Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Arrêt maladie militaire et période probatoire


Arthuuuur

Recommended Posts

Bonjour à tous et à toutes.

J'ai validé ma FGI (j'ai mon affim) mais je suis en arrêt maladie depuis plusieurs mois à cause d'une blessure de FGI. Je n'ai donc pas de FTS.

Cependant, à la fin de mon arrêt j'aurai 8 mois de service donc normalement la période probatoire est finie.

On m'avait laissé comme dernière échéance pour me remettre le mois de juin.

Comment cela se passe ? Peut on toujours casser mon contrat à cause de ma blessure même si ma période probatoire est censée être finie ? 

Link to comment
Share on other sites

L'instruction 2000 dans le paragraphe "DENONCIATION de CONTRAT du fait de l'autorité" mentionne deux motifs relevant du domaine médical qui l'autorise à dénoncer ex-abrupto le contrat =

- révèle une inaptitude médicale au service liée aux coefficients du SIGYCOP ;

- révèle une inaptitude médicale définitive pour une cause soit préexistante à l'engagement soit survenue après la signature du contrat ;

Votre situation ne correspond à aucun des motifs. Donc................

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, BTX a dit :

L'instruction 2000 dans le paragraphe "DENONCIATION de CONTRAT du fait de l'autorité" mentionne deux motifs relevant du domaine médical qui l'autorise à dénoncer ex-abrupto le contrat =

- révèle une inaptitude médicale au service liée aux coefficients du SIGYCOP ;

- révèle une inaptitude médicale définitive pour une cause soit préexistante à l'engagement soit survenue après la signature du contrat ;

Votre situation ne correspond à aucun des motifs. Donc................

BTX

Merci beaucoup.

Je ne comprends pas bien du coup. Le capitaine de ma compagnie m'a laissé jusqu'en juin pour me rétablir -> J'ai un contrat VDAT avec une période probatoire de 3 mois et la période probatoire à été prolongé en décembre (car elle se finissait en janvier). Donc en toute logique elle a été prolongé de 3 mois supplémentaire soit avril?

Link to comment
Share on other sites

Avez vous pris contact avec le service médical dont dépend votre unité ? Si non, faites le fissa et exposez votre cas.

A moins que vous soyez un VDAT de 3e zone, en gros un crétin, je ne vois pas au titre de quel motif réglementaire votre volontariat VDAT pourrait être dénoncé/résilié.

A moins que votre blessure exige un traitement dépassant les douze mois du volontariat auquel cas, étant durablement dans l'incapacité de tenir un emploi, on vous éjecte.

BTX

  • Like 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 16 minutes, BTX a dit :

Avez vous pris contact avec le service médical dont dépend votre unité ? Si non, faites le fissa et exposez votre cas.

A moins que vous soyez un VDAT de 3e zone, en gros un crétin, je ne vois pas au titre de quel motif réglementaire votre volontariat VDAT pourrait être dénoncé/résilié.

A moins que votre blessure exige un traitement dépassant les douze mois du volontariat auquel cas, étant durablement dans l'incapacité de tenir un emploi, on vous éjecte.

BTX

J'ai déjà vu plusieurs fois le CMA de mon régiment. J'ai d'ailleurs vu 2 médecins qui m'ont dit que c'était le capitaine qui avait appuyé mon dossier sinon on aurait déjà résilié mon contrat depuis X temps à cause de ma blessure (arrêt déjà prolongé 3 fois. Je m'étais blessé sur ma 1ère FGI, j'avais donc du arrêter, puis j'ai recommencé avec un autre régiment para qui n'était pas le mien pour avoir l'affim. A la fin, après avoir fini ma FGI, on a du m'arrêter car je n'étais pas totalement rétabli car j'avais du insister au CMA du CFIM pour recommencer directement. J'avais réussis à forcer sur les dernières semaines de l'affim. Après cela, 2 arrêts, jusqu'à aujourd'hui pour le moment).

C'est d'ailleurs marqué dans mon dossier médical l'échéance de juin, le médecin m'en ayant parlé la dernière fois que je l'ai vu et m'ayant encore demandé si je souhaitais servir dans l'armée (arrêt maladie je suppose) ou si pas du tout (résiliation direct).

Mon choix a été évident.

Je fais déjà du kiné depuis plusieurs mois. Il n'y a rien de grave en soit mais l'inflammation perdure pour X raison et rien au scanner ni IRM. Je ne peux toujours pas courir, montée de marche compliqué par moment, se mettre accroupi pareil (flexion du genou). La prochaine étape sont les sauts à l'ETAP (la meilleure chose!) puis la FTS, donc compliqué de sauter avec un genou encore douloureux et mon capitaine m'a bien précisé qu'il ne prendrait pas de risque il y a quelques mois.

