Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Pour la première fois, la frégate Alsace a tiré avec succès un missile anti-navire MM-40 Block 3C


Recommended Posts

https://www.opex360.com/2023/09/28/pour-la-premiere-fois-la-fregate-alsace-a-tire-avec-succes-un-missile-anti-navire-mm-40-block-3c

exocet-20230928-1.jpg

Dernière évolution du missile anti-navire Exocet, le MM-40 Block 3C a été commandé à 55 exemplaires par le ministère des Armées dans le cadre de la Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25, alors que la cible initiale avait été réduite de 15 unités durant la période 2014-19.

Seulement, la Marine nationale a dû patienter pour obtenir ses premières munitions « complexes » de ce type afin d’en équiper ses frégates multimissions [FREMM]. Annoncée pour 2018, leur livraison a finalement eu lieu en décembre 2022. Cela « tient d’une part, des retards industriels dans le développement, et d’autre part, de l’impact de la crise sanitaire [du covid-19, ndlr] sur les capacités industrielles », explique un document budgétaire du ministère de l’Économie et des Finances, publié en mars dernier.

Quoi qu’il en soit, et alors que la Marine nationale a fixé la norme d’un tir de munition complexe par navire de premier rang tous les deux ans afin d’accroître la préparation opérationnelle de ses unités, la frégate multimissions à capacité de défense aérienne renforcée [FREMM DA] Alsace aura été la première à effectuer un tir d’évaluation technico-opérationnelle d’un MM-40 Block 3C, dans une situation « représentative d’un combat en ambiance de guerre électronique », au large de Toulon, le 20 septembre.

« Ce tir a été réalisé avec succès dans des dispositions matérielles et humaines identiques à celles tenues en opération. Le missile a parfaitement suivi la trajectoire prévue, et a démontré les performances de son autodirecteur de dernière génération », a indiqué la Marine nationale, une semaine après cette évaluation, conduite lors de l’opération « Taennchel » [du nom d’un sommet du massif des Vosges, situé dans le Haut-Rhin].

Et de préciser : « la mise en place et la coordination des moyens nécessaires à la conduite et l’analyse du tir [cible marine, radars de trajectographie, moyens de télémesure et moyens optiques] ont été dirigées depuis l’ile du Levant par la Direction générale de l’armement [DGA Essais de missiles – site Méditerranée] qui a mis en œuvre toute son expertise technique ».

exocet-20230928-2.jpg

Successeur du MM40 B3, « déjà en service au sein de plusieurs marines autour du globe », rappelle MBDA, le MM-40B3C « s’appuie sur le savoir-faire acquis […] tout au long des améliorations successives de ce missile » et « affiche toutes les caractéristiques qui ont fait la renommée du missile, en particulier sa capacité ‘tous temps’ et sa grande flexibilité d’utilisation ». En outre, poursuit l’industriel, il est doté d’un « autodirecteur de nouvelle technologie » et de nouveaux « algorithmes missiles » développés « pour répondre aux nouvelles contraintes opérationnelles de la lutte antinavire ».

D’une longueur de 6 mètres pour un diamètre de 50 centimètres et une masse de plus de 800 kg, le MM-40B3C peut atteindre une cible située à plus de 200 km de distance, en volant à une altitude de 2 mètres [vol en sea-skimming, ndlr]. Ayant une faible signature radar et infrarouge, il a une capacité « tire et oublie » grâce à son système de navigation inertielle et son autodirecteur électromagnétique actif. Il est également en mesure de « discriminer » les cibles.

« Ce tir d’évaluation opérationnelle d’un EXOCET MM-40B3C, réalisé depuis la frégate multi-missions Alsace, a été un succès total. Il démontre les nouvelles capacités de cette toute dernière génération du missile, des évolutions majeures adaptées à un contexte de haute intensité », s’est félicité Éric Béranger, le PDG de MBDA.

« Je suis extrêmement fier de cette nouvelle réussite, l’EXOCET est pour MBDA un véritable symbole, et ce succès est une nouvelle preuve de l’excellence humaine et technique de MBDA. Je tiens à remercier les équipes de la DGA et de la Marine nationale pour la réalisation de ce tir », a-t-il conclu.

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...