Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

RETEX Processus de recrutement et passage CSO d'un OSC - IMI


Recommended Posts

Bonjour à tous, 

Je me permets de présenter mon processus de recrutement en tant qu'OSC/S - IMI ainsi que mes deux passages au CSO. Actuellement j'ai 26 ans (bientôt 27) et j'ai, sauf contre temps, terminé mon processus de recrutement. Il ne me reste plus qu'à signer mon contrat d'OSC.

Je m'excuse d'avance du pâté, j'ai essayé de condenser au maximum les informations..

Malgré qu'un IMI soit un OSC/S, le parcours décrit par Far96 pour un OSC/S diffère de celui que va rencontrer un OSC-IMI mais reste exact pour certaines parties. De fait, j'enjoint quiconque est intéressé par un parcours d'OSC-IMI à lire le RETEX de Far96 également. 

En premier lieu, afin de faciliter la lecture j'utiliserai les abréviations suivantes (certaines abréviations sont utilisées dans les liens présentés ci-dessous) 

OSC/S et OSC/E : Officiers Sous Contrat / Spécialiste et Officier Sous Contrat / Encadrement

IMI : Ingénieur Militaire d'Infrastructure

FASCE : Formation D'adaptation au Service, aux Compétences et à l'Emploi

SID : Service d'infrastructure de la Défense rattaché au SGA

SGA : Secrétariat général pour l'Administration 

DCSID : Direction Centrale du SID (métropole)

ESID : Etablissement du service d'infrastructure de la défense. Il y en a 7 et ces établissements chapotent les 54 USID (métropole)

USID : Unités de soutien de l'infrastructure de la défense. Il y en a 54 répartis sur le territoire national et sont postés dans les bases de défense (métropole)

DID : Direction d'infrastructure de la défense, ce sont des ESID mais hors métropole pour résumer. il en existe 5 pour l'outre-mer et 4 pour l'étranger.

CETID et CNPID :  Centre national des productions d’infrastructure de la Défense et  Centre d'expertise des techniques d'infrastructure de la Défense.

 

La mission principale du SID est la suivante (tirée du site du gouvernement) : " 

Avec l’un des plus vastes domaines immobiliers de l’Etat, le Service d’infrastructure de la Défense (SID) est l’expert en matière d’infrastructure et d’énergie du ministère des Armées.

Rattaché au Secrétariat général pour l’administration (SGA), il est le référent ministériel en matière de construction, de maintenance immobilière, de maîtrise de l’énergie non stockée et de gestion administrative et technique du patrimoine."

Si certains sont intéressés par les missions précises qu'exercent un IMI je vous conseille

ce site => https://www.defense.gouv.fr/sga/nous-connaitre/organisation-du-sga/directions/service-dinfrastructure-defense#title-7428

ce site => https://www.defense.gouv.fr/sga/travailler-au-ministere/recrutement-militaire-civil/recrutement-militaire-au-sga/devenir-ingenieur-militaire  sur lequel est disponible un guide de recrutement avec toutes les informations possibles et qui répondra à beaucoup de questions 

En guise de préambule, je souhaite juste préciser deux / trois choses :

- Un IMI est un officier Interarmée avec un corps de rattachement de base (selon sa première affection, pour ma part ça sera l'adt) mais pourra travailler pour les 3 armées suivant ces affectations; 

- Un IMI sera au contact de plus de personnel civil que militaire tout au long de sa carrière (le SID c'est 35 % de militaires et de 65% de civils). c'est un des aspects sur lesquels les gradés avec qui j'ai eu des entretiens ont insisté. Certains candidats ont déchantés en voyant qu'ils n'obtenaient pas le cadre militaire qu'ils espéraient avec des postes qui ne sont pas forcément en régiments.

 

  1. Le processus de recrutement par le SID

A l'inverse d'une candidature classique pour l'armée, c'est le SID qui gère en première instance la candidature qui n'est remise qu'en seconde instance au CIRFA.

Pour ma part, je suis allé une première fois en CIRFA en 2021 en ayant une vague connaissance des IMI et j'avais demandé plus d'informations au commandant qui m'a reçu. Il m'a donné les informations nécessaires sur le recrutement d'un Officier Spé, ce qui était attendu d'un militaire, et m'a précisé que pour une candidature IMI ce n'est pas le CIRFA qui gère mais qu'il faut directement candidaté à la DCSID. Il m'a beaucoup aidé à prendre du recul sur ma candidature et m'a donné des pistes de réflexion sur ma motivation. A la sortie de cet entretien j'ai compris que mon projet n'était pas encore assez mature pour une candidature.

Par la suite, j'ai travaillé dans le privé et considérant que le travail et l'environnement ne me convenait plus j'ai décidé de partir. A ce moment, j'ai repensé au CIRFA et je me suis replongé, avec plus de persévérance cette fois-ci, sur le SID et les IMI. Par chance, grâce à mon expérience dans le privé je me suis découvert une passion pour la maîtrise d'œuvre qui est un poste qu'un jeune IMI exerce en début de carrière généralement (comme quoi, l'attente peut avoir du bon par moment).

