Mutation militaire

Partager

Guide mutation du militaire

Mutation militaire

Vous avez reçu votre ordre de mutation (OM) et vous vous apprêtez à lever le camp, lever les amarres ou prendre votre envol !

La mutation militaire, récurrente dans une carrière, est toujours synonyme de changement et d’appréhension. Elle est certes compensée par des avantages financiers, notamment via l’obtention de la prime rideau mais également à travers le déménagement grâce au dispositif d’intéressement mis en place par le ministère des armées.

Cette mutation doit être anticipée et réfléchie afin d’éviter de compliquer davantage la transition.

A cet effet, ce guide de la mutation militaire, qui sera amélioré au fur et à mesure de vos remarques et expériences, présente les difficultés classiques et les dispositifs en place pour faciliter au maximum cette transition dans votre vie.

1 – Déménagement lors d’une mutation militaire

Pour chaque mutation avec changement de résidence (ACR), le militaire dispose de droits individuels pour financer son déménagement, pour lui et sa famille le cas échéant, y compris à la sortie d’une école militaire d’officier ou de sous-officier.

La seule obligation est de réaliser la prestation de déménagement dans les 3 ans à compter de la date de notification de l’ordre de mutation pour un déménagement depuis et vers la métropole et 1 an lorsqu’il s’agit d’un déménagement depuis ou vers l’outre-mer et l’étranger.

En clair, dans le cadre de votre mutation avec changement de résidence, l’administration va financer votre déménagement militaire selon des procédures propres à la solution que vous choisirez, transport de bagages, déménagement selon la procédure classique ou déménagement avec recours à la plateforme multi-déménageurs (nouveauté 2019).

Ce déménagement est également dû dans le cadre d’un départ à la retraite ou en 2ème section dans le cas des officiers généraux.

Pour l’anticiper au maximum et ne prendre aucun risque sur la procédure à suivre afin d’être indemnisé, nous vous invitons à lire attentivement les conseils de notre guide : https://aumilitaire.com/guides/mutation/demenagement

Attention : il faut se méfier des propositions de devis de déménageurs non vérifiés sur internet. Certains n’ont pas toujours l’autorisation légale et vous risquez de fait de ne pas obtenir de remboursement de la part de l’administration. Pour évitez de prendre le risque, demandez vos devis de déménagement ici.

3 – IMGM

Quelque soit votre situation et votre grade, vous avez le droit à l’indemnité de mobilité géographique des militaires (IMGM°. Son montant varie notamment en fonction du nombre de mutations avec changement de résidence dèjà effectuées.

4 – Changement d’adresse

Le changement d’adresse est une priorité auprès des organismes suivants : Fournisseurs d’électricité, banque, assurance, etc.

Nous vous conseillons de souscrire à une solution de suivi de courrier auprès de la Poste pendant 6 mois. Cela peut vous éviter des difficultés sur la réception de courrier important de la part d’organismes que vous auriez oublié de prévenir.

Par ailleurs votre changement d’adresse peut avoir une incidence sur votre assurance voiture car les risques ne sont plus les mêmes. Pensez donc à la renégocier.

Vous voulez échanger sur vos problèmes de mutation ? Rejoignez nous sur le forum