Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

CIRFA néglige mon dossier. Que faire ?


Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je suis candidate aux postes d'officier communication dans l'armée de terre.

J'ai d'abord commencé mon parcours de candidature avec un premier rendez-vous au CIRFA en janvier dernier, où un conseiller m'a partagé les informations sur le poste et sur comment constituer ma candidature. Il m'a dit que je poursuivrai ensuite avec un autre conseiller car il serait bientôt muté.

J'ai alors eu ensuite un second rendez-vous avec mon conseiller actuel en janvier également, rendez-vous au cours duquel j'ai rendu mon dossier complet.

Première petite surprise car le discours et les informations donnés par le premier, puis ce second conseiller, ne sont pas les mêmes. Cela concerne plusieurs éléments, comme par exemple le premier conseiller qui m'avait dit de vraiment faire une PM pour appuyer ma candidature, ce qui m'avait alors imposé de prendre rendez-vous au médecin pour obtenir un certificat médical pour y participer, avant de rendre mon dossier. En rendant mon dossier au second conseiller cependant, celui-ci m'a au contraire dit que cela ne servait à rien pour un poste d'officier communication et qu'il n'utiliserait pas une place en PM "que" pour un candidat officier communication.

Au cours de cet entretien il m'a également dit que je pourrai compter sur une incorporation en juin à l'EMAC, et qu'il va ainsi, dès qu'un poste d'officier communication se libèrera, me prévenir afin de soumettre ma candidature. Il a enfin conclu en disant qu'il ne se faisait "aucun souci" pour mon dossier et que j'obtiendrai sans trop de doute un poste.

N'ayant pas encore d'emploi en janvier dernier ayant été diplômée en septembre 2023, je me dis alors que je vais mettre ma recherche de tout autre travail de côté pour me consacrer à la préparation aux tests, car cela ne sert à rien que je me lance dans un autre emploi en communication si j'intègre en juin, et car mon conseiller m'a quasi assuré que j'obtiendrai un poste dans l'armée de terre.

En vue de ce projet d'incorporation dès juin en accord avec mon conseiller, je le recontacte rapidement pour dire que je serai bientôt prête pour les tests et il m'inscrit pour une session en mi-mars.

Lors de ces tests, je rencontre d'autres candidats OSC qui m'informent qu'il n'y a pas de session d'incorporation EMAC en juin, qu'il n'est pas normal que mon conseiller ne m'ait toujours pas proposé de poste car il y en a bien cinq qui ont été disponibles depuis janvier en officier communication, que mon conseiller m'a donné de mauvaises infos sur divers sujets, et les différents militaires que je rencontre au cours des tests à Rennes sont surpris de savoir que je passe les tests pour OSC sans avoir eu auparavant de proposition de poste.

Suite à l'entretien je contacte mon conseiller pour lui communiquer mes résultats. Il à l'air de s'en foutre profondément mais m'assure qu'il me recontactera et me préviendra dès que des postes se libèreront.

Au bout d'un mois, toujours rien. Je l'appelle donc, et il me dit qu'il y a des postes d'officier communication qui se sont effectivement libérés depuis et il me les cite. Très heureuse de l'intitulé des postes disponibles et qu'on me propose enfin un poste, une joie et un espoir d'incorporer nait enfin en moi. Deux minutes après cependant, il me dit que ces postes ne sont en fait plus ouverts aux candidatures et qu'il ne reste que deux postes ouverts aux candidatures pour la session EMAC de DÉCEMBRE!!! Au cours de l'appel, il ne s'excuse et n'exprime aucun remords à ne pas m'avoir communiqué à temps les autres offres disponibles pour octobre, ni pour m'avoir partagé de faux espoirs et de fausses informations sur une incorporation EMAC en juin.

 

Résumé du problème :

- Mon conseiller ne fait que me donner de fausses informations et ne sait jamais donner de réponses à mes questions

- Il ne me propose qu'un premier poste OSC mi-avril alors que j'ai déposé mon dossier en janvier et déjà passé mes tests

- Il ne semble absolument pas compter se bouger pour me partager les offres d'officier communication à temps pour espérer pouvoir candidater un jour et obtenir un poste décent

 

Mes questions :

- Que puis-je faire ?

- Est-ce que je peux/dois demander de changer de conseiller ou carrément de CIRFA ? Dans ce cas à qui dois-je m'adresser pour cela ?

