Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Des progrès dans la modernisation du radar COBRA


BTX

Recommended Posts

https://www.forcesoperations.com/des-progres-dans-la-modernisation-du-radar-cobra/

En service depuis près de deux décennies, les radars de contre-batterie COBRA de l’armée de Terre continuent d’être modernisés. Quatre nouveaux jalons viennent d’être franchis, annonce l’OCCAR, chargée de conduire ce programme au nom de la France et de l’Allemagne. 

https://www.forcesoperations.com/wp-content/uploads/2023/05/Des-progres-dans-la-modernisation-du-radar-COBRA.png

Petit à petit, la rénovation à mi-vie du radar COBRA se poursuit. Après le générateur de cibles radar en septembre 2022, le simulateur d’environnement radar était à son tour réceptionné en mars dernier. Tous deux sont des équipements de test nécessaires à la finalisation du programme. 

En mars et avril, l’OCCAR recevait une nouvelle unité de puissance principale (NPPU) « conçue pour fournir une alimentation hybride au radar COBRA, en utilisant des technologies à vitesse variable, adaptable à tout réseau électrique public ». 
 

Enfin, la quatrième étape majeure relevait du traitement d’obsolescences des équipements permettant au radar de communiquer avec le système français de gestion et de transmission automatique des informations ATLAS. Confié à Thales, l’effort s’est concrétisé par la mise à jour, le mois dernier, d’un premier lot. 

« La rénovation à mi-vie du COBRA est en cours, avec de nombreuses étapes du programme à franchir au cours des deux prochaines années, couvrant le processeur de signaux, le système de données, l’unité de navigation inertielle, l’unité de puissance principale et le positionneur d’antenne », commente l’OCCAR. Cette démarche incrémentale est un pan d’un programme de soutien en service valorisé à plus de 440 M€ entre 2004 et 2025. 
 

Le radar COBRA est conçu pour détecter et identifier jusqu’à 40 batteries adverses dans un rayon de 100 km en moins de deux minutes, soit « 200 projectiles simultanément » selon le ministère des Armées. Dix systèmes ont été livrés à la France au début des années 2000, dont certains sont déployés depuis longtemps au Liban. L’un des 12 exemplaires opérés par l’Allemagne a été transféré à l’automne dernier aux forces armées ukrainiennes. 

Hormis cette modernisation, l’OCCAR annonce plancher sur la poursuite du programme au-delà de 2025. La préparation d’un nouveau contrat de soutien en service, par exemple, est au calendrier pour l’an prochain. 
 

Crédits image : OCCAR

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...