Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Sur 100 euros d'achats européens dans le cadre du réarmement de l'UE, 63 vont aux USA, 22 aux Européens et moins de 3 à la France


Recommended Posts

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2024/02/25/63-sur-100-24451.html

Sur les 100 milliards d’euros d’achats effectués par les Européens de février 2022 à mi-2023 pour se réarmer, 63 % de cette somme ont été consacrés à des achats des matériels américains, selon un étude l'IRIS de septembre dernier. 

Plus précisément, 78% de ces 100 milliards ont servi au réarmement via des fournisseurs étrangers et 22% via des fournisseurs de l'UE.

Dans le détail, qu'est-ce que cela signifie ?

Sur les 78 milliards d'euros, 80 % sont allés à des équipementiers US, 13 % à des équipementiers sud-coréens, 3 % à des firmes britanniques, 3 % à des entreprises israéliennes, le 1% restant a pu aller à des entreprises turques ou autres.

Sur les 22 milliards versés à des équipementiers de l'UE, les principaux pays fournisseurs ont été dans l'ordre décroissant: l'Allemagne, la Suède et la France avec 2,5 milliards de vente dans le cadre du réarmement de l'UE!

Rééquilibrage ?


L'IRIS, citant d'autres dans un document de la fin janvier dernier ,estime à 170 milliards d'euros la valeur des achats d'armement réalisés par les Européens pour se réarmer entre le 24 février 2022 et janvier 2024. Sur ces 170 milliards, les 2/3 portent sur des achats réalisés hors de l'UE (et la moitié aux USA). Pas de changement notable mais un rééquilibrage: la part des achats réalisés hors de l'UE passe de 78% à environ 66%.

Ce qui correspond aux pratiques des années avant 2018. En effet, un rapport de mai 2022, produit par la Commission européenne, avec des chiffres de  l'Agence européenne de défense, estimait déjà "qu'entre 2007 et 2018, plus de 60 % du budget européen consacré aux marchés publics de la défense a été dépensé pour des importations de matériel militaire provenant de pays tiers."

Il y a donc une inflexion positive dans un domaine où la situation n'a rien de satisfaisant pour les équipementiers de l'UE.

  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

C'est bien vrai tout cela ... Maintenant regardons aussi en face nos achats ... Qu'est-ce qu'on achète en Europe dans l'armée française ?

Des HK416/417, des SCAR, des MAG, des Minimis et des Glocks, ainsi que certaines munitions de petit calibre, des Grob 120 pour l'AdlA, ... Ca doit tourner autour de quelques centaines de millions d'€ max ...

Qu'est-ce qu'on achète aux USA ? des Hawkeyes pour 2 milliards de $, des drones MQ9 Reaper, des Hercules CH130J, des missiles Hellfire, des mordernisations des Awacs E3F, plus tard les catapultes electro magnétiques du PANG (minimum 1,2 milliards d'€) ...

Clairon

  • Like 2

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Link to comment
Share on other sites

Le vrai problème, c'est que quand on veut de la qualité ... On ne peut pas acheter français dans beaucoup de cas.

Je ne peux confirmer ni démentir que c'est une signature. 😶

Link to comment
Share on other sites

Conclusion partielle : Trump ne peut pas se plaindre que nous ne dépensions "rien" ou "pas assez" à son goût pour notre défense.

La France aussi fait un effort, mais dans le cadre de l'UE qu'il faut prendre comme un tout pour les dépenses de défense, pas état par état.

Vivement la formation réelle d'une armée européenne !

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Levy Pierre a dit :

Vivement la formation réelle d'une armée européenne !

Une défense Européenne plus intégrée oui, un armée Européenne c'est un mirage qui fera capoter tout l'effort ... Tu crois qu'on va abandonner St Cyr pour une Académie Européenne à Bonn ou Bratislava, ou bien le képi pour la casquette à l'anglaise ...

Le lien des nations est encore trop fort, par contre standardiser/acheter/développer en commun oui

Clairon

  • Like 1
  • Thanks 1

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Link to comment
Share on other sites

Personnellement, je n'ai pas spécialement d'affinité avec un Hongrois, dont je ne sais ni lire, ni écrire comme lui ! lol

Je décline l'offre ! 😅

Je ne peux confirmer ni démentir que c'est une signature. 😶

Link to comment
Share on other sites

j'ai cette bizarre impression que je serai pr^t à mourir pour l'Europe tant que l'ennemi n'est pas aux frontières de mon pays!!!

 

On pourrait faire le parallèle avec le célèbre "mourir pour Dantzig"

on veut bien mourir pour sauver Gdansk car on est certain qu'il n'y aura pas la guerre!!!!!!

Naïveté!!!!

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

On a beau s'inquiéter, on est encore loin d'être en guerre. La France n'est pas attaquée directement par la Russie.
Du coup, je ne vois pas l'intérêt de sacrifier nos hommes sur des promesses.

  • Thanks 1

Je ne peux confirmer ni démentir que c'est une signature. 😶

Link to comment
Share on other sites

Peut-être pour des puissances militaires conventionnelles, mais pour nos cas, qui sont nucléaires, je ne pense pas qu'une puissance étrangère prenne le risque d'être rasé en voulant nous attaquer directement.
Temps long ou non, ce n'est pas notre problème, car on a de quoi littéralement détruire un pays.
Quel intérêt de nous acculer a cette extrémité.
La plus grande menace stricto sensu FR, ce sont nos tensions internes avec le risque d'éclatement de la société.
Les guerres indirectes donc, le reste nous ne sommes pas concernée.
Il ne faut pas se tromper de combat, l'Ukraine ne doit pas être notre priorité.
Ce n'est que mon avis.
J'apporte plus d'intérêt à mes citoyens aux détriments d'inconnus.
Si on oublie cela, on risque de ne plus rien avoir du tout.

L'union, c'est beau sur le papier, mais ce n'est pas dans notre intérêt à nous.
Voila pourquoi l'Europe nous dragues pour avoir le soutiens de notre dissuasion nucléaire.
Ce qui nous donnerait beaucoup d'amis ... Mais aussi beaucoup de conflits importés.
Un certain Alain disait que les états sont des partenaires et non des amis.
On a tendance à oublier cela en ces temps difficiles.

  • Thanks 1

Je ne peux confirmer ni démentir que c'est une signature. 😶

Link to comment
Share on other sites

Je trouve cette posture très dangereuse et démesurée. 😅

Il faut négocier, une guerre nucléaire , personne ne la veux.

Je ne peux confirmer ni démentir que c'est une signature. 😶

Link to comment
Share on other sites

Désaveux de l'Europe et de l'OTAN.
Je suis heureux que le monde ne soit pas devenu fou.
Ce serait bien la première fois que je trouverai légitime de refuser un ordre comme le stipule le code du soldat !
Il faut qu'il arrête le coca, ça le rend nerveux. 🤣

  • Haha 1

Je ne peux confirmer ni démentir que c'est une signature. 😶

Link to comment
Share on other sites

a mon sens il s'agit peut être seulement selon l'habitude de notre Président d'un "coup de pied dans la fourmillere" pour remuer un peu tout le monde qui se cache derrière une idée naïve que la guerre n'existe pas.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...