Du coup, en Avril 2023 j'envoi une candidature au SID (un vendredi) et à ma grande surprise, le lundi, un appel de la DCSID! Une conseillère en recrutement a eu ma candidature et l'a trouvé intéressante car un poste se libère dans un USID. On discute 30 minutes de mes motivations et elle me décrit le poste, j'enchaîne en disant que je suis fortement intéressé et l'on convient d'un entretien la semaine suivante. 

Semaine suivante, premier entretien en VISIO avec la conseillère en recrutement (une militaire) et un civil. Cela tourne sur la vie d'un militaire, le métier d'un IMI, mes attentes, mes motivations,... (environ 1h00)

Entre temps, je suis allé sur MyJobGlasses et j'ai pu échanger avec des IMI ce qui m'a conforté dans mon choix. (site que je conseille à tous ceux intéressés par une carrière militaire ou de fonction publique, c'est vraiment super)

Suite à cet entretien, il est convenu deux semaines après d'un entretien à mon ESID de rattachement avec le directeur adjoint de l'ESID et le commandant de l'USID où je serais affecté (environ 1h30)

      Donc, nous voici deux semaines après le premier entretien et je me retrouve face à un Colonel, un LT.colonel et 3 civils. C'est assez perturbant de se retrouver face à deux hauts gradés et autant de monde MAIS ils étaient vraiment sympas et m'ont tout de suite mis à l'aise. Il n'y a pas eu de questions pièges et l'entretien s'est déroulé à merveille. On a beaucoup discuté du métier, des missions qui me seront confiées, des missions en OPEX ou en OPINT de la vie sur la base etc.. Suite à cet entretien, ils me disent que j'ai le poste.

A ce stade, je dois prendre RDV au CIRFA pour le passage au CSO 

Petite pause dans le récit à ce point : Vous l'aurez remarqué que j'ai le poste mais que je n'ai passé aucun tests en CSO. c'est une particularité du recrutement au SID. Tout le processus se fait en amont et le poste est acquis, sauf imprévus majeurs, avant les tests. Quand on se lance dans les tests, on sait où l'on va se retrouver à la fin de notre sortie d'école d'officier. 

Pour continuer sur les particularités des IMI voici les grands points

=> Une fois le passage au CSO réussi, on part 1 mois dans notre ESID de rattachement pour une FASCE qui nous apprend les bases du métier du militaire. A la fin de la FASCE, on est nommé aspirant puis ont part en régiment accomplir notre travail pendant quelques mois (entre 3 et 5 mois normalement) le temps qu'une place en école d'officier se libère. En effet, étant un corps interarmée, le SID a une convention avec les 3 grandes écoles des armées (St cyr, Aix et la navale) et suivant les places un IMI peut aller à l'une d'entres elles pour ses 4 mois de formation.

Enfin, le recrutement d'un IMI peut se faire jusqu'à 41 ans et depuis 2017 les années d'expériences civiles comptent pour l'avancement. J'ai parlé avec un capitaine qui avec 7 ou 8 ans d'expérience dans le civil n'a fait qu'un an au grade de lieutenant avant de passer capitaine (avant 2017 ça n'était pas faisable et il fallait commencer lieutenant peu importe l'âge).

Enfin, concernant les activations, généralement quand celle-ci est demandée par un IMI elle est acceptée par la DCSID, pas forcément la première fois mais potentiellement la seconde fois. (je parle actuellement, cela peut évoluer dans les années à venir selon les lois de programmation militaire et les besoins de l'institution. Quand on s'engage en tant qu'OSC, il faut avoir conscience que l'activation n'est pas automatique ni due. Mais pour un IMI, elle reste assez accessible comparé à d'autres OSC).

Pause terminée ! 

  1. X
  2. Recrutement au CIRFA 

Donc, une fois les entretiens terminés, je me rends au CIRFA et retrouve le commandant que j'avais vu deux ans auparavant. On finalise le dossier comme une candidature classique et il me donne des dates pour début Juin au CSO. 

Etant sportif de base, je n'ai pas d'appréhensions particulières pour les tests physiques, j'étais parti sur 9 au LL, 11 tractions et 55 squats. Concernant les tests psycho je me suis entraîné sur l'application test-armée et voilà

Je me rends au CSO tout fringuant comme il faut à 20h30 un lundi soir en ayant mangé et retrouve devant la porte quelques camarades. On entre et on patiente dans une salle annexe de l'accueil. 

On nous envoi dans nos chambres où sont déjà nos camarades. On fait les petites présentations et comme souvent, on note 70% de candidats ADT, 20% de candidats AE et 10% de candidats Marine (petite promo on est 15). Extinction des feux à 22h00 et levé à 5h30 le mardi matin. 

