Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Lockheed Martin embarque provisoirement sur le programme NGRC


Recommended Posts

https://www.forcesoperations.com/lockheed-martin-embarque-provisoirement-sur-le-programme-ngrc/

spacer.png

L’OTAN a confié au géant américain Lockheed Martin le soin de réfléchir à l’architecture système ouverte (OSA) d’un futur hélicoptère militaire médian, programme lancé en novembre 2020 par six pays dont la France. 

Cette étude est déjà la troisième engagée au travers de la phase conceptuelle du programme « Next Generation Rotorcraft Capability » (NGRC) poursuivi par la France, l’Allemagne, la Grèce, l’Italie, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Un sextuor cherchant à se doter conjointement d’un nouvel hélicoptère médian à l’horizon 2035-2040 et que le Canada devait en théorie rejoindre le mois dernier, opération retardée d’une demi-année. 
 

Notifiés le 13 décembre « à la suite d’une compétition ouverte fondée sur les principes du meilleur rapport qualité-prix », ces travaux viseront cette fois à « identifier, analyser et comparer les concepts d’OSA qui pourraient potentiellement répondre aux besoins capacitaires de NGRC », explique l’Agence OTAN de soutien et d’acquisition (NSPA), chargée du pilotage. Les résultats viendront enrichir les connaissances de la NSPA et sa compréhension des architectures ouvertes et de leurs écosystèmes numériques, l’aidant par là dans ses évaluations à venir du concept de plateforme intégrée. 

Une nouvelle déconvenue pour la filière européenne, écartée pour la seconde fois au profit d’un industriel issu d’un État non participant ? À voir tant NGRC en est à un stade amont, mais ce second signal interroge d’autant plus qu’il intervient sur fond d’arrêt du programme FARA de l’US Army, décision qui pourrait motiver certains acteurs américains à désormais évaluer le sujet NGRC avec un autre regard.
 

Il reste néanmoins une carte à jouer pour les industriels européens. Une cinquième et dernière étude centrée sur le concept de plateforme intégrée est en phase de préparation. Axe principal de cette étape conceptuelle, elle sera subdivisée en trois études attribuées à autant d’industriels au début du second semestre de 2024. 

Ces cinq activités préliminaires fourniront la base à partir de laquelle les pays participants entameront les phases de développement et de production d’une première tranche d’hélicoptères, entre 2025 et 2035. Deux autres tranches sont envisagées, l’une démarrant en 2035 et l’autre en 2042. In fine, le fruit de NGRC pourrait participer au remplacement de près de 900 machines supposées être retirées du service d’ici à 2045. 

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...