Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

De nouveaux équipements NRBC et de soutien de l’avant dans le viseur des armées


Recommended Posts

https://www.forcesoperations.com/de-nouveaux-equipements-nrbc-et-de-soutien-de-lavant-dans-le-viseur-des-armees/

spacer.png

Deux demandes d’informations viennent de sortir du côté des armées, l’une pour des systèmes de décontamination NRBC et l’autre pour un atelier de soutien de l’avant.

Renouveler une partie de la flotte NRBC
 
Le développement de l’ensemble de protection individuel des armées (EPIA) et la succession de la vingtaine de VAB du 2e régiment de dragons de Fontevraud ne sont pas les seuls efforts engagés dans le domaine NRBC. Désormais, il est aussi question de renouveler plusieurs équipements majeurs de décontamination, que sont le VLRA NBC, le système de décontamination approfondie (SDA) et le système mobile de décontamination des aéronefs (SYMODA).
 
« Le remplacement de ces systèmes doit prochainement être réalisé », souligne la Direction générale de l’armement (DGA) dans une DI diffusée cette semaine. Plusieurs hypothèses sont envisagées, tant en matière d’intégration à un véhicule porteur qu’en termes d’évolution par rapport aux systèmes en service. L’aérotransportabilité de ce dernier ou encore l’éventuelle location des deux autres sont deux des questions abordées.
 
spacer.png

Ni acte d’achat, ni même consultation, cette DI vise à prendre connaissance des capacités du marché à répondre à un besoin précis. Elle annonce néanmoins la couleur en matière de cible : 40 exemplaires pour le remplacement de 41 VLRA NBC et de 28 SDA, et 26 pour les SYMODA. Le tout pourrait découler d’un futur incrément du programme à effet majeur (PEM) CINABRE, lancé en 2021 pour agréger l’ensemble des opérations d’équipement relatives à la défense NRBC.

Difficile de ne pas penser d’emblée à NBC-Sys, filiale de KNDS France très active dans le segment de la décontamination. L’entreprise de Saint Chamond est notamment impliquée dans le programme de « systèmes de décontamination des matériels sensibles » (SDMS) conduit avec l’Allemagne. 
 
Des ateliers de maintenance mobiles
 

Conduite par la Structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres (SIMMT) au profit des armées, la seconde DI apparue cette semaine relève cette fois d’une nouvelle capacité pour conduire des opérations de maintenance au plus près des forces : un « module atelier MCO-T à déploiement rapide ». 

S’il s’agit là aussi d’explorer le marché, le besoin de la SIMMT est d’ores et déjà bien délimité. Par « module atelier », le service entend un système intégré sur conteneur de 20 pieds et transportable sur porteur polyvalent logistique (PPLOG). Compatible au transport aérien et maritime, il sera déposé au sol lors des opérations de maintenance. « Le système est déployé dans les opérations de stabilisation, de normalisation ou de coercition. Il est soumis notamment à la menace NRBC », complète la SIMMT. 
 

Il intègre également un moyen de levage conçu pour la dépose et la repose des moteurs des véhicules en service dans l’armée de Terre, dont le char Leclerc et ceux issus du programme SCORPION. Cette grue permettra de lever sept tonnes jusqu’à cinq mètres et dans un rayon de quatre mètres. Une fois au sol, le tout doit pouvoir être déployé en moins de sept minutes. 

Conçu comme une solution autonome, le module serait alimenté par un générateur tactique de 70 Kva capable de fournir, dans l’idéal, jusqu’à huit heures d’activité à l’ensemble du système. La SIMMT envisage l’acquisition de 21 ateliers. La durée de vie attendue sera d’au minimum dix ans.

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...