Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Fidélisation à 360 degrés: le ministère travaille sur l'attractivité pour augmenter la durée moyenne de service


Recommended Posts

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2024/03/18/fidelisation-24494.html

fidel intro.jpg

Sébastien Lecornu a dévoilé ce lundi matin les mesures du plan "Fidélisation à 360 degrés" dans les armées.

Ce plan est destiné à activer tous les leviers de fidélisation et à nouer des partenariats avec les collectivités, car il repose sur une approche territoriale et des remontées du terrain.

Les mesures annoncées ne seront pas des mesures figées mais elles seront évolutives.

Une quarantaine de mesures ont d’ores et déjà été identifiées. À travers ce plan le ministère est dans une logique 360 : simplification des filières RH, rémunération, prêts immobiliers, logement, matériel, accompagnement des conjoints, scolarisation, valorisation des parcours, indemnités, orientation des départs vers le privé (BITD…). 

Voici quelques annonces parmi les mesures :

1. En 2025, le ministère proposera, avec la CFC et les banques mutualistes, aux militaires le cautionnement et l’octroi de prêts immobiliers à des taux avantageux.
 

2. Primes : un travail pour intégrer une partie des primes dans la retraite des militaires. L’objectif étant que ceux qui liquideront leur pension à compter de 2026 aient un gain net à la retraite sans incidence sur le net activité.
 

3. Emploi des conjoints: fin des séparations familiales et du célibat géographique et mutation double pour le personnel civil.
 

4. Santé: référencer des médecins traitants prêts à réserver des places dans leur patientèle pour des militaires en mutation.


5. Logement : création d’une ligne dédiée pour faciliter la vie du militaire avec des travaux pour créer un mécanisme de dispense de dépôt de garantie et de caution dans le parc locatif privé.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2024/02/28/attrition-24459.html

Un plan d'action annoncé ce lundi par le ministre des Armées

 

fidelité.jpg

Le lancement d'un Plan fidélisation du ministère des Armées sera annoncé lors d'un séminaire ce lundi 18 mars 2024 au Fort neuf de Vincennes.

Il s'agit de répondre d'abord aux problèmes d'attrition (parfois sévère), et moins à ceux liés au recrutement (toujours difficile), auxquels les armées doivent faire face depuis quelques années.

En résumé, les données sont mauvaises avec un quasi doublement des non renouvellement de contrats entre 2019 et 2023 (voir ci-dessus).

Le ministre des Armées avait déjà indiqué, lors de ses voeux aux armées, que cette question de la fidélisation serait l'un des plans prioritaires de son ministère pour cette année 2024. Un ministère où les départs anticipés (dénonciation de contrats) des militaires (plus que ceux des civils) sont importants et surtout chez les sous-officiers et où les carrières raccourcissent (voir ci-dessous):

ancienneté.jpg

Ce lundi, Sébastien Lecornu devrait donner le cap et fixer des objectifs.

Ce séminaire et les annonces à venir (dans les domaines RH, logement/hébergement, soutien, infrastructures, rémunérations) grillent en quelque sorte les conclusions de la "Mission parlementaire d'information sur le recrutement et la fidélisation : gagner la bataille des ressources humaines du ministère des Armées", une mission dont les travaux sont en cours. "Il y a urgence", réplique le ministère.

D'où ce Plan annoncé ce jour qui prend en compte les points à améliorer:

bon moral.jpg

L'attrition aussi à Coëtquidan
Selon un récent rapport de la Cour des comptes, l'Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan n'échappe pas totalement au phénomène des départs prématurés. 

En moyenne depuis 2014, le nombre de départs en cours de scolarité est de 6,85 élèves par promotion de l’ESM, soit 3,5 %.

Dans 70 % des cas, les départs interviennent dans les six premiers mois de la scolarité, soit du fait de l’intéressé (90 % des départs), soit du fait de l’autorité (il s’agit la plupart du temps d’un ajournement pour raison physique ou médicale). La part des femmes dans ces départs est d’environ 20 %.

Il y a également très peu de départs d’élèves-officiers de l’EMIA : une résiliation (au-delà des six premiers mois) dans la promotion 2016-2018, deux résiliations dans la promotion 2018-2019 et deux autres dans la promotion 2019-2021.

En revanche, une part plus importante d’élèves-officiers sous contrat (OSC en formation à l'EMAC) dénoncent leur contrat dans les premiers mois de leur scolarité à l'AMSSC: 12,8 dénonciations par promotion depuis 2015 en moyenne.