Mardi matin, petit déj puis visite médicale. Tout se passe bien, on fait le classique pipi, ECG, audition, test de vue (petit pouce vers le haut à ces satanés gouttes dans les yeux qui m'ont mis les pupilles en mydriase) jusqu'au médecin militaire qui me déclare inapte temporaire sans possibilité de passer le sport pour une atypie à l'ECG. Un peu déçu mais je me dis que ça n'est pas grave, ce n'est qu'une inaptitude temporaire donc rien n'est perdu. Qui plus est, la médecin cheffe prend le temps de m'expliquer et à vraiment essayer de me faire passer le sport. 

Histoire de rajouter une petite couche de confiture, le caporal chef m'apprend que lorsque l'on est déclaré inapte sport on ne passe plus les tests psychotechniques donc je devrais revenir deux jours une fois l'aval du médecin militaire obtenu.. 

Bref, je pars donc le mardi midi et coup de chance ou alignement des étoiles, j'arrive à obtenir un rendez-vous chez un spécialiste le jeudi (donc juste deux jours après le CSO). verdict => coeur en excellent état. Le jeudi soir j'envoi tout ça au médecin militaire qui me déclare apte le vendredi matin et me donne mon SIGYCOP. Tout bon sauf inapte TAP à cause d'un Y4 à cause de ma myopie (mais c'est pas grave pour moi).

Tout ça pour dire que : ne perdez pas courage, une inaptitude peut se lever vraiment vite !

Du coup, petit appel au CIRFA et retour au CSO deux semaines plus tard. j'y vais pour un complément mais pour deux jours tout de même (arrivée un dimanche pour un départ le mardi.

Ambiance différente, pas de couvre feu et des jeunes n'ont pas envie de dormir. Ils restent éveillé toute la nuit et font du bruit. En prime, ils se font livrer deux macdo  une fois à 1 heure du matin et l'autre fois à 2 heures du matin (oui oui). Ils n'ont pas été très appréciés vous vous en doutez.

Lundi matin tests psychos (petite pensée à ceux qui avaient veillés toute la nuit, les encadrant ne les ont pas loupé vu qu'ils n'étaient pas très réactifs ^^). Pas de soucis particuliers, tous sont déjà bien décrits dans les différents RETEX. je pense avoir bien réussi les tests sauf ceux des dés où vraiment je n'arrive pas. 

Petite déception en anglais où je n'ai que 93 sur 150 mais bon... 

Malgré que je sois exempté de visite médicale je suis mes camarades à la VM, le capo chef m'apprend alors qu'après manger j'enchaîne avec le sport et l'entretien puis que je pourrai rentrer chez moi. je ne sais pas pourquoi ils ont choisi de tout condenser sur une journée, ça n'était pas prévu mais on fait avec.

Il est un peu embêté parce qu'il aurait aimé (moi aussi) que je fasse le sport avant de manger mais ça ne sera pas possible. Donc 11h30, direction l'ordinaire. Un autre caporal chef vient me voir et me dit qu'il est désolé et qu'il aurait aimé que je passe avant midi mais que ça n'était pas possible avant et il me conseille lui aussi de manger peu histoire de ne pas être trop lourd pour les tests sportifs (vraiment sympa de leur part).

Lundi après midi à 13h00, je rejoins l'instructeur pour le sport et comme je m'en doutais, je suis.... seul à passer les tests sportifs.

Il m'explique les ateliers, me montre tout et est vraiment super sympa. Il est rejoint par un caporal chef et un adjudant. (je note qu'à ce moment, l'ambiance est beaucoup plus détendu entre eux et moi, et c'est agréable, probablement parce que l'on est plus que 4 et que je suis pas un "tout jeune"). 

Concernant le sport, palier 10 au LL, 11 traction et 56 squats (merci à l'instructeur qui m'a donné le rythme pour viser le E1 aux squats). Les trois encadrants étaient contents de mes performances et à vrai dire, moi aussi. Je suis noté E1 pour le sport donc top. 

Juste le temps d'une douche et entretien avec une lieutenant-colonelle (psychologue) sur mon parcours. On discute une heure, pas de questions pièges, discussion fluide et confirme que mon profil coïncide avec un milieu où se côtoient civils et militaire. Elle aurait été plus sceptique pour un poste entièrement en régiment à cause de mon caractère.

Lundi à 15h30 direction la gare pour reprendre mon train et rentrer chez moi.

Un recrutement finalement assez rapide, avec une prise de poste qui devrait s'effectuer d'ici un moins plus ou moins pour ma FASCE et vu la date je devrais aller à l'EMAC pour ma formation d'officier pour la rentrée d'Octobre (à confirmer pour les dates).

 

Voilà, merci de m'avoir lu, je répondrai aux questions s'il y en a !

 

 

 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

Bonjour, 

Je "déterre" ce sujet, j'espère que tout s'est bien passé pour toi depuis ton message 🙂

J'aimerais avoir plus d'infos sur la partie entretien avec le jury de militaire, tu as eu quelles questions ? Quels conseils pourrais tu donner à une personne qui vient du civil pour réussir l'année de formation militaire ? 

Merci d'avance 

 

Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...