Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Réengagement ARMÉE DE TERRE


Kelberie63

Recommended Posts

Tout d’abord, je souhaite bonjour à tout le monde et à tous ceux qui vont lire ce poste.

Je me suis engagé en infanterie dans l’armée de terre en juin 2022, je suis resté resté dans mon régiment jusqu’à janvier 2023. J’ai fini mon CFIM Je suis passé première classe. 

En janvier 2023, je décide de déserter

Je demanderai d’abord à tous ceux qui vont lire ce poste de ne pas faire la morale ou de ne pas me dire des choses que je sais déjà ce que j’ai fait est grave je le regrette. Je n’avais pas les capacités suffisantes pour réfléchir pleinement à mes actes. aujourd’hui, je les assume totalement.

semblable à plusieurs cas, sur ce forum, la vie civile ne me convient pas du tout. Je veux retourner dans l’armée.

J’ai appelé plusieurs Cirfa pour savoir comment faire, ils étaient tous unanime, je devais me régulariser avec la gendarmerie pour voir si cela était possible, mais vu que ma désertion allait faire de moi un individu avec un casier, ça allait être difficile, voire impossible de retourner dans l’institution.

Dernier espoir, j’appelle la gendarmerie. je leur fais part de ma situation, ils me recherchent dans leur fichier. Mais là stupéfaction je n’ai rien aucune fiche de recherche. Aucun délit rien ma désertion n’a pas été prise en compte par la gendarmerie. Je suis le premier surpris. On fouille un peu plus avec la gendarme et rien absolument rien sur moi. Même pas une fiche de recherche desertion rien du tout.

Je recontacte le CIRFA lui-même, se dit étonné, mais du coup me dit de contacter contacter le régiment de mon choix, afin d’ effectuer un réengagement. C’est donc ce que j’ai fait. Je suis en attente d’une réponse.
 

Je viens à vous aujourd’hui pour prendre des informations. Si vous savez comment cela se passe ou si vous savez si cela est possible réellement est-ce que je dois refaire les classes est-ce que je dois refaire simplement une FTS ?

Link to comment
Share on other sites

En moins d'un an, vous avez ainsi changé radicalement. De nouveau, vous trouvez un intérêt à la "chose militaire". Félicitations.

La GN n'a aucune trace de votre désertion. Soit.

Mais l'armée de terre a archivé votre dossier initial. Merci SIRec.

Vous avez pris contact avec un nouveau régiment qui a votre dossier en main. Soit il en tient compte et, dans le meilleur des cas, s'il dispose de droits ouverts, il vous proposera de souscrire un volontariat VDAT.

Soit il ne tient pas compte de ce dossier et vous propose un contrat EVAT.

Mais comme votre "passage" dans l'institution a été furtif, il y a de fortes chances pour que vous partiez au CFIM.

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, BTX a dit :

En moins d'un an, vous avez ainsi changé radicalement. De nouveau, vous trouvez un intérêt à la "chose militaire". Félicitations.

La GN n'a aucune trace de votre désertion. Soit.

Mais l'armée de terre a archivé votre dossier initial. Merci SIRec.

Vous avez pris contact avec un nouveau régiment qui a votre dossier en main. Soit il en tient compte et, dans le meilleur des cas, s'il dispose de droits ouverts, il vous proposera de souscrire un volontariat VDAT.

Soit il ne tient pas compte de ce dossier et vous propose un contrat EVAT.

Mais comme votre "passage" dans l'institution a été furtif, il y a de fortes chances pour que vous partiez au CFIM.

BTX

Je me doute que ça peut paraître assez radical, mais c’est surtout que en fait je me suis engagé à 18 ans j’étais assez perdu pendant un an j’ai travaillé non-stop dans le civil en tant que vendeur et franchement c’est lourd. 
 

