Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Le ministère des Armées a notifié la commande de huit hélicoptères NH-90 de plus pour les forces spéciales


BTX

Recommended Posts

https://www.opex360.com/2024/01/10/le-ministere-des-armees-a-notifie-la-commande-de-huit-helicopteres-nh-90-de-plus-pour-les-forces-speciales/

nh90fs-20201011.jpg

En 2016, le Commandement des opérations spéciales [COS] avait estimé qu’il était nécessaire d’acquérir vingt-quatre hélicoptères NH-90 « Caïman » TTH afin d’assurer un « la mise au au bon niveau d’exigence et de capacité » de ses unités mises à sa disposition et de remplacer les appareils de manoeuvre alors en service au sein du 4e Régiment d’hélicoptères des forces spéciales [RHFS] de l’Aviation légère de l’armée de Terre [ALAT]

Et d’expliquer que doter cette unité d’un « même parc de machines adaptées à sa mission » allait accroître « considérablement l’aéromobilité des forces spéciales » et permettre « d’homogénéiser les flottes ».

Finalement, lors de l’élaboration de la Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25, il fut décidé d’acquérir seulement dix NH-90 « Forces spéciales » [NH-90 FS]. La commande de ces appareils fut annoncée en octobre 2020 par Florence Parly, alors ministre des Armées. Six exemplaires devaient être livrés au 4e RHFS avant 2025.

Cela étant, la LPM 2024-30 a revu cette cible à la hausse, le rapport mis en annexe évoquant en effet une flotte de 18 NH-90 FS.

En novembre, la loi de finances de fin de gestion ayant alloué une enveloppe supplémentaire de 2,1 milliards d’euros au profit de la mission « Défense », le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, expliqua que cette somme permettrait « d’anticiper certaines commandes prioritaires, rendues possibles par ‘l’économie de guerre' ».

« Ces commandes se font au titre de crédits de paiement de l’année 2023, tout en s’intégrant aux tableaux d’équipement de la prochaine Loi de programmation militaire, permettant ainsi d’assurer une parfaite continuité », avait-il précisé, lors d’une audition parlementaire. Et d’évoquer notamment l’achat de huit NH-90 FS supplémentaires.

Visiblement, l’affaire a été rondement menée puisque, d’après les informations de La Tribune, la Direction générale de l’armement [DGA] a notifié au consortium NHIndustries [Airbus Helicopters, Leonardo et Fokker, ndlr] le contrat relatif à ces huit appareils supplémentaires. « Attendue, cette commande est bien arrivée avant la fin de l’année 2023 », écrit l’hebdomadaire.

Pour rappel, le NH-90 FS est notamment équipé d’une boule optronique Euroflir 410 NG et du système « Eurofl’eye », qui reporse sur un capteur multispectral panoramique 3D d’aide au pilotage associé au casque binoculaire TopOwl. Il en en outre modifié de manière à permettre des opérations d’aérocordage avec autoprotection par les portes latérales.

 

Comme l’avait souhaité le COS, l’achat de ces huit NH-90 FS supplémentarires permettra de transférer les hélicptères Caracal du 4e RHFS vers escadron 1/67 Pyrénées de l’armée de l’Air & de l’Espace [AAE].

Pour rappel, la LPM 2024-30 prévoit un investissement de 2 milliards d’euros au profit des forces spéciales. Celles-ci, précise le texte, « verront leur rôle, leur polyvalence, leur réactivité et leurs moyens de renseignement, de projection et d’action renforcés, portés notamment par de petits programmes tels que, entre autres, des parachutes ou des embarcations semi-rigides dédiées ». Et d’ajouter : « Les clés de la réussite sont la poursuite de la modernisation de leurs équipements ainsi que la livraison de nouvelles capacités, comme des avions de transports modernisés, des hélicoptères NH90 spécifiques, des drones plus endurants, une gamme de véhicules renouvelée et des moyens d’action de surface et sous-marine de nouvelle génération ».

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...