Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Le ministère des Armées teste le recrutement dans le Métavers pour les métiers « en tension »


Recommended Posts

https://www.opex360.com/2023/10/31/le-ministere-des-armees-teste-le-recrutement-dans-le-metavers-pour-les-metiers-en-tension/

metavers-20231031.jpg

En avril dernier, le chef d’état-major de l’armée de Terre [CEMAT], le général Pierre Schill, avait dévoilé les grandes lignes d’un nouveau plan de transformation en soulignant qu’il fallait se mettre en ordre de bataille pour « vaincre du coin de la rue jusqu’au Métavers, pour protéger la France et les Français ».

Pour rappel, le Métavers est un espace virtuel collectif et partagé en 3D.

Et de nombreuses publications ont soutenu qu’il serait le « futur » d’Internet, au point que la « Red Team » de l’Agence de l’innovation de défense [AID] a imaginé qu’il pourrait être un potentiel champ de confrontation. Mais on n’en est pas encore là…

En tout cas, pour le moment, le ministère des Armées estime que le Métavers pourrait être un moyen pour recruter plus facilement pour ses spécialités « en tension », en particulier celles liées au numérique. En effet, le 30 octobre, il a fait savoir qu’il venait de lancer un « espace virtuel en ligne sur la plateforme Dacentraland pour une durée de trois mois ».

Et d’expliquer qu’il s’agit d’une « expérimentation dans le Métavers » ayant pour objectif de « faire découvrir aux 18-35 ans l’univers des Armées, ses dispositifs en faveur de la jeunesse et certains métiers », les participants pouvant être orientés vers les offres d’emplois qu’il propose.

« L’expérience consiste en un parcours du combattant reliant trois zones : jeunesse, culture et recrutement. Au sein de chacune d’elle, le joueur découvre des informations et des vidéos, avant d’être invité à répondre à un ‘quiz’ dans le but d’obtenir des gains virtuels », détaille le ministère.

Cette initiative a été « portée » par la Délégation à la transformation et à la performance ministérielles [DTPM], avec le soutien de l’AID.

Cette expérimentation donnera-t-elle des résultats ?

Les espoirs qui ont été mis dans le développement du Métavers [Facebook s’est mué en « Meta » pour cette raison, ndlr] ne sont plus aussi vifs qu’ils ne l’étaient il y a encore quelques mois, c’est à dire avant l’apparition du phénomène « Chat GPT » et de l’intelligence artificielle générative. D’ailleurs, celle-ci est désormais la priorité de beaucoup d’acteurs du numérique…

Par ailleurs, en 2007, la Marine nationale avait lancé une initiative similaire, avec Second Life, un « monde virtuel » qui préfigurait déjà le Métavers. L’objectif était alors de favoriser la prise de contact avec des jeunes gens « curieux » et à l’aise avec ce que l’on appelait à l’époque les « nouvelles technologies de l’information ». Mais, a priori, il n’y eut pas de suite.

 

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...