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

  • BTX featured and pinned this topic
il y a 56 minutes, BTX a dit :

En revanche, une part plus importante d’élèves-officiers sous contrat (OSC en formation à l'EMAC) dénoncent leur contrat dans les premiers mois de leur scolarité à l'AMSSC: 12,8 dénonciations par promotion depuis 2015 en moyenne.

là j'aurai jamais cru , çà m'a remis les idées en place ...☹️

la courbe d'ancienneté des sous-officiers est également intéressante mais j'ai quand même un doute , j'en vois plein autour de moi qui sont partis bien avant mais bon là encore le chiffre doit être sérieux. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Je crois qu'on est face à une situation inquiétante vis-à-vis de laquelle on demeure plutôt impuissant. Les mesures que l'on prend n'ont au final pas ou peu d'effet. Car le problème n'est pas que "militaire". Il est sociétal. Et à ce titre, les Armées sont démunies. Car, à mon sens, c'est l'action politique, au sens premier du terme, qui seule peut redresser la barre.

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, BTX said:

Je crois qu'on est face à une situation inquiétante vis-à-vis de laquelle on demeure plutôt impuissant.

Entre mes connaissances 75% des depart de l'armee car "pas accez payee pou la c.....ie a faire".

Si renumeration correcte = 75% du moins du depart (avant, au moins, la RJI).

C'est mon humble opinion.

(De meme, je partirais a 17.5, si les choses changeant pas)

  • Like 1

Moi legionnaire, moi pas bien francais parler.

Link to comment
Share on other sites

Le principal problème que j'ai pu constater est le poids du crédit immobilier ou des loyers du secteur privé en général même la rji y passe en entier ici dans ma région  , le prix des études supérieures des gosses , le fait que l'épouse ne travaille pas la plupart du temps bref en effet la sortie " à sec " sans job derrière et le fleur au fusil .Pour compenser j'ai eu embauché  des ex majors à temps partiel et honnêtement ils ne se plaignaient pas de leur retraite mais souvent la carrière était complète .

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Oui la plupart sont partis bien avant même la première retraite à jouissance immédiate , du moins de ce que j'ai vu dans mon ancien métier .Avec les normes actuelles civiles trop attendre une reconversion pour des gens n'ayant pas eu de formations techniques reste assez difficile .Le jeunisme sévit aussi dans le secteur privé .

Link to comment
Share on other sites

Le 18/03/2024 à 17:59, piranha a dit :

Entre mes connaissances 75% des depart de l'armee car "pas accez payee pou la c.....ie a faire".

Si renumeration correcte = 75% du moins du depart (avant, au moins, la RJI).

C'est mon humble opinion.

(De meme, je partirais a 17.5, si les choses changeant pas)

Aucun intérêt de partir à 17 ans et demi. vu les décotes. Vous repartirez avec quoi 300.400 balles grand max... 

Link to comment
Share on other sites

Perso on a embauché des CC1 , des jeunes adjudants , 1 ou 2 majors de GIE à temps partiel .Je n'ai pas vraiment vu de malheureux tout dépend la carrière et les annuités obtenues par ici au 21 Rima ils ont très bonne réputation .

Link to comment
Share on other sites

Tout dépend des carrieres effectivement... Mais force est de constater que leur reforme a provoqué le départ de beaucoup de militaires. 17.5 ans de service pour finir avec  400 balles par mois... Ca a fait mal au recrutement 

Link to comment
Share on other sites

je n'ai pas connu aussi bas mais je date , les CC1 avaient dans les 980 euros par mois mais ils sortaient du Rima donc pas mal de missions au fil des années ...

Ceux que j'ai connu étaient en limite d'âge du grade donc en effet au bout du bout possible .

Link to comment
Share on other sites

Vous rigolez j espere . 800 balles après 17. 5 ans 😂😂😂sûrement dans vos reves

A moins que vous êtes parti 6mois sur 12 en opex je serai d accord mais pas pour un militaire lambda qui a fait 3 ou 4 opex dans sa carrière. Même au grade d adjudant celui ne pourra espérer partir qu avec 400e par mois au vu des decotes après 17.5 ans de service autrement moins qu un RSA. Même un adjudant avec 19.5 ans de service il repartira avec quoi 900-1000balles à tout casser. 

C est fini les avantages passés. 

Link to comment
Share on other sites

Après oui la retraite dépend évidemment des opex... Un militaire du rang peut partir avec une plus grosse retraite qu un soff RH par exemple s il a fait de nombreuses mission.. 

Mais Apres oui la dernière réforme à bien sabré dans ces avantages... Est ce que cela vaut le coup de s engager ou de devenir soff.. Clairement à mes enfants je dirais à réfléchir. . Je Conseillerais la gendarmerie ou les CRS. Pour un CRS par exemple  tous leurs terrains comptent pour leurs retraites même s ils sont payes a regarder les femmes en bikini l été ou à faire le planton... 

J avoue quand mon pote CRS m a dit cela ça m a défoncé le moral 

Ils n ont même pas de tests annuels de sport

Link to comment
Share on other sites

Oui  mais quand tu prends 500 black blocks qui veulent te cramer à l'essence en rigolant. Le métier ce n'est pas que la plage et les plantons.Quand à la vie quotidienne au milieu des Indiens.. Que dire c'est pas epanouissant. Il vaut mieux le 17 RGP. 

