Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Parole de conseiller en recrutement : rencontre avec l’adjudant David


BTX

Recommended Posts

https://rh-terre.defense.gouv.fr/actualites-communautaires/item/1592-parole-de-conseiller-en-recrutement-rencontre-avec-l-adjudant-david

Parole de conseiller en recrutement : rencontre avec l’adjudant David© armée de Terre / DRHAT
 

Chaque année, ils sont chargés de recruter jusqu’à 16 000 nouveaux soldats afin de répondre au plan de recrutement adapté aux ambitions opérationnelles de l’armée de Terre. Les conseillers en recrutement (CeR), sont les premiers maillons de la chaine de recrutement, en contact direct avec les candidats à l’engagement. Dans la centaine de CIRFA répartis en métropole et outremer, les CeR reçoivent, écoutent, conseillent et orientent les candidats en fonction de leurs aspirations, de leurs bagages académiques et de leurs aptitudes physiques. Chaque entretien est unique.

→ Rencontre avec l’adjudant David du CIRFA de Lyon.

Comment appréhendez-vous un entretien ?

Pour chaque nouveau candidat et avant tout entretien, une multitude de questions se posent : va-t-on pouvoir lui apporter notre aide ? Est-il dans la cible ? A-t ’il un projet défini ? Etc. Tant de réponses spécifiques qui rendent chaque entretien unique.

En tant que conseiller en recrutement, j’essaye de mettre le jeune dans de bonnes conditions afin de construire avec lui un échange de qualité. Cet exercice est parfois plus difficile à réaliser avec certains candidats, en fonction de leur personnalité ; mais c’est mon rôle de les aider à être à l’aise et le plus naturel possible. Parfois, les jeunes ont peu d’inspiration en termes de projet. Néanmoins, plusieurs rendez-vous et un accompagnement personnalisé permettent de clarifier les choses. J’essaie, dans la meilleure des configurations, de téléphoner au jeune en amont afin de connaître les grandes lignes de son projet. Dans la majorité des cas, je me sens à l’aise pour évoquer bon nombre de spécialités proposées ou abordées. En revanche pour les domaines beaucoup plus techniques, il m’arrive de faire appel à des camarades qualifiés pour me renseigner sur ces spécialités ou parcours atypiques.

Quels sont les points clés lors d’un entretien avec le candidat ?

Dès le premier contact, il est important de créer un climat de confiance avec le jeune. On se présente mutuellement et je lui fais comprendre qu’il est entre de bonnes mains et qu’il sera bien accompagné. J’évite de partir sur un monologue ! Il faut vraiment que ce premier rendez-vous soit basé sur un rapport de confiance et d’échange afin de tirer le potentiel de chaque jeune.

Il est essentiel d’être organisé. Pour ma part, je suis toujours la même méthodologie. Je prépare en amont mon entretien : je sélectionne la documentation au profit du candidat et la tient à sa disposition, prête sur mon bureau. Il pourra repartir avec les documents à la fin de notre entrevue. Un accueil avec les outils pédagogiques déjà ouverts et prêts à l’emploi me fait gagner du temps. Enfin, je vérifie toujours l’état du bureau afin qu’il soit toujours bien rangé et présentable : le candidat se sent considéré et c’est important.

Qu’est-ce que le métier de CeR vous a appris et/ou apporté ?

En rejoignant le recrutement, alors que j’avais toujours servi en unité de combat, j’ai tout de suite perçu le changement d’environnement. Le recrutement est une véritable aventure humaine, que ce soit avec le milieu civil ou celui de la jeunesse. En effet, en tant que conseiller en recrutement, nous sommes quotidiennement en contact avec des collaborateurs ou partenaires extérieurs que nous n’avons pas l’habitude de côtoyer lorsque nous servons en unité au sein de l’armée de Terre. En tant que recruteur, ma mission consiste à aller chercher des jeunes et leur donner envie de s’engager au sein de l’armée de Terre, alors même qu’ils n’ont pas forcément d’appétence pour le milieu militaire ou qu’ils ne pensent pas y avoir leur place. Aller chercher ces jeunes qui pourraient potentiellement armer nos rangs est un réel défi. Pour ma part, je dois faire face à une catégorie fortement fragmentée en fonction de leur orientation scolaire et/ou professionnelle. Composer avec la multitude de profils que je rencontre est à mon sens la plus grande difficulté. C’est une mission humainement très intéressante, pour tout dire passionnante.

  • Like 1
  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...