Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

S'engager dans la réserve longtemps après une désertion.


ObjRes

Recommended Posts

Bonjour à tous, 

Bon ma demande ne sera certainement pas courante et quelque peu extra ordinaire, mais je me lance. 

Il y a maintenant plus de 10 ans ( je m'étais engagé à 17 ans et demi ) je rejoins l'ADT. J'ai toujours été attiré par ces métiers au service de son pays, proposant de l'action, de l'adrénaline, des situations hors du commun. Mais très et trop jeune, immature au possible, casse-cou, sale gosse, j'ai passé 2 années assez terribles de par mon mauvais comportement. Pas mal de jours d'arrêts ( de "trou" ). 
Après 2 ans de service donc, je plie bagage, je déserte quoi. 
J'ai repris mes études dans la foulée car je n'avais que le brevet des collèges à cette époque, j'ai donc obtenu mon baccalauréat par la suite. J'ai bossé quelques années dans le civil. 

Aujourd'hui et depuis 2019, je suis policier, dans la nationale. Sur le terrain quotidiennement et au service de mon pays et des concitoyens. Ma vie n'est pas mal mais il me reste comme marqué au fer rouge mes regrets vis à vis de l'armée. J'aimerai pouvoir me racheter, reporter l'uniforme en tant que réserviste. 

L'année dernière je me lance, je m'inscrits sur le site de la réserve, je passe plusieurs entretiens avec le recruteur d'un RIMa. Je suis parfaitement honnête et transparent sur mes antécédents. Les 2 recruteurs sont surpris de mon cas, ce n'est pas commun un flic qui veut faire réserviste, de surcroit un ancien militaire qui a déserté. Ils sont cela dit sensibles à mes arguments, mon jeune âge à l'époque, mon envie de me racheter, mon métier actuel. Au final ils me disent que le régiment ainsi que le chef de corps ont donné leur accord et que ça devrait le faire. 

Grosse douche froide quelques temps après, tout semblait sur le point d'être ok, mais ma candidature tombe à l'eau après l'enquête de moralité qui se passe à Paris, on m'informe que mon dossier ressort en rouge "Déserteur" et que malgré l'accord du CDC du régiment, je ne peux pas être recruté. Ascenseur émotionnelle puissance 1000. à ce moment j'aimerai pouvoir au moins adresser une lettre de motivation aux militaires qui s'occupent de valider ou non mon dossier, au mieux pouvoir convaincre comme je l'ai fait en me déplaçant sur mes jours de repos lors d'un entretien physique, donner mes arguments, etc... ( Je précise qu'évidemment, mis à part cette désertion, je suis clair comme de l'eau de roche, je ne serai d'ailleurs pas policier dans le cas contraire )

Il m'avait été notifié par mail que je pourrai retenter la réserve. Combatif et revanchard j'ai envie d'essayer encore, histoire que les militaires de Paris qui s'occupent des enquêtes de moralités y voient ma détermination. 

Je jette une bouteille à l'eau sur ce forum, je pense que mon cas étant archi exceptionnel, je ne trouverai personne ayant déjà vécu cette histoire mais bon .. Auriez vous des idées ? des contacts ( en MP ) ? 

Merci de m'avoir lu :) 

Link to comment
Share on other sites

J'admire votre volonté de servir notre pays.

Je m'interroge pourtant sur une des conditions prévues : peut-on dire que vous jouissez pleinement de vos droits civiques alors que vous êtes déserteur ?

Les conditions et critères de recrutement dans la réserve opérationnelle

  1. Etre de nationalité française * (sauf pour les ex-légionnaires)
  2. Etre âgé de 17 ans au moins
  3. Avoir accompli la journée défense et citoyenne (JDC) ou avoir été exempté.
  4. Jouir de ses droits civiques
  5. Etre reconnu médicalement apte par le service de santé des armées.

Sinon, il ne devrait pas y avoir de problème pour devenir réserviste dans un régiment de la Légion, si ce n'est que ces régiments de la LE exigent que le réserviste habite près du régiment (300km max), sauf circonstances particulières !

Bonne chance et tenez nous au jus

On vous souhaite le meilleur !

 

 

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

Merci à vous trois pour vos réponses. 

J'avais pensé à la légion, et il serait d'ailleurs pour moi un honneur de servir en tant que réserviste dans un régiment de la LE. Cependant, j'ai peur que le problème soit le même.. Pourquoi ? Car si j'ai bien tout compris, le régiment c'est une chose, le contrôle élémentaire en est une autre. 

Le régiment envoi le dossier à Paris pour le contrôle élémentaire, et celui ci revient avec un avis. C'est cet avis qui m'a porté préjudice puisque le RIMa m'acceptait...La légion a t-elle un mode de fonctionnement différent au niveau de ce contrôle ? 

 

il y a 25 minutes, Levy Pierre a dit :

J'admire votre volonté de servir notre pays.

Je m'interroge pourtant sur une des conditions prévues : peut-on dire que vous jouissez pleinement de vos droits civiques alors que vous êtes déserteur ?

Les conditions et critères de recrutement dans la réserve opérationnelle

  1. Etre de nationalité française * (sauf pour les ex-légionnaires)
  2. Etre âgé de 17 ans au moins
  3. Avoir accompli la journée défense et citoyenne (JDC) ou avoir été exempté.
  4. Jouir de ses droits civiques
  5. Etre reconnu médicalement apte par le service de santé des armées.

Sinon, il ne devrait pas y avoir de problème pour devenir réserviste dans un régiment de la Légion, si ce n'est que ces régiments de la LE exigent que le réserviste habite près du régiment (300km max), sauf circonstances particulières !

Bonne chance et tenez nous au jus

On vous souhaite le meilleur !

 

 

Et bien enfaite, lors de ma désertion, cette dernière n'a pas été au delà de l'armée. Il n'y a donc pas eu de poursuites pénales. J'ai été rayé des contrôles armées. Je suis fiché au sein de l'armée de terre pour sur, pour toutes les armes, je le pense également, mais pas plus. Dans le cas contraire cela m'aurait bloqué pour être gardien de la paix.

Cependant je ne pense pas être un cas exceptionnel, sans certitude, je crois que parmi les déserteurs, une poignée seulement sont poursuivis par la justice pour désertion ( d'ailleurs peut être plus aujourd'hui avec la récente crise sanitaire )

 

Pour les 300km max, cela pourrait être problématique, je suis en région parisienne et cela pour encore quelques temps 😄

Je vais néanmoins adresser un CV et une LM en bonne et due forme à la cellule réserve de la LE. Prendre le train plusieurs fois par an ne me dérangerait pas.

J'ai d'ailleurs même fait faire un rapport de manière de servir par ma hiérarchie pour appuyer sur le fait que je ne suis plus du tout le même qu'à mes 18-20 ans..


 

Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, Levy Pierre a dit :

Tout cela est bon et je pense que ça pourrait passer, surtout à la LE

Il y a sur le forum un Réserviste au 2 REP qui habite ... la région parisienne.

Voulez vous que je lui demande de prendre contact avec vous ?

J'espère que vous avez raison ! 

Avec plaisir pour le contact, merci.

Link to comment
Share on other sites

La LE gère elle même ses réservistes. Rien ne remonte à Paris d'ailleurs où ? A la DPSD ? 

Si vous faites référence à la DRHAT, depuis qqs années, elle a migré à Tours.

Et n'oubliez pas qu'il y a, avec le temps, prescription.

BTX

  • Like 1
  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
  • 4 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...