marine) : rentrez dans la marine via une fmir comme matelot ou essayez l'armée de terre.

 

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir Atlantik85,

J'abonde dans le sens des propos de notre camarade kazhkoad :

Les "embarquements" ouverts aux réservistes sont échantillonnaires..                       (Pour ne pas écrire exceptionnels..)

Parmi les très nombreux réservistes de la Marine avec qui je suis en contact, UN SEUL a eu le privilège d'embarquer pour une seule et unique mission de deux semaines en mer Baltique, après cinq années d'ESR en tant qu'Officier. (Son profil "X-Mines" + haute fonction publique, a peut-être joué, je ne saurais dire). Cela ne prouve rien, certes, mais atteste d'une situation "de la vraie vie".

Les déclarations d'intention de tel ou tel "décideur", visant à armer des patrouilleurs côtiers en ayant un recours massif à des réservistes ne peuvent qu'être bien reçues par tout postulant...

A ceci près que les dits patrouilleurs...n'existent pas à ce jour.

Et que les dits réservistes censés y embarquer ne sont ni formés, ni recrutés, ni peut-être même réellement envisagés...

("La Fontaine" nous en a légué une allégorie fort inspirante à travers sa fable "Le corbeau et le renard"... La dernière phrase en étant évidemment l'utile synthèse).

§§§

Par ailleurs : de l'expérience de ces mêmes camarades, la "Royale" semble avoir quelque réticences, "pour le réserviste lambda" issu du civil, à accorder plus de 15 jours d'ESR par an...

(L'Armée de Terre aurait plutôt la tendance inverse... 30 jours mini, 45 si dispo, et beaucoup plus si détenteur de compétences "en tension" : Sic, Cyber, Rens, Rh, Log, Med...)

§§§

Si votre aspiration est vraiment celle des embruns : avez-vous pensé à rejoindre la SNSM ? Constituée de bénévoles, toujours volontaires pour porter secours, c'est "l'élite de l'élite" des hommes de mer...

https://www.snsm.org/

Dans un registre maritime apparenté : les Marins Pompiers de Marseille.https://www.marinspompiersdemarseille.com/

(Certes, pas idéal quand on est en Vendée...)

A vous de voir.

"Bon vent, et bonne mer !"

 

 

 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Bonjour

Merci une nouvelle fois à kazhkoad et dragunov ! Vos témoignages sont très précis, cela m'aide à y voir plus clair.

A la lumière de vos explications je pense attendre un peu avant d'intégrer la réserve histoire de me décider entre la Marine Nationale, l'Armée de Terre et la Gendarmerie.

Comme vous l'avez dit très justement, il y a un faible nombre de postes en ab initio pour la Marine Nationale. Mon objectif était en effet plutôt d'être sur "le terrain", sur des petites unités navigantes, et les exemples que vous mentionnez sont clairs sur le peu d'occasions, en tout cas à l'heure actuelle, dans la Marine pour un personnel issu du civil. Inversement l'Armée de Terre offre plus de possibilités. Je reste tout de même attentif pour la Marine puisque la lettre de l'APER de Septembre parlait des "cibles de RESOPS (anciens marins et ab initio) à recruter" pour les Flottilles Côtières, à voir si ces déclarations seront suivies d'effets.

Comme je l'ai mentionné j'ai une préférence plus marquée pour la Marine (passionné par la mer, parcours d'étude également en lien avec les Sciences de la Mer / Océanographie avec quelques embarquements à la clé) mais à la lumière de vos témoignages je commence à regarder du côté de l'Armée de Terre et j'ai également contacté la réserve de la Gendarmerie pour prendre des informations. Peut être qu'en définitive, pour mon cas, le compromis se trouve t-il dans la réserve de la Gendarmerie, à voir là aussi.

Pour ce qui est de la SNSM, curieusement je n'y avait jamais pensé. C'est un peu tôt pour le moment car je ne suis pas fixé sur mon futur lieu de travail (et la SNSM demande logiquement d'être mobilisable en 20min) mais je garde cela dans un coin de la tête car en effet même en tant que bénévole je pense que cela pourrait me plaire d'intégrer l'équipage de canot (je vais essayer de m'informer à ce sujet plus en détail).

Encore une fois merci à vous !

 

 

 

Edited by Atlantikk85
Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...