- Est-ce qu'il y aurait un supérieur du CIRFA avec lequel je peux m'entretenir pour l'informer de la négligence de ce conseiller et obtenir une solution ?

- Est-ce que vous savez si je peux toujours espérer des offres de postes OSC pour la session d'octobre alors que les derniers postes disponibles actuellement sont déjà pour la session de décembre ?

 

Je vous remercie pour votre lecture et votre aide

Link to comment
Share on other sites

Vux.

Pour avoir été un "certain" temps dans le recrutement, tant au niveau régional qu'au niveau central, votre CeR est une vraie bille. Visiblement, il ne maîtrise guère son sujet et la technique de recrutement des "candidat(e)s à potentiel". Car tel est votre cas. Généralement, on fait un suivi personnalisé pour tenter de le "fidéliser". Je crains que cela ne soit pas le cas.

Vous êtes parfaitement en droit de changer de CIRFA. Votre dossier de candidature est historisé et dématérialisé. Merci SIRec.

Vous êtes en droit de demander un RDV avec le chef de ce CIRFA qui doit être un officier à qui vous pourrez dire, en termes choisis zé polis, tout le bien que vous pensez de la bille.

Perso, c'est cette voie que je prendrai. Que risquez-vous ? Rien. Ce n'est pas la bille qui vous aidera dans le déroulement de votre carrière.

BTX

  • Like 2

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Je vous remercie pour votre réponse. Cela me conforte effectivement dans mon choix de vouloir changer de CeR au plus vite, sans quoi ma candidature n'aboutira jamais. Je vais appeler dès demain pour demander un rdv avec le chef de service du CIRFA afin d'expliquer la situation et de trouver une solution.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Salut bien sûr qu'il faut faire çà , je connais un jeune de ce forum dont le CER futur retraité n'avait même pas transmis les consignes à son successeur heureusement que le nouveau s'en est inquiété sinon la candidature du jeune aurait pris mille ans .Comme dans tous les jobs , il y a des mauvais.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

J'ai appelé le CIRFA ce matin demandant à la personne de l'accueil de fixer un rendez-vous avec le chef de service du CIRFA. Celle-ci m'a répondu "Oui je vous le passe" et a redirigé l'appel à mon CeR.

J'ai alors rappelé la personne de l'accueil lui disant que l'objectif de mon appel n'était pas qu'elle me passe mon CeR dont j'ai déjà le numéro, mais de m'entretenir avec un supérieur pour régler mes problèmes de candidature sachant que mon conseiller ne semblait justement pas capable de les traiter lui-même. Elle m'a d'ailleurs mise sur haut-parleur pendant que je lui répondais cela. Elle ne m'a au cours de l'appel jamais renseignée sur la possibilité ou non d'obtenir ce rendez-vous avec le chef de service et m'a "accusée" d'avoir "trop peur" de parler à mon conseiller et que de tout de façon je n'ai pas de choix que de le contacter lui.

Je suis assez abasourdie suite à cet échange, j'ai quand même rarement eu affaire à aussi peu de professionnalisme de la part d'autant de personnes à la fois 🫥

Savez-vous si je dois effectivement passer par mon CeR lui-même pour obtenir un rendez-vous avec le chef de service du CIRFA ? Je me suis dit que cela n'avait pas de sens de passer par lui car il me semble évident que s'il ne collabore déjà pas pour s'occuper de ma candidature, il ne va pas s'embêter à me fixer un rendez-vous avec son supérieur me donnant l'occasion de lui rapporter ses fautes et son incompétence. Y aurait-il un autre moyen de prendre contact avec ce chef de service ? J'ai cherché pour trouver ses coordonnées sur Google et LinkedIn mais je n'ai rien trouvé.

Edited by Akmée
Link to comment
Share on other sites

Je ne sais pas s'il accepterait de court-circuiter ses subordonnés non plus .La voie hiérarchique est sacro- sainte dans les 2 sens .A tous les coups il va te dire voyez avec mes sbires " de minimis non curat praetor".

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Au point où vous en êtes, prenez RDV avec votre CeR pour lui annoncer que vous changez de CIRFA compte tenu du traitement de votre dossier de candidature.

En MP pourriez vous me communiquer votre CIRFA. Merci.

BTX

  • Like 1
  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...