Edited by Arthuuuur
Link to comment
Share on other sites

Si le capitaine vous a déclaré "qu'il ne prendrait pas de risque", pour moi, cela veut dire que votre volontariat a de très fortes chances de ne pas être renouvelé. Car votre présence rémunérée au sein du régiment pose plus de pbs qu'elle n'apporte de solution. Je crains même - mais n'étant pas toubib, je ne m'avancerai pas - que si le genou est fragile, vous soyez classé inapte TAP.

Les médecins militaires sont parfos critiqués parce qu'ils font cas souvent du "principe de précaution". Je le redis : le médecin émet un avis. Le commandement...........commande. Le médecin militaire ne peut pas exposer la hiérarchie, en l'occurrence le MinArm, à un défaut de vigilance. 

A qui sera imputée la blessure en cas de fracture ?

BTX

  • Like 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, BTX a dit :

Si le capitaine vous a déclaré "qu'il ne prendrait pas de risque", pour moi, cela veut dire que votre volontariat a de très fortes chances de ne pas être renouvelé. Car votre présence rémunérée au sein du régiment pose plus de pbs qu'elle n'apporte de solution. Je crains même - mais n'étant pas toubib, je ne m'avancerai pas - que si le genou est fragile, vous soyez classé inapte TAP.

Les médecins militaires sont parfos critiqués parce qu'ils font cas souvent du "principe de précaution". Je le redis : le médecin émet un avis. Le commandement...........commande. Le médecin militaire ne peut pas exposer la hiérarchie, en l'occurrence le MinArm, à un défaut de vigilance. 

A qui sera imputée la blessure en cas de fracture ?

BTX

Oui il a dit à l'époque qu'il ne prendrait pas le risque de me faire sauter pour encore + me blesser. Il attend justement que je me rétablisse avec cette échéance maximum de juin.

Inapte TAP même si rien sur IRM et scanner?

Et oui pour votre phrase "principe de précaution". Je le redis : le médecin émet un avis. Le commandement...........commande.", je la comprends. Au départ le médecin voulait rompre mon contrat, il en a parlé avec la capitaine, celui-ci a plaidé pour moi et c'est comme ça que j'ai obtenu mon 1er arrêt  avec l'échéance de juin max.

Link to comment
Share on other sites

Certes. Je souhaite comme vous que tout finisse bien. Mais à l'expérience, le capitaine est un "maillon" de la chaîne de commandement. Mais, il a un chef. Au-dessus et "en responsabilité" .

BTX

  • Like 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, BTX a dit :

Certes. Je souhaite comme vous que tout finisse bien. Mais à l'expérience, le capitaine est un "maillon" de la chaîne de commandement. Mais, il a un chef. Au-dessus et "en responsabilité" .

BTX

c'est intéressant ce que vous racontez personne n'est libre de ses décisions? 

Edited by Argur
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 28 minutes, BTX a dit :

Certes. Je souhaite comme vous que tout finisse bien. Mais à l'expérience, le capitaine est un "maillon" de la chaîne de commandement. Mais, il a un chef. Au-dessus et "en responsabilité" .

BTX

Pour traduire au plus simple, à partir de juin si j'ai encore ces problèmes le capitaine ne pourra plus rien faire pour moi que ce soit au niveau du CMA ou avec son supérieur hiérarchique

Edited by Arthuuuur
Link to comment
Share on other sites

Les décisions "engagent" celui qui les prend.

Comme disait Charles de Gaulle, auquel nos politiques en mal d'inspiration se réfèrent à longueur de discours : "Les politiques sont comme les militaires, le courage en moins".

Tout est dit. 

Quand on est un soldat ou que l'on aspire à le devenir et à le rester, le courage est essentiel.

Une décision "engage" quelle qu'elle soit. Elle vous oblige à............le chef de corps "engagerait" sa responsabilité et, par voie de conséquence, celle du MinArm, si en dépit de l'avis défavorable du médecin, il décidait de vous conserver. Mais, s'il est un chef, il assume ses décisions et doit en supporter les conséquences, bonnes ou mauvaises. Et parfois, le payer au sens premier du terme.

Ce qui nous différencie du politique.

BTX

  • Like 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, BTX a dit :

Les décisions "engagent" celui qui les prend.

Comme disait Charles de Gaulle, auquel nos politiques en mal d'inspiration se réfèrent à longueur de discours : "Les politiques sont comme les militaires, le courage en moins".

Tout est dit. 

