Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

La Marine nationale a effectué une nouvelle saisie record de cocaïne dans le golfe de Guinée


Recommended Posts

https://www.opex360.com/2024/03/21/la-marine-nationale-a-effectue-une-nouvelle-saisie-record-de-cocaine-dans-le-golfe-de-guinee/

marine-drogue-20240321.jpg

En 2006, la frégate de surveillance Ventôse avait intercepté 4,3 tonnes de cocaïne après avoir arraisonné le cargo Ciudad de Oviedo, dans les Antilles. S’il a tenu longtemps, ce « record » est désormais régulièrement égalé, si ce n’est battu.

En mars 2021, alors en patrouille dans le golfe de Guinée, le porte-hélicoptères Dixmude s’était ainsi illustré avec la saisie « historique » de 6 tonnes de cocaïne, à bord du cargo Najlan, battant pavillon de Saint-Kitts-et-Nevis. Cette année-là, la Marine nationale avait intercepté 44,8 tonnes de produits stupéfiants [dont 11,9 tonnes de « coke »] privant ainsi les réseaux criminels [voire terroristes] d’une manne d’environ deux milliards d’euros.

Malgré des prises importantes, qui témoignent de l’ampleur du trafic, ce record n’a pu être égalé en 2022 [28,7 tonnes de drogue saisies] et en 2023 [33,2 tonnes]. Mais il pourrait l’être cette année au regard des quantités de produits stupéfiants interceptées par la Marine nationale au cours de ces dernières semaines.

spacer.png

Ainsi, le 20 février, aux Antilles, l’arraisonnement d’un navire de pêche battant pavillon du Panama par la frégate de surveillance Germinal a permis de mettre la main sur plus de 3 tonnes de cocaïne. Bis Repetita deux jours plus tard, avec la saisie de 3 autres tonnes à bord d’un bateau vénézuélien.

spacer.png

Puis, moins d’une semaine après, le patrouilleur La Combattante a intercepté un voilier de plaisance et une yole qui transportaient chacun environ 1 tonne de « poudre blanche ».

En 2023, la Marine nationale avait saisi 11 tonnes de cocaïne aux Antilles, dont 3,5 tonnes en décembre, grâce à une intervention de La Combattante.

À ces 8 tonnes saisies dans les Caraïbes viennent s’ajouter les 900 kg trouvés à bord d’un voilier arraisonné par le porte-hélicoptère Tonnerre et la frégate Guépratte, alors en mission dans le golfe de Guinée au titre de la mission Jeanne d’Arc 24. Menée le 4 mars, à la demande de l’office antistupéfiants [OFAST] et sous la direction du préfet maritime de l’Atlantique et du procureur de la République de Brest, cette opération a également mobilisé un Falcon 50 de l’Aéronautique navale.

spacer.png

Mais le patrouilleur de haute-mer [PHM] Commandant Bouan a fait plus fort, en « pulvérisant » le record du PHA Dixmude de mars 2021. Le 14 mars, toujours sous la direction du préfet maritime de l’Atlantique et du procureur de la République de Brest, ce navire a en effet saisi 10’693 kg de cocaïne à bord d’un navire de pêche battant pavillon du Brésil et naviguant dans le golfe de Guinée.

« L’office antistupéfiants [OFAST] et la Direction Nationale Du Renseignement et des Enquêtes Douanières [DNRED] avaient sollicité l’intervention de la Marine nationale à la lumière d’informations transmises par leurs partenaires du Maritime Analysis and Operations Centre et de la Drug Enforcement Administration [DEA] américaine, sur la base d’une enquête menée avec la police fédérale brésilienne », relate la préfecture maritime de l’Atlantique, via un communiqué publié le 20 mars.

Et d’ajouter : « Conduite dans le golfe de Guinée, au large des côtes africaines [soit dans le cadre de l’opération Corymbe, ndlr], l’opération a été initiée avec l’accord de l’État du pavillon, en application de l’article 17 de la convention des Nations Unies contre le trafic illicite de stupéfiants et substances psychotropes ».

Selon la même source, la valeur « marchande » de ces 10,7 tonnes de cocaïne s’élèverait à environ 695 millions d’euros. Cette cargaison a été détruite, « conformément à la décision de dissociation prise par le parquet de Brest », précise la préfecture maritime de l’Atlantique. Ce qui signifie que l’équipage du voilier ne sera pas poursuivi.

Au total, au cours de ce premier trimestre, le quantité de cocaïne saisie par la seule Marine nationale s’élève à 19,9 tonnes, soit l’équivalent de 60 % de l’ensemble des prises [toutes substances illicites confondues] réalisées en 2023.

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...