Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Marine nationale : il faut la purger « des éléments dégénérés de la noblesse »


BTX

Recommended Posts

750px-Ecole_navale_flag_guard_Bastille_D
On trouve parfois des choses étonnantes, sur Twitter. Par exemple, ceci : « Il faut remettre la marine nationale au pas. Elle doit être purgée des éléments dégénérés de la noblesse et de l'aristocratie bourgeoise qui la dirige. S'il le faut, peut-être s'inspirer des dernières heures du citoyen Charette ? » De qui émane cet appel à un « plan social » radical dans la Marine nationale ressemblant, à s’y méprendre, à un appel au meurtre (Charette fut fusillé), pour ne pas dire plus ? D’un certain Raphaël Steiger, membre du bureau de la section du Parti communiste français, dans la Marne.

 

Vous savez, le parti du très sympathique Fabien Roussel. En janvier dernier, ce même Steiger était signataire d’une tribune intitulée « Six chantiers pour affirmer l’ambition révolutionnaire du PCF », dans laquelle il est notamment demandé que le congrès du parti se mette en cohérence avec la déclaration de La Havane de novembre 2022, déclaration qui rendait hommage « à l’héritage du leader historique de la révolution cubaine, Fidel Castro Ruz ». Cette précision digressive à l’attention de ceux qui verraient le PCF d’aujourd’hui comme un gentil rassemblement de promoteurs de la côte de bœuf et de la bonne bouteille de rouge...

Et pourquoi, donc, ce Raphaël Steiger voudrait-il procéder à une épuration - pardon, une purge - dans la Marine nationale ? Pour ceci : « [Histoire] François Athanase Charette de La Contrie, s’il fut généralissime de l’Armée catholique et royale contre la Convention, fut aussi et surtout durant 12 ans marin ! Cols bleus vous fait découvrir cette carrière méconnue. »

Cols bleus, pour ceux qui ne connaissent pas, est le magazine de la Marine nationale, notre marine de guerre surnommée la Royale. Ce tweet de la Marine nationale, daté du 28 mai, fait simplement la publicité de son numéro de février-mars 2023 dans lequel la page « Histoire » est consacrée au passé de marin du chef vendéen. Entre nous, le « surtout » nous semble de trop, dans ce tweet : comme une manière de s’excuser par avance d’évoquer la vie d’avant la Révolution de Charette. Aurait-il eu sa page dans Cols bleus s’il n’avait pas été le chef vendéen que l’on sait ? Mais ce n’est pas le sujet principal.

Le sujet principal, c’est que l’on puisse tweeter tranquillement, aujourd’hui, un appel à l’élimination d’une institution de personnes en raison, tout simplement, de leur origine sociale sans que cela fasse plus de vagues que ça. Cela a un nom, je crois : on vous laisse réfléchir... Jusqu’à preuve du contraire, pour devenir officier dans la Marine nationale – car c’est bien aux officiers de marine que fait allusion ce tweet, on ne va pas faire de ronds dans l'eau du pot -, on passe un concours et l’on n’est pas sélectionné sur ses supposés quartiers de noblesse ou de bourgeoisie !

Mais, tiens, j’y pense, en passant. On commence à évoquer, ici et là, le nom que pourrait porter le prochain porte-avions alors que la construction ne devrait commencer qu’en 2026 et les premiers essais en mer en… 2036-2037. Bien français, ça ! L’inénarrable Nathalie Loiseau vient de tweeter ceci : « Faut-il toujours regarder vers le passé pour baptiser un navire ? Un porte-avions porte un message au reste du monde. Pourquoi ne pas dire qui nous sommes et pourquoi nous nous battons ? Je proposerais Liberté. » Ça fait cher le message. Faudra qu'on lui dise qu'un porte-avions, c’est d’abord fait pour porter des avions qui, eux-mêmes, sont faits pour porter le feu de la guerre. Mais Nathalie Loiseau aurait dû aller jusqu’au bout de sa pensée : pourquoi pas le baptiser Union européenne ? La France financerait, l’UE en profiterait : c’est un peu le principe, aujourd'hui, non ?

Maintenant, plus sérieusement, et pour boucler sur les « éléments dégénérés de la noblesse », pourquoi ne pas baptiser ce porte-avions le D’Estienne d’Orves ? Il est vrai que le commandant Honoré d'Estienne d'Orves, fusillé par les Allemands en 1941, entra en résistance bien avant le Parti communiste français… En tout cas, le sujet n'a pas fini de faire couler de l'eau sur les ponts de la Royale. N'apprend-on pas que le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, aurait demandé au Service historique de la Défense d'être « innovant ». On craint le pire...

https://twitter.com/top_force/status/1662882137308119040/photo/1?ref_src=twsrc^tfw|twcamp^tweetembed|twterm^1662882137308119040|twgr^a5ab4052c943dd3ee5383df503a426856a1ec032|twcon^s1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.bvoltaire.fr%2Fmarine-nationale-il-faut-la-purger-des-elements-degeneres-de-la-noblesse%2F

  • Confused 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...