Jump to content
Aumilitaire

Monkeeee

Membres actifs
  • Posts

    8
  • Joined

  • Last visited

About Monkeeee

  • Birthday 09/09/2005

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Statut
    Candidat
  • Armée
    Armée de Terre

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Monkeeee's Achievements

Rookie

Rookie (2/14)

  • One Month Later Rare
  • Week One Done Rare
  • First Post Rare
  • Conversation Starter Rare

Recent Badges

0

Reputation

  1. J'espère Merci pour votre avis, j'espère que votre fils à fait bonne carrière
  2. Oui mais comme j'ai dit je n'avais jamais expérimenté avant donc je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi difficile et je pensais m'adapter mais si au bout de 3 semaines je remet en question mon engagement, je n'ose pas imaginer ce que se sera dans 3mois
  3. Je n'appellerais pas ça des amis, on se parle seulement parce qu'il y a rien d'autre à faire. J'ai toujours été de nature renfermé et ait souvent du mal à me faire des amis. C'est vrai que je manque peut être en maturité, je ne les ais jamais vraiment quittés et était un enfant très calin mais je ne me vois pas faire 5 ans d'armée quand chaque jour paraît plus long que le dernier mais une fois encore je ne veux par leur faire honte et me détesterait si je venais briser leur confiance et leur fierté en moi.
  4. Bonjour, bonjour Voilà que j'entâme ma 4e semaine de FGI et pars enfin au CFIM mais avec moi j'emporte de gros doutes quant à ma volonté de rester au sein de l'armée. Voilà pour faire court, je n'ai que 18 ans, n'avait jamais réellement quitté chez moi avant (que un bac donc pas de grosses études loin de mes parents) et j'étais vraiment un enfant calin avec eux et voilà que maintenant je me retrouves dans un régiment à 5h en train d'eux, n'ayant qu'une ql de 72h tt les mois pour les voir. Je savais qu'être militaire m'éloignerais d'eux mais je ne pensais pas que ça me ferais aussi mal de ne pas les voir. Alors voilà que je me suis remis en question plusieurs fois et ait questionné mon envie de rester dans l'armée,ne me voyant en aucun point ne pouvant les voir que 45j par an et quelques week-end où je voudrais bien faire 10h de train pour les voir. Mais je ne veux pas non plus quitter l'armée. Pourquoi ? Pour ne pas leur faire honte. Tout le monde proche de mes parents est au courant que je me suis engagé alors je ne veux pas qu'ils se tappent la honte si je venais à dénoncer mon contrat style "la honte leur fils s'est engagé et a même pas tenu quelques mois". Et je ne veux pas qu'ils aient honte de moi non plus, ils m'ont donné leur fierté, ils m'ont aidés tout le temps depuis mon premier rdv en cirfa jusqu'à ma signature de contrat et voilà que moi je veux tout jeter par la fenêtre parce que je ne suis pas capable de tenir un mois sans les voir. Ils ne sont pas encore au courant, je leur envoie seulement des messages tt les fin de semaines pour leur expliquer ma semaine et leur dire ô combien je les aimes mais jamais je leur ait dit la vérité. Mon premier quartier libre de 72h est de jeudi à dimanche, là je rentrerais à la maison et leur en parlerais mais pour l'instant, je me tourne vers vous pour avoir vos conseils et autre. Il est à savoir que j'ai perdu toute envie de continuer et le fait seulement pour eux, j'adore la vie militaire, je suis bon en sport mais l'éloignement et d'autres facteurs durant les premières semaines de la fgi m'ont "dégoûtés" du métier de militaire à temps plein. J'ai pensé à ce que je ferais si je venais à quitter l'armée : faire des études en staps ou sciences-po, matières dans lesquelles j'étais bon au lycée et continuer la vie militaire en tant que réserviste, armée ou gendarmerie. Mais pour ça il faut que je fasse le grand saut, que je ne veux pas faire car j'ai peur que les études ne me plaisent pas non plus et que ma vie perde tout objectif. Alors je viens demander votre aide. Merci d'avances pour vos réponses et je reste ouvert à vos questions
  5. C'est exact. Honnêtement je ne savais pas qu'il y en avait un dans la région parisienne.
  6. Bon bah c'est le début d'une grande et belle (je l'espère) aventure. C'est avec grand plaisir que je fais mon incorporation au Rmed le 5 mars. Tellement impatient de commencer.
  7. Bonjour, bonsoir à tous et toutes Je me présente, j'ai 18 ans et espère commencer ma phase d'incorporation dans un futur proche. Ayant eu pour précédents projets professionnels de devenir sauveteur en mer puis sapeur-pompier puis gendarme avant de me tourner vers l'armée de terre, il est évident pour moi que je recherche un métier où l'on est en constante action (même si je me doute qu'il y a des phases de calme) et où il n'existe "aucune routine" donc que chaque jour est différent du précédent. Au vu de mes problèmes de vue, je n'ai jamais espérer rejoindre les forces spéciales et au fil des ans, j'ai développé une "passion" pour la médecine et plus particulièrement la médecine de combat ce qui m'a permis de découvrir le Régiment Médical, que j'espère pouvoir intégrer bien sûr. Parcours Civil : Alors, j'ai mon brevet des collèges et un baccalauréat général (spécialités histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques + Science de la vie et de la terre), dès que j'ai eu celui-ci je me suis présenté en CIRFA afin d'ouvrir un dossier pour m'engager. Je n'ai passé les tests au CSO qu'en janvier car j'ai effectué une PMT au 5ème régiment de Hussards à Metz en octobre suite aux recommandations de l'adjudant qui s'occupe de mon dossier, ce qui m'a permis de m'assurer que je voulais réellement devenir militaire. Au final, j'ai passé les deux jours de tests et en suit ressortis inapte temporaire (à cause d'une suspicion de problèmes aux reins qui a vite été réglée) mais désormais j'attends que le CSO envoie mon dossier mis à jour à mon adjudant pour pouvoir passer un entretien pour qu'ensuite mon dossier soit envoyé en commission. Pour les tests du CSO, j'ai fait 9,45 en LL, 12 tractions, 55 squats au niveau sportif, j'ai eu 119 bonnes réponses sur 150 au test d'anglais, je n'ai pas reçu les résultats des tests psychologiques mais au niveau comportement, le caporal-chef avec qui j'ai passé l'entretien final m'a expliqué que je n'aurais aucun problèmes. Donc je ressort avec un dossier "moyen mais moyen-bon". Projet Militaire : Quand viendra le moment de faire mes vœux de régiments, j'espère avoir le profil pour rejoindre le Régiment Médical ou le 2ème régiment de dragons, là encore en brancardier secouriste car non seulement le 2eme RD est un régiment unique en son genre, ce qui me permettra donc de faire un travail sortant de l'ordinaire, mais le domaine NRBC me passionne autant que le domaine médical donc il serait parfait pour moi de pouvoir combiner les deux. Question(s) : Je me posais une question : brancardier au sein du 2eme RD, j'occuperais un poste "terrain" (donc accompagnerais au même titre qu'un combattant en milieu contaminé) ou un poste "antenne" (donc seconderais les médecins de l'antenne médicale) ? Au plaisir de discuter avec vous prochainement.

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...