Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Le missile NLAW dans l’armée de Terre à compter de 2025


Recommended Posts

https://www.forcesoperations.com/le-missile-nlaw-dans-larmee-de-terre-a-compter-de-2025/

spacer.png

L’armée de Terre a choisi d’acquérir le missile antichar NLAW, a annoncé son chef d’état-major, le général Pierre Schill. Une solution intérimaire qui serait livrée dès l’an prochain en attendant un système antichar courte portée (ACCP) français.

 

Conçu par le suédois Saab et produit en collaboration avec Thales, le NLAW arrivera dans les forces en fin d’année 2025, indique le CEMAT en préface de la dernière édition du magazine « Fantassins ». Il permettra d’engager le remplacement d’un missile Eryx dont la fin de vie a été repoussée de 2023 à 2026. Les quantités de munitions acquises ne sont pas communiquées.

 

Ce nouveau système permettra de rétablir la cohérence de la trame missile-roquette, complète le CEMAT. De fait, celle-ci n’était jusqu’à présent basée que sur la roquette AT4F2 et le missile Akeron MP. Avec l’achat sur étagère du NLAW, l’armée de Terre se dote rapidement d’une solution intermédiaire à coût réduit – entre 60 et 100 000€ – capable de combler le creux capacitaire existant. 

 

Léger et doté d’une portée efficace de 800 m, le NLAW apportera « un soutien certain aux fantassins débarqués dans leur combat antichar », estime pour Fantassins le capitaine Dimitri, commandant de la compagnie d’appui du 13e bataillon de chasseurs alpins.

 

Si le NLAW permettra à l’infanterie de gagner en capacité de destruction à courte portée, il n’est qu’une solution temporaire en attendant l’émergence d’un missile ACCP français pérenne à l’horizon 2030. Lancé depuis peu, le programme ACCP ne se trouvait en effet à l’automne dernier que dans une phase amont d’écriture du document unique de besoin.

 

L’arrivée du NLAW et, plus tard, de l’ACCP s’accompagne d’une meilleure dissémination des moyens antichars dans les régiments d’infanterie. Ainsi, l’objectif pour 2030 sera de transformer la section d’appui direct du régiment en une véritable section antichar exclusivement dotée de missiles. Deux de ses groupes seraient ainsi équipés d’Akeron MP et d’ACCP.

 

De même, l’autre enjeu sera de renforcer la trame antichar de la section de combat. Dans sa future configuration, celle-ci évoluera d’un unique groupe doté d’Eryx à une répartition de l’ACCP/NLAW dans chacun de ses trois groupes de combat.

spacer.png

Crédits image : Saab

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...