Je faisais que de parler de l’armée tout le temps, je me considérais encore militaire et je n’ai jamais vraiment perdu l’intérêt que j’avais en fait repartir en CFIM ne me dérangerait absolument pas.

mais d’après le CIRFA, une fois que nous avons fini le CFIM nous ne pouvons plus passer par le cirfa mais ma question c’est est-ce que je peux toujours passé par le CFIM, ça m’arrangerait de tout revoir depuis le début.

Link to comment
Share on other sites

Relisez tranquillement ce que j'ai écrit.

Revenu sur votre désertion, je vois mal le chef de corps vous accorder de facto un blanc-seing. 

Le CFIM offre l'opportunité de mesurer votre réelle valeur.

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, BTX a dit :

Relisez tranquillement ce que j'ai écrit.

Revenu sur votre désertion, je vois mal le chef de corps vous accorder de facto un blanc-seing. 

Le CFIM offre l'opportunité de mesurer votre réelle valeur.

BTX

D’accord j’ai compris, c’est plutôt clair maintenant la marche à suivre c’est de contacter le régiment qui m’intéresse sauf que j’aimerais devenir maître chien dans un régiment d’infanterie je sais pas comment m’y prendre je sais pas si je dois passer par le 132 ou pas ?

Link to comment
Share on other sites

Maître de chien dans un régiment d'infanterie ? Attention à ce style de prétention qui risque de vous faire retourner tout droit de l'endroit d'où vous veniez.

En clair, vous faites profil bas et prenez ce que l'on voudra bien vous offrir. 

VDAT pour un déserteur c'est déjà bien. Pour le reste, vos chefs verront ce qu'il y a à faire.

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, BTX a dit :

Maître de chien dans un régiment d'infanterie ? Attention à ce style de prétention qui risque de vous faire retourner tout droit de l'endroit d'où vous veniez.

En clair, vous faites profil bas et prenez ce que l'on voudra bien vous offrir. 

VDAT pour un déserteur c'est déjà bien. Pour le reste, vos chefs verront ce qu'il y a à faire.

BTX

Je vois pas tellement en quoi c’est une prétention particulière haha, mais je vous remercie de vos réponses en espérant que ça fasse le taff.

Link to comment
Share on other sites

Le problème n'est pas là. Soit vous comprenez ce que je vous écris, soit vous n'en faites qu'à votre tête.

Quand on a été déserteur, sa parole ne vaut plus grand chose. Puisque de vous-même, vous avez rompu le lien de confiance noué avec l'institution.

Vous comprenez jusque-là ?

Prétendre intégrer un régiment en qualité de maître de chien, c'est faire fi de ce qui a été précedemment écrit.

Dans votre situation, si le régiment veut bien de vous et vous donner la chance de vous "racheter" des erreurs passées, il vous proposera un volontariat VDAT. Lisse.

A vous de regagner la confiance perdue.

Clair ?

BTX

  • Like 1
  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Tu as été stupide, mais tant pis.

Tu t'es engagé en juin. Tu avais alors 6 mois pour quitter l'armée sans punition. Ceci nous mène à décembre de la même année. Tu as attendu janvier : un mois de trop. Mais peut-être que ton ancien régiment n'a pas voulu faire trop de vagues contre toi : dans ce cas, fais profil bas et réengage toi en acceptant ce qu'on voudra bien te donner maintenant.

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Levy Pierre a dit :

Tu as été stupide, mais tant pis.

Tu t'es engagé en juin. Tu avais alors 6 mois pour quitter l'armée sans punition. Ceci nous mène à décembre de la même année. Tu as attendu janvier : un mois de trop. Mais peut-être que ton ancien régiment n'a pas voulu faire trop de vagues contre toi : dans ce cas, fais profil bas et réengage toi en acceptant ce qu'on voudra bien te donner maintenant.

Ah oui je le confirme, j’ai clairement été stupide mais ouais que le régiment que je souhaite m’accepte toutes les erreurs que j’ai pu faire par le passé, je les referai plus au moins

Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...