Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Yves Raynaud, le dernier des cadets de Saumur, est mort


BTX

Recommended Posts

photo_11.jpg

Il était le dernier acteur d’un acte d’héroïsme trop peu connu, même s’il est encore commémoré aujourd’hui.

Le dernier des cadets de Saumur s’en est allé.

À 104 ans, le chef d’escadron Yves Raynaud était l’ultime représentant de cette "promotion de jeunes officiers de réserve qui, du 18 au 20 juin 1940, avec un courage légendaire, continuèrent à combattre l’envahisseur allemand au moment où le maréchal Pétain rendait les armes", a rappelé l’Élysée dans un communiqué publié samedi.

raynaud.jpg

2 800 soldats français dont les 800 élèves officiers en formation aux écoles de Saumur ont tenté de stopper l’avance allemande et de la contenir au nord de la Loire. "

Quand tout semblait écrit d’avance, quand les colonnes de chars de la Wehrmacht déferlaient sur nos villes et dans nos campagnes, quand officiels et politiques abandonnaient la perspective de la liberté, il s’est trouvé, en France, des amoureux de leur pays suffisamment pétris d’idéal pour refuser de se laisser submerger par l’étrange défaite", a poursuivi l’Élysée.

Les élèves officiers étaient des EAR (Elèves Aspirants de Réserve) : 558 EAR alors en formation à l’École de la cavalerie et 218 EAR du Train formés à la logistique.

Sous la direction du colonel Michon et du chef d’escadron Lemoyne, ces 800 jeunes élèves réservistes ont été rejoints par 2 000 hommes (tirailleurs algériens, EAR de Saint-Maixent, sapeurs du 6e régiment du Génie, militaires d’un escadron de reconnaissance et cavaliers du 19e régiment de Dragons). Ces 2800 soldats français, avec 24 blindés, ont combattu pendant deux jours, les 19 et 20 juin, entre Montsoreau et Gennes.

Feldt, Kurt. | WW2 Gravestone

Cinquante des jeunes aspirants y perdirent la vie, des centaines d’entre eux furent blessés ou faits prisonniers. Ils y gagnèrent un surnom plein de respect, celui de Cadets de Saumur, donné par le général allemand Kurt Feldt. Ému par la valeur militaire de cette poignée de jeunes hommes qui ne s’étaient rendus qu’après deux jours de combat héroïque, il les laissa partir librement vers la zone libre, et quand ils franchirent la ligne de démarcation à Beaulieu-Lès-Loches, une section allemande leur rendit les honneurs militaires.

Parmi ces EAR, Yves Raynaud, "fidèle à son engagement de citoyen et d’officier de réserve pendant toute sa vie d’homme, et (qui) portait inlassablement la mémoire de ses frères d’armes, au fil des commémorations et des témoignages", comme l’a bien dit l’Élysée.

Il est décédé à Toulouse, le 29 août. Les obsèques religieuses seront célébrées le mardi 5 septembre 2023, à 14 heures, en l’église Saint-Hilaire de Toulouse.

Fors l'honneur !

  • Thanks 2

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...