Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Contrats en cascade à la SIMMT


BTX

Recommended Posts

https://www.forcesoperations.com/contrats-en-cascade-a-la-simmt/

https://www.forcesoperations.com/wp-content/uploads/2022/04/Contrats-en-cascade-a%CC%80-la-SIMMT.jpg

En seulement quelques jours, la Structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres (SIMMT) a rendu officiels plusieurs contrats d’acquisition et de maintien en condition opérationnelle pour un total de 580 M€. Dont un marché majeur pour le soutien en service de la flotte de porteurs polyvalents terrestres (PPT).

442 M€ pour le soutien des PPT
 
Cette dizaine de contrats notifiés entre novembre 2021 et mars 2022 ont seulement été diffusés la semaine dernière par la SIMMT.
Parmi ceux-ci, le principal reste celui relatif au soutien en service des camions PPT (MSS PPT) de l’armée de Terre. Un contrat attribué le 17 mars à l’entreprise italienne IVECO Defence Vehicles, co-traitant du marché avec la société française Soframe.
 
image.jpeg.68abaaa8f4770d727c921959f15afde6.jpeg
 

Adopté depuis une décennie pour le soutien des parcs de VBCI, Leclerc ou encore des canons CAESAR, le marché type MSS se caractérise par sa souplesse contractuelle et une plus grande implication des industriels. La durée et l’ampleur de ces marchés varient d’un parc à l’autre, mais ceux-ci comprennent généralement la fourniture forfaitaire des pièces de rechange, la réparation des équipements et la veille des obsolescences.

Selon le ministère des Armées, 898 PPT étaient en service au 1er juillet 2021 sur les 900 livrés depuis 2013. Dernier-né des véhicules de la logistique des forces, le PPT est décliné en variantes logistique (PPLOG) et dépannage (PPLD). Il est, depuis une décennie, la cheville ouvrière des régiments du train et du matériel, tant sur le territoire national qu’en OPEX.
 

Soutien de mortiers et achats d’optiques

Derrière Iveco et les PPT, la SIMMT consacre 89,5 M€ à la modification et au MCO du parc d’armes de marque FN Herstal. Soit, entre autres, plusieurs milliers de mitrailleuses FN Minimi et FN MAG à maintenir pour l’armurier belge. Deux autres contrats, pour plus de 27 M€, bénéficient directement à Thales : le MCO de plusieurs centaines de mortiers de 81 et 120 mm et des 30 radars de surveillance tactique MURIN en service.
image.jpeg.223db909b68bf27f8938736d32a8cce4.jpeg
 

S’ils se concentrent essentiellement sur le MCO, mission centrale de la SIMMT, celle-ci réalise aussi quelques achats de petits équipements situés hors du périmètre de la Direction générale de l’armement (DGA). C’est, premièrement, le cas pour des aides à la visée EOTECH 552.a65/1 pour compléter les stocks et remplacer les exemplaires non réparables. Un contrat de 1,5 M€ confié à la société Rivolier.

image.jpeg.129d15b68739e8310a0ba6bf7cc59961.jpeg

Ce sont ensuite des monoculaires à vision thermique SKEET IR conçus par Trijicon et acquis au travers du distributeur français Humbert pour 710 000€. Parce qu’elle peut être utilisée sur un casque ou une arme et dispose d’un pointeur laser, la monoculaire SKEET IR « possède toutes les exigences attendues, afin de répondre au besoin exprimé par les forces spéciales », explique le ministère des Armées.

Dans le segment NRBC enfin, la SIMMT a acté l’acquisition de mallettes de détecteurs biologiques auprès de Crossway Technologies pour 2,1 M€ et le MCO des systèmes mobiles de décontamination des aéronefs (SYMODA) pour 5 M€ auprès de NBC Sys, filiale du groupe Nexter.
  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...