Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Le recrutement et la fidélisation au menu des voeux de Sébastien Lecornu


Recommended Posts

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2024/01/08/le-recrutement-et-la-fidelisation-au-menu-des-voeux-de-sebas-24347.html

FRANCE-POLITIC (18).jpg

Lors de ses voeux aux Armées, lundi soir, le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, a appelé les armées et l'industrie de défense à "prendre des risques" et mener une "rupture culturelle" dans un monde en proie à des bouleversements géopolitiques radicaux. "Nous ne pourrons pas camper sur des choix qui seraient intangibles", a-t-il déclaré (photo AFP).

On pourra lire son discours ici

Le ministre a aussi rappelé l'importance de l'économie de guerre. Ce "n'est pas qu'un slogan, c'est devenu une nécessité, une condition même, pour notre industrie de défense qui repose beaucoup sur l'export, et doit donc s'adapter aux demandes de ses clients, et au premier chef l'armée française, qui attendent des livraisons toujours plus importantes et plus rapides dans des enveloppes maîtrisées". Les industries européennes peinent effectivement à fournir la quantité nécessaire d'armements à l'Ukraine, face à la Russie.

Des "décisions inédites lors de ce premier semestre" concerneront par ailleurs les nouvelles technologies comme le quantique, le cyber, le spatial et l'intelligence artificielle, a promis le ministre.

Enfin, Sébastien Lecornu s'est aussi exprimé sur la question du recrutement, annonçant de futures mesures. Voici un extrait de son discours:

lecornu.jpg

Effectivement, l'an dernier, l'armée de Terre n'a pas atteint ses objectifs, au moins 2000 postes n'ayant pas été pourvus. "Nous connaissons quelques difficultés inédites", avait reconnu le général Marc Conruyt, le directeur des ressources humaines de l'armée de terre, lors d'une rencontre en début d'automne, avec l'Association des journalistes de défense. 

Le CEMAT, le général Pierre Schill, lors d’une audition à l’Assemblée nationale, le 11 octobre, avait confirmé "un trou d’air en terme de quantité, principalement sur nos militaires du rang, de l’ordre de 2000 [postes] en fin d’année". Et d'expliquer un peu plus tard, le 25 novembre, dans ladépêche.fr : "Plusieurs choses ont joué, sans doute. Les classes d’âge sont en diminution, en France. Le chômage baissant, ce qui est heureux, la compétitivité croît sur le marché de l’emploi. Et au niveau conjoncturel, nous pensons que la crise du Covid a aussi eu des effets de déstabilisation plus importants que nous le pensions sur les 15-20 ans d’alors."

D'où les "instructions" à venir.

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...