Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

La formation initiale des fantassins de l'armée Britannique


Clairon

Recommended Posts

La BBC a diffusé dernièrement une série de reportages suivant un peloton d'engagés volontaires initiaux désirant rejoindre l'infanterie.

Vous avez ici le premier épisode (avec les sous titres) :

 

Quelques remarques :

Excellent exercice pour votre compréhension de l'anglais parlé, quelques accents écossais bien sympathiques

Les fantassins britanniques suivent tous la même formation (FGI + FTS) au sein de la même institution, la British Infantry School de Catterick, dans le nord du Yorkshire (région magnifique au demeurant), avant de rejoindre leur bataillon.

Les jeunes engagés se présentent tous pour leur premier jour à l'école en costume + cravate .... A méditer ...

Un job d'avenir à Catterick : vendeur de planche à repasser ....

Pays de la politesse et du "politically correct", vous voyez par contre que l'armée de sa majesté ne se cache pas devant la caméra et n'hésite pas à traiter la recrue avec une certaine "violence" pour le/la préparer à la dure réalité, vous aurez droit à un taux de "f.ck" assez élevé

Comme toujours la BBC c'est du top, reportage très, très bien réalisé

L'enseignement de l'aggressivité (le passage du combat à la bayonette est assez impressionnant) est central. Dans l'ensemble, j'ai l'impression que l'entrainement est encore plus poussé et réaliste qu'en France.

Bien entendu comme toujours pour l'armée Britannique : le drill, le drill et encore le drill (on apprend même comment se présenter, avec des marques au sol à respecter avant de rentrer dans le bureau de son caporal)

Caractéristique de l'armée britannique : les sous-off et soldats ont les cheveux courts, les officiers cheveux longs ...

Il y a encore 4 autres reportages qui suivent, mais pas encore dispo sur youtube, dispo sur BBC Replay si vous avez le VPN qui va bien.

Les femmes sont admises, mais les barêmes sont les mêmes pour les deux ...

Pas de lit au carré, par contre le pliage de chaussettes et la distance entre les cintres sont réglementés ...

Bon je vous rassure, la bouffe à la cantine n'a pas l'air très fameuse, la GB conserve sa réputation 😁

Clairon

Edited by Clairon
  • Thanks 2

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, Clairon a dit :

le drill, le drill et encore le drill (on apprend même comment se présenter, avec des marques au sol à respecter avant de rentrer dans le bureau de son caporal)

Bonjour.

Golly! Ça ne m’est pas inconnu. Un caporal brit nous répétait toujours que le Enfield Mk III etait plus compliqué du Mas 49/56 mais le “drill” Légion avait ses différences.

Link to comment
Share on other sites

Je partage l'avis de VITTORIO. 

Chauvin et fidèle, je prêche pour "ma" Légion étrangère et pour avoir été immergé au sein d'un régiment de sa glorieuse Majesté en Allemagne (BAOR) durant un mois puis avoir cotoyé les fantassins en OPEX, mon avis n'a pas évolué.

BTX

  • Like 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Je m'attendais à cette réaction.

Mais, il est vrai que sur le terrain, les Britanniques nous scrutaient. D'ailleurs, ils débarquaient généralement, je parle des officiers, vers midi / midi trente, au moment où l'on ouvrait les raskettes. Comme par hasard !

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, BTX a dit :

D'ailleurs, ils débarquaient généralement, je parle des officiers, vers midi / midi trente,

Les officiers Britanniques sont connus pour faire énormément confiance à leurs sous-officiers, tous sortis du rang, comme à la Légion ....😄

Clairon

  • Like 1

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...