Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Le sixième et dernier hélicoptère H160FI a été livré à la Marine nationale


Recommended Posts

https://www.opex360.com/2024/02/29/le-sixieme-et-dernier-helicoptere-h160fi-a-ete-livre-a-la-marine-nationale/

h160fi-20240229.jpg

Pour soulager ses NH-90 « Caïman » et remplacer ses Alouette III ainsi que ses Lynx retirés du service en 2020, la Marine nationale décida de louer un flotte « intérimaire » d’hélicoptères auprès de prestataires privés. Un contrat fut ainsi notifié au tandem formé par DCI et Héli-Union afin de mettre en oeuvre dix Dauphin N3. Puis, un second marché, d’une durée de dix ans, fut attribué à Airbus Helicopters, associé à Babcock et à Safran Helicopters Engine, en vue d’exploiter six H160 FI pour des missions de recherche et de sauvetage.

Le premier de ces six H160 FI fut livré au Centre d’expérimentations pratiques et de réception de l’aéronautique navale [CEPA/10S] en septembre 2022. Il s’agissait alors d’évaluer ce type d’hélicoptère et de former les premiers équipages devant être ultérieurement affectés à la flottille 32F, dont la réactivation avait été alors annoncée afin de mener des missions de secours maritime depuis les sites de Lanvéoc-Poulmic, Cherbourg et Hyères.

Ce projet a été rondement mené. En effet, ce 29 février, soit près de dix-huit mois plus tard, la Direction générale de l’armement [DGA] a annoncé qu’elle venait de remettre à la Marine nationale le sixième et dernier H160FI. Cet appareil est désormais basé à Lanvéoc-Poulmic.

Depuis qu’elle a été réactivée, en juin 2023, la 32F a été très sollicitée.

À la mi-octobre, sur les 79 opérations de sauvetage ayant nécessité l’intervention d’un aéronef, 32 avaient été effectuées par le H160FI basé à l’aéroport de Cherbourg-Manche. Aussi, en novembre, la Marine nationale fit savoir qu’elle venait de franchir le seuil des 1000 heures de vol alors qu’elle ne possédait encore que trois appareils. Et à l’occasion de la livraison du sixième H160FI, la DGA a indiqué que cette flottille en avait effectué 500 de plus.

« Les premiers retours d’expérience sur l’emploi de ces hélicoptères après plus de 1 500 heures de vol et de nombreuses missions de secours sont très positifs. Ces retours d’expérience contribuent par ailleurs au développement de la version militaire de l’appareil : le H160M ‘Guépard’, objet du programme Hélicoptère interarmées léger [HIL] », a en effet souligné la DGA.

Pour rappel, le H160FI est notamment équipé d’une boule optronique Euroflir 410, de systèmes de vision nocturne, d’un treuil, d’un bac plongeur et d’équipements médicaux.

Leur maintien en condition opérationnel [MCO] est assuré par Babcock France, en lien avec Airbus Helicopters et Safran Helicopter Engines. « Ce partenariat permettra d’assurer un haut niveau de disponibilité des appareils, nécessaire à la permanence de la mission de secours en mer sur les façades Atlantique et Méditerranée, ainsi qu’en Manche », fait valoir la DGA.

Photo : DGA / Marine nationale

  • Like 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...