Quand on est un soldat ou que l'on aspire à le devenir et à le rester, le courage est essentiel.

Une décision "engage" quelle qu'elle soit. Elle vous oblige à............le chef de corps "engagerait" sa responsabilité et, par voie de conséquence, celle du MinArm, si en dépit de l'avis défavorable du médecin, il décidait de vous conserver. Mais, s'il est un chef, il assume ses décisions et doit en supporter les conséquences, bonnes ou mauvaises. Et parfois, le payer au sens premier du terme.

Ce qui nous différencie du politique.

BTX

J'ai entendu dire qu'il était impossible de rompre le contrat pour une blessure comme la mienne et comme vous avez dit si la période probatoire est terminée. On m'a fait part d'une "mutation" pou régler ce problème, qu'en est - il ?

Je trouve ça bizarre personnellement mais vous avez l'air d'être bien renseigné donc j'en profite ! N'hésitez pas à me dire si ça commence à vous déranger, je m'arrêterais là

Link to comment
Share on other sites

Oui si en effet le commandement estime que ce qu'il vous arrive n'attente en rien à vos qualités et votre comportement, il peut vous proposer une "mutation" dans une unité non TAP. L'ADT recherche des bras et des "braves". Vous en êtes.

Quant à dénoncer ou résilier un contrat, tout dépend de la situation et du contexte. Posons-nous les bonnes questions.

Êtes vous aujourd'hui en état d'être projeté sur un théâtre d'opérations ?

Êtes vous capable de satisfaire aux tests TAP ? 

Le traitement suivi et les cours de rééducation du kiné sont-ils de nature OBJECTIVEMENT à vous permettre - sans rechute possible- de tenir votre emploi et d'honorer votre engagement ?

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 4 minutes, BTX a dit :

Oui si en effet le commandement estime que ce qu'il vous arrive n'attente en rien à vos qualités et votre comportement, il peut vous proposer une "mutation" dans une unité non TAP. L'ADT recherche des bras et des "braves". Vous en êtes.

Quant à dénoncer ou résilier un contrat, tout dépend de la situation et du contexte. Posons-nous les bonnes questions.

Êtes vous aujourd'hui en état d'être projeté sur un théâtre d'opérations ?

Êtes vous capable de satisfaire aux tests TAP ? 

Le traitement suivi et les cours de rééducation du kiné sont-ils de nature OBJECTIVEMENT à vous permettre - sans rechute possible- de tenir votre emploi et d'honorer votre engagement ?

BTX

Je vois, je vois...

Est-ce possible de donner son avis sur le sujet? Par exemple, si je suis encore apte TAP, préférer avoir une sorte de résiliation de contrat pour raison médical en accord entre eux et moi, pour que je puisse revenir quand je n'aurai plus aucun soucis?

Concernant les questions :

1- Non

2- Non

3- Oui (selon le médecin du CMA) mais avec + de temps (selon mon kiné)

Edited by Arthuuuur
Link to comment
Share on other sites

Ce peut être une honorable sortie. 

Revenez lorsque vous serez TOTALEMENT rétabli. Contrat honnête. Cela s'est déjà vu.

Et généralement pour revenir à "l'engagement", chacun y trouve son compte.

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, BTX a dit :

Ce peut être une honorable sortie. 

Revenez lorsque vous serez TOTALEMENT rétabli. Contrat honnête. Cela s'est déjà vu.

Et généralement pour revenir à "l'engagement", chacun y trouve son compte.

BTX

C'est sûr... Si cela arrive j'aurai peut-être un changement de conscience ou voudrait aller ailleurs mais ça m'étonnerait. Cela fait bien trop longtemps que j'attends ça et les sauts sont la prochaine étape... J'ai hâte

L'AFFIM est valable combien de temps?

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, BTX a dit :

Un an me semble t'il. Des spécialistes confirmeront.

BTX

Merci beaucoup de ton aide !

J'attends d'autres réponses pour répondre à ce sujet ci.

Si j'ai d'autres questions qui me passent par la tête aujourd'hui ou demain ou un autre jour et que tu me permet je te recontacterai ici ! Merci encore !

Link to comment
Share on other sites

  • Lion changed the title to Arrêt maladie militaire et période probatoire
Il y a 17 heures, BTX a dit :

No problemo.

BTX

Bonjour, pouvez vous m'expliquer concrètement la différence entre un arrêt maladie basique et un arrêt maladie de longue durée ? 

Je me suis renseigné à droite à gauche et c'est encore flou (si vous savez évidemment). J'arrive vers les 150j au total... C'est vraiment trop long et ça m'agace 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...