Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

La British Army va lancer le plus grand exercice de mobilisation de ses réservistes depuis 20 ans


Recommended Posts

british-army-20170524.jpg

Alors qu’elle ne complait plus que 73’190 militaires d’active au 1er janvier 2024 [soit un effectif en baisse de – 3,3 % par rapport à l’année précédente], la British Army peut disposer de deux types de réserves auxquels elle peut avoir recours si la situation l’exige.

Ainsi, la « Regular Reserve » [ou « réserve régulière »] concerne les anciens militaires d’active, soumis à des obligations de rappel et d’entraînement variables selon la durée de leur carrière et de leur âge. Ils sont susceptibles de reprendre du service en cas de « danger national imminent » de « grande urgence ».

Aussi, il est plus fréquent que la British Army fasse appel à l’Army Reserve, composée, selon les derniers chiffres du ministère britannique de la Défense [MoD], 26’240 réservistes volontaires. À noter que leur nombre a baissé de 4,8 % au cours de l’année passée…

Dans le détail, et selon l’unité à laquelle ils sont rattachés, ces réservistes volontaires ont à effectuer des périodes d’une durée minimum de 19 à 27 jours par an. D’où l’exercice qu’est en train de planifier la British Army pour l’automne prochain.

Selon le Daily Mail, l’armée britannique est en train de préparer le « plus grand exercice de mobilisation de masse de l’Army Reserve depuis vingt ans, dans le but l’évaluer l’état de préparation au déploiement de plus de 10’000 réservistes ».

« Il s’agit du premier exercice de mobilisation majeure depuis la guerre en Irak, il y a plus de vingt ans. Il est important d’évaluer ce que l’Army Reserve peut fournir en cas de besoin », a expliqué une source « haut placée » de la British Army. « Cela ne veut pas dire que nous allons faire la guerre. C’est un exercice pour voir s’il est possible que les réservistes appelés puissent remplacer les soldats de l’armée régulière », a-t-elle ajouté.

Pour rappel, et comme l’ont montré les chiffres du MoD, la British Army peine à recruter. Pire encore : en février dernier, il a été rapporté qu’environ 16’000 de ses soldats n’étaient pas « pleinement déployables » pour des raisons médicales…

spacer.png

En janvier, le chef de la British Army, le général Sir Patrick Sanders, avait estimé qu’il était « essentiel » de « prendre les mesures préparatoires en vue de placer nos sociétés sur le pied de guerre si besoin ». Et d’ajouter : « L’Ukraine illustre le fait que les armées professionnelles commencent les guerres et que les armées de citoyens les gagnent ».

« Nous avons besoin d’une armée conçue pour se développer rapidement à partir d’un premier échelon et fournir des ressources à un second échelon, puis pour former et équiper l’armée citoyenne qui suivra. Dans les trois prochaines années, on devrait pouvoir parler d’une armée britannique de 120’000 hommes, en intégrant les réservistes. Mais ce ne sera pas encore assez », avait encore prévenu le général Sanders.

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...