Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Nexter a qualifié le SHARD, son nouvel obus-flèche à hautes performances destiné aux chars de combat


BTX

Recommended Posts

https://www.opex360.com/2024/02/29/nexter-a-qualifie-le-shard-son-nouvel-obus-fleche-a-hautes-performances-destine-aux-chars-de-combat/

shard-20240229.jpg

En 2021, Nexter [filiale de KNDS] avait annoncé le développement du SHARD [SHardenered ARmour Defeat], une munition de nouvelle génération à « hautes performances » susceptible d’être utilisée par le char Leclerc.

Plus précisément, il s’agissait de mettre au point, dans un délai relativement court, un obus de type APFSDS [Armor-Piercing Fin Stabilized Discarding Sabot] censé établir un « nouveau standard de performance, avec une capacité de pénétration accrue, combinée à une très haute précision ». Et il devait se distinguer de ses prédécesseurs par un « design innovant ».

Le pari fait par Nexter il y a maintenant près de trois ans a été gagné. En effet, ce 29 février, l’industriel a annoncé qu’il venait d’achever la qualification du SHARD, ce qui signifie que sa production de masse peut débuter dès à présent.

Si elle a été relativement discrète sur les performances de son obus-flèche de nouvelle génération, la filiale de KNDS a profité de l’occasion pour donner plus de précisions.

Ainsi, par rapport aux munitions précédentes, le SHARD a une capacité de pénétration supérieure de 15 %, avec un « très faible niveau de dispersion ». Sa vitesse initiale est de 1720 m/s avec le canon de 52 calibres du char Leclerc… et de 1734 m/s avec le canon de 55 calibres du Leopard 2 allemand. En outre, poursuit Nexter, « l’usure du canon est atténuée de 25 %, réduisant ainsi les cycles et les coûts de maintenance ».

le SHARD a fait l’objet d’une démonstration à Alcochète [Portugal], organisée à la fin de l’année 2023. « Sa puissance supérieure de 15 % aux modèles en service a été démontrée lors de tests sur des cibles de blindage semi-infinies. Des présentations et des négociations ont lieu avec de nombreux pays en Europe, au Moyen-Orient et en Asie », a indiqué Nexter.

Le « design » de cet obus-flèche, optimisé numériquement, est décrit par Nexter comme étant « totalement innovant ». Il a été conçu avec le souci de gagner en puissance tout en réduisant le niveau de pression, et partant, l’usure du canon.

shard-20210310.jpg

Le SHARD se compose ainsi d’un sabot en aluminium, d’un pénétrateur fabriqué avec un nouvel alliage à base de tungstène [ce qui permet de percer les blindage de dernières génération] et d’un système de propulsion qui, conforme à la réglementation européenne REACH, lui garantit une « excellente vélocité ».

À noter que cette munition n’est pas soumise à la norme américaine ITAR, ce qui ne pourra que faciliter son exportation.

spacer.png

Le SHARD a été conçu « selon les normes Stanag 4583 et le Interface Control Document 120 [ICD120] », ce qui fait qu’il offre « des avantages opérationnels, logistiques et économiques significatifs à ses utilisateurs » et qu’il est compatible avec tous les chars de l’Otan dotés d’un canon à âme lisse de 120 mm, souligne Nexter.

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...