Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

John Cockerill Defense démontre une première capacité de lutte antidrones


Recommended Posts

https://www.forcesoperations.com/john-cockerill-defense-demontre-une-premiere-capacite-de-lutte-antidrones/

spacer.png

Le belge John Cockerill Defense (KCD) a démontré pour la première fois une capacité de lutte antidrones à partir de sa tourelle téléopérée de 30 mm, révélait-il la semaine dernière au Qatar à l’occasion du salon de défense DIMDEX. 

Ce premier pas dans la lutte antidrones (LAD), c’est le résultat de deux semaines d’expérimentations conduites en Bulgarie. Derrière ces essais concluants, la combinaison d’un radar débarqué, d’un viseur PASEO de Safran Electronics and Defense et de munitions de 30 mm programmables de type airburst. 
 

Le suivi automatique de cible « maison », déjà disponible pour adresser les menaces terrestres, a pour l’occasion été adapté au domaine aérien. Doté d’une brique d’intelligence artificielle, l’outil s’avère  « capable de fixer sur une cible et d’anticiper ses mouvements », indique JCD. 

« Le système antidrones a prouvé son efficacité contre des drones de plusieurs tailles, volant parfois à des vitesses extrêmement élevée », commente JCD. Ce succès en poche, l’entreprise propose d’ores et déjà de l’intégrer non seulement sur sa tourelle inhabitée Cockerill 1030, mais aussi sur la tourelle escamotable montée sur son intercepteur i-X. 
 

Testé en novembre dernier à Canjuers (Var) au profit de la Section technique de l’armée de Terre (STAT), l’i-X y avait alors démontré sa capacité de neutralisation tout en évoluant à 120 km/h. Si le volet armement est maîtrisé, le rachat en cours d’Arquus permettra – entre autres – d’apporter les savoir-faire nécessaires pour monter en maturité sur la mobilité.

La suite pour cette nouvelle capacité LAD ? Une participation potentielle à l’exercice C-UAS TIE 24 (Counter-Unmanned Aircraft Systems Technical Interoperability Exercise) de l’OTAN, un rendez-vous habituellement fixé au début de l’automne avec pour objectif de construire l’interopérabilité entre systèmes antidrones de différents horizons. La dernière édition, organisée aux Pays-Bas, avait rassemblé 300 militaires, industriels et experts autour de 70 solutions.
 

Cette avancée dans un domaine critique intervient à l’heure où la gamme de tourelles de 30 mm de JCD progresse simultanément sur plusieurs pistes. Au Qatar, d’une part, où la Cockerill 1030 est associée au châssis AMV XP de Patria pour répondre au besoin local pour un nouveau véhicule blindé 8×8. Une combinaison belge-finlandaise démontrée en décembre dernier en terrain qatari, séquence qui aura confirmé la capacité de l’arme à toucher sa cible en modes statique et mobile et jusqu’à 2500 mètres. 

En Espagne ensuite, où JCD répond à un besoin exprimé par les forces terrestres pour doter leur VCR Dragón d’une tourelle habitée alternative. Et enfin en Belgique et en France où le partenariat industriel établi dans le cadre du programme binational de « véhicule blindé d’aide à l’engagement » (VBAE) devrait générer de premières avancées dans le segment de l’armement autour de l’été. 

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...