Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Djibouti : les hélicoptères Puma de l’armée de Terre seront relevés par des NH-90 Caïman en 2025


Recommended Posts

https://www.opex360.com/2024/01/31/djibouti-les-helicopteres-puma-de-larmee-de-terre-seront-releves-par-des-nh-90-caiman-en-2025/

puma-20210319.jpg

Si elles s’apprêtent à réduire significativement la voilure en Afrique, les forces françaises devraient maintenir une présence relativement importante à Djibouti, où elles comptent actuellement environ 1500 soldats, dans le cadre d’un Traité de coopération en matière de défense [TCMD] signé 1984 et reconduit en 2011. Cela étant, celui-ci arrivera bientôt à son terme. D’où des négociations entamées en mai dernier en vue de son renouvellement.

Pour le moment, et même s’il est dit que les discussions entre la France et la République de Djibouti se déroulent dans un climat « apaisé », aucun accord n’a été finalisé pour le moment, quelques points – notamment financiers, fiscaux et douaniers – restant encore à régler. Mais nul doute que, au regard des enjeux et, notamment, de la position stratégique qu’occupe ce pays de la corne de l’Afrique, un nouveau TCMD sera signé.

Pour rappel, devant contribuer à la défense du territoire djiboutien, les Forces françaises stationnées à Djibouti [FFDj] se répartissent entre :

la base aérienne [BA] 188, laquelle abrite quatre Mirage 2000-5 ainsi qu’un avion de transport CN-235 et trois hélicoptères Puma de l’armée de l’Air & de l’Espace [AAE],

- une base navale,

- le Centre d’entraînement au combat et d’aguerrissement au désert de Djibouti [CECAD],

- le 5e Régiment interarmes d’outre-mer [RIAOM]

- et un détachement de l’Aviation légère de l’armée de Terre [DETALAT]. Actuellement, ce dernier assure ses missions avec quatre Puma et trois hélicoptères de reconnaissance et d’attaque Gazelle. Mais cette configuration va évoluer prochainement.

En effet, le 30 janvier, via X [anciennement Twitter], le général Pierre Meyer, le commandant de l’ALAT [COMALAT], a annoncé que le remplacement de ces quatre Puma par des NH-90 Caïman TTH est prévu en 2025.

« Parfaitement intégré dans un environnement interarmes et interarmées unique, le DETALAT remplit un contrat opérationnel exigeant avec un engagement sans faille et prépare résolument le remplacement des Puma par les Caïman en 2025 », a en effet déclaré le COMALAT, à l’issue d’une visite au 5e RIAOM. Cependant, il n’a pas précisé si les Puma seront remplacés à l’unité près par les NH-90 TTH…

A priori, les trois Puma que l’AAE exploite à Djibouti devraient connaître un sort identique, à la différence que leurs remplaçants seront des H225M Caracal.

https://twitter.com/COM_ALAT/status/1752339210059629031/photo/1?ref_src=twsrc^tfw|twcamp^tweetembed|twterm^1752339210059629031|twgr^dce41262cd1d24a3c1bb5d273eff22a29015fa9c|twcon^s1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.opex360.com%2F2024%2F01%2F31%2Fdjibouti-les-helicopteres-puma-de-larmee-de-terre-seront-releves-par-des-nh-90-caiman-en-2025%2F

Pour rappel, avec ses commandes de vol électriques, le NH-90 est beaucoup plus maniable que les Puma. En outre, il dispose d’une autonomie beaucoup plus importante et une capacité d’emport plus élevée. Selon la Loi de programmation militaire [LPM] 2024-30, l’ALAT disposera de 81 appareils de ce type, dont 18 en version « forces spéciales », en plus de 24 AS532 Cougar.

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...