Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Proche allié de la France au Sahel, le Tchad a l’intention de renforcer ses liens avec la Russie


Recommended Posts

https://www.opex360.com/2024/01/25/proche-allie-de-la-france-au-sahel-le-tchad-a-lintention-de-renforcer-ses-liens-avec-la-russie/

tchad-20240125.jpg

Il y a encore un an, la coopération entre les forces françaises et nigériennes semblait solide… Puis, le coup d’État fomenté par le général Abdourahamane Tchiani, en juillet 2023, changea la donne puisque la junte désormais au pouvoir au Niger dénonça les accords de défense conclus avec Paris… avant de se rapprocher de la Russie.

À peine le retrait des forces françaises achevé, fin décembre, et à la faveur d’un déplacement à Moscou de Mahaman Lamine Zeine, son Premier ministre, le Niger a confirmé son intention « d’intensifier » sa coopération militaire avec la Russie, afin d' »accroître l’aptitude au combat » de ses forces armées. En outre, il envisage aussi d’établir des partenariats avec l’Iran dans les domaines de l’énergie, de la santé et des finances, au risque de froisser les États-Unis…

Cette situation aurait-elle pu être anticipée par Paris ?

Le témoignage de l’ambassadeur de France au Niger, Sylvain Itté, permettrait sans doute d’obtenir des éléments de réponse. Seulement, son audition par les députés de la commission des Affaires étrangères, en décembre, n’a pas donné lieu à un compte-rendu. Et il n’a pas été autorisé par le Quai d’Orsay à publier le livre qu’il venait d’écrire sur la diplomatie française en Afrique… d’autant plus qu’il a été maintenu dans ses fonctions…

 

Quoi qu’il en soit, après le Mali, le Burkina Faso et, désormais, le Niger, un autre pays « allié » de la France a l’intention de se rapprocher de Moscou. Pourtant ménagé par Paris lors de sa prise du pouvoir après le décès de son père, Idriss Déby Itno, dans des circonstances qui restent encore à préciser, le président de la « transition » tchadienne, Mahamat Idriss Déby Itno, a rencontré le chef du Kremlin, Vladimir Poutine, le 24 janvier.

« Je suis venu en tant que pays ami, un pays frère, un pays souverain [qui veut] renforcer ses relations avec un pays ami », a-t-il déclaré à cette occasion. De son côté, M. Poutine l’a félicité pour avoir « réussi à stabiliser la situation » au Tchad, avant de se réjouir du développement des relations entre N’Djamena et Moscou au cours de ces dernières années.

De tels propos ont de quoi surprendre… étant donné que, aux Nations unies, le Tchad a condamné l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Faut-il s’attendre à un changement de cap ou y voir un avertissement adressé à la France, alors que la transition politique tchadienne arrive à son terme et que Mahamat Idriss Déby sera le candidat du Mouvement patriotique du salut [MPS] à l’élection présidentielle qui s’annonce?

« Le Tchad est parmi les pays africains un partenaire potentiel, toutes les possibilités de nos échanges sont loin d’être révélées, nous sommes déterminés à continuer d’élargir nos interactions avec les pays africains », a fait valoir Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin.

En attendant, le Tchad est le dernier pays du Sahel à accueillir, à sa demande, des troupes françaises, lesquelles fournissent un appui à leurs homologues en matière de contre-terrorisme.

« Le dispositif des forces françaises au Sahel repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec le Tchad. Il regroupe environ 1000 soldats dont la mission consiste, avec les partenaires des armées françaises, à appuyer les forces armées tchadiennes dans leur lutte contre les groupes armés terroristes », résume en effet l’État-major des armées.

Photo : Mirage 2000D lors de l’exercice de projection aérienne, APUS 3 – EMA

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...