Link to comment
Share on other sites

Ils font du maintien de l ordre 20 jours par an. La plupart du temps c est calme pour eux. 

La ou ils en bavent un peu plus c est au niveau des déplacements. Mais bon leur prime à eux c est 45e par jour de terrain . Je ne sais plus trop pour nous les isao ... Mais je cois que c est largement moins... 

 

Edited by Lepetitsoldat
Link to comment
Share on other sites

Le ministère de l intérieur offre nombre davantages pour ses salaries. Pas pour rien qu'ils récupèrent pas mal de militaires. Mais bon ce sera Paris et sa couronne comme première affectation après c est un choix perso. 

Moi même je me tâte j avoue actuellement. On verra. 

Link to comment
Share on other sites

Alors certaines promos sont "full Paris" , tu en prends pour 10 ans minimum mais d'autres offrent des places dans tout l'hexagone , j'ai déjà vu des jeunes gardiens CRS non titulaire affectés dans le 06 à .Tout dépend du recrutement initial et surtout du classement en sortie d'école déterminant comme dans l'Armée .L’intérêt étant qu'à ta titularisation de mon temps tu récupérais toutes tes années de service .Du coup j'ai un bon copain qui est passé de monogalon à 3 chevrons directement ( je ne sais pas comment on dit dans leur hiérarchie). La solde suit évidemment .

https://fr.wikipedia.org/wiki/Directions_zonales_des_CRS

Link to comment
Share on other sites

Il faudrait que je me renseigne à partir de quand ils reprennent l ancienneté quand on passe de l armee à la PN. Mais bon le plus dur ce sera d expliquer de vouloir passer le concours  à la hierarchie 😓. Pas sur qu'ils acceptent 

Link to comment
Share on other sites

tu récupères tes années à ta titularisation avant tu es stagiaire comme tous .

Quand ta la hiérarchie , si tu approches du "potentiel atteint" je ne crois pas que tu aies de problème.Tu ne serais pas le premier loin de là c'est vraiment courant y compris dans les polices municipales comme à Nice regarde leur garde au drapeau tu vas voir des multi-décorés .

cfe259c14cf159b53a6a017e417a95e7abb01ab4

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

On 4/9/2024 at 8:39 PM, Lepetitsoldat said:

Vous rigolez j espere . 800 balles après 17. 5 ans 😂😂😂sûrement dans vos reves

Au moins, c'est que la simulation sur ENSAP m'a dit.

image.thumb.png.e1e371b7adadf976c56cab766ea19bd1.png(Oui, des OPEX et bonifications pour les vols sur territoire hostile)

IM pris par extrapolation.

Moi legionnaire, moi pas bien francais parler.

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Yann pyromane said:

Un adjudant 1300.

Recent departs que j'ai connu personellement:

ADC - 1700 (je crois que c'etait plafond)

ADC - 1500 (20 ans)

ADJ - 1150 (18.5 ans)

Pour etre honette, je m'interesse pas aux retraites des MDR car je ne suis pas un. Mais le coup de "300-400 euro" me semble bien ridicule et peu credible.

Dans cette cas, vos mieux d'etre reformee, puis recuperer la pension medicale a l'hauteur de 50 euro par annee de service, qui vous ramene pour 17 ans a 750 euro/mois.

  • Thanks 1

Moi legionnaire, moi pas bien francais parler.

Link to comment
Share on other sites

Tout dépend des opex et des carrieres de chacun .  Comme vous dites vous avez inclu toutes vos opex dans la simulation. 400 à 500e après 17.5 c est crédible aussi pour celui qui n a fait qu une ou deux opex dans sa vie. Tout dépend des carrieres. Après possible de cumuler cette retraite avec un salaire ce qui n est pas négligeable non plus. 

Si vous êtes para et que vous avez effectué 7 ou 8 opex en plus des vols et des sauts c est certain que vous toucherez plus qu un San ou un ADM qui n est jamais parti en 17.5ans et qui n à jamais sauté avec un parachute 

C est de la pure logique... 

Mais c est vrai qu'on reste avantage par rapport au régime gêneral même si beaucoup regrettent la décote à 17.5

Edited by Lepetitsoldat
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

J'ai connu des sous mariniers , Service à la Mer en sous marin Nucléaire d'attaque , rien à voir avec les autres en terme d'annuités à âge égal avec les copains  en effet mais vous avez raison chaque militaire à eu une carrière propre et c'est çà qui compte au final .En général çà paye le loyer c'est déjà pas mal ..

Quand j'étais Gendarme , les mecs d'Ajaccio ne partaient pas outre -mer mais un an là bas comptaient double donc 12 ( le max autorisé)  comme mon meilleur pote égalait 24 , il fallait les tuer pour prendre leur place.Départ dans le civil tout beaux  tout neufs et pas usés dans la foulée mais nous c'était à 15 ans 😁 .

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...