Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Sous-officier, et si vous deveniez technicien veilleur en cybersécurité ? Votre réorientation est possible dès cette année !


BTX

Recommended Posts

https://rh-terre.defense.gouv.fr/communautaire

Sous-officier, et si vous deveniez technicien veilleur en cybersécurité ? Votre réorientation est possible dès cette année !© armée de Terre / DRHAT
 

Vous êtes motivé et avez envie d’un nouvel horizon ? Venez servir dans la cybersécurité en profitant d’une formation qualifiante et mettez votre expérience et vos compétences au profit d’unités opérationnelles de l’armée de Terre ou d’unités interarmées.

Ouverte en septembre 2023, la nouvelle formation d’adaptation en cybersécurité accueille actuellement onze sous-officiers (dont un blessé de guerre) ayant fait le choix d’un recrutement interne pour les métiers de la cybersécurité, domaine clef pour l’armée de Terre. A la suite de cette expérimentation, cette formation sera reconduite pour le cycle 2024/2025[1]. Elle ouvre donc une nouvelle voie de réorientation qui s’adresse à  vous, sous-officiers supérieurs en seconde partie de carrière[2], désireux d’ouvrir un nouveau chapitre de votre parcours professionnel.

Vous êtes curieux et autonome, vous possédez des connaissances en informatique, sur les réseaux, sur leur sécurité informatique ou vous disposez déjà de compétences dans ces domaines (diplôme civil, certification …) : vous pourrez suivre, dès septembre 2024, la formation spécifique délivrée par l’école des transmissions, du numérique et du cyber (ETNC) avec des formateurs militaires spécialistes et des professeurs de l’université de RENNES 1.

Les volontaires devront, au préalable, obtenir un agrément délivré par l’ETNC.

Quel parcours dans le cyber ?

La formation reçue vous permettra de suivre un parcours dans différents postes, progressifs en terme de technique de mises en œuvre, de responsabilités mais également d’autonomie.

Vous pourriez, par exemple, à l’issue de votre formation, rejoindre un emploi :

  • d’administrateur cybersécurité pour contribuer à améliorer le niveau de cybersécurité de votre unité, administrer les équipements de sécurité des systèmes d’information (SI) et des réseaux IP, contrôler l’application de la cybersécurité par les usagers des SI et mettre en œuvre les actions correctives proposées par la chaine cyber. Ce type de poste est idéal pour une première expérience dans cette spécialité et vous permettra d’aborder sereinement les autres types de postes (158 postes NF3 au REO 2024 notamment au sein des unités du CATNC ou du CAPR, en état-major de brigade ou de division, et en unités interarmées -DIRISI, SGDSN, dans les directions du renseignement…) ;
  • d’analyste cyberdéfense pour analyser les incidents de cybersécurité, participer au pilotage de la réponse à l’incident et mettre à jour la base de connaissance des menaces (73 postes NF3 au REO 2024 notamment au sein de la 807e compagnie de transmissions, du CRR-Fr, des forces spéciales ou des unités interarmées comme le groupement de la cyberdéfense des armées (GCA), dans les directions du renseignement…) ;
  • de technicien de détection dans le cyberespace pour surveiller les systèmes d’information de votre périmètre, détecter les événements de sécurité et participer au pilotage de la résolution d’incident (23 postes au REO 2024 au sein de la 807e CT, de la DIRISI, de la STAT, du GCA …) ;
  • d’auditeur SSI pour vérifier le niveau de cybersécurité des SI déployés dans les unités et proposer un plan d’actions visant à couvrir les risques identifiés. Ce type de poste conduit à effectuer des déplacements y compris à l’étranger.
    (21 postes - 807e CTRS, DIRISI, GCA et directions du renseignement).

Dès la validation de votre réorientation par la DRHAT, vous pourrez prétendre à la nouvelle prime de lien au service n°6[3]. De même, après l’obtention de la qualification d’acquis professionnels de niveau 2 « Cybersécurité », vous serez éligible à la prime de lien au service n°3 « socle » (attribuée automatiquement dès lors que les conditions sont remplies).

 En fonction de vos résultats lors de la formation, vous pourrez également accéder à une certification professionnelle de niveau 5 « technicien veilleur cybersécurité » (BAC+2), atout non négligeable pour une reconversion ultérieure dans la société civile.

 

 Tronc commun + 4 modules de compétences

 CP Niv. 5 (ETNC)

 QAP2 (DRHAT)

 Cas 1

 Note générale < 10

 non

 non

 Cas 2

 Note générale ≥ 10 et note < 10 à 1 ou plusieurs modules

 possible par VAE

 oui

 Cas 3

 Note générale ≥ 10 et note ≥ 10 pour chacun des modules

 oui automatique

 oui

 Les métiers de la cybersécurité étant en constante évolution, vous bénéficierez, tout au long de votre parcours, de formations de mise à niveau ou de spécialisation en fonction de vos affectations.

La réorientation via le BM2 CYBER est maintenue et est la seule voie possible d’intégrer la filière CYBER pour les sous-officiers issus des filières ESI, EDR et RSI du domaine SIC.

Comment postuler ?

La procédure de sélection pour l’année 2024 est la suivante :

  • demande de réorientation (avec votre RRH) en SIC/CYS (cybersécurité) avant le 29 février 2024 ;
  • après l’avis favorable de la DRHAT, transmission de votre dossier à l’ETNC ;
  • entretien avec les cadres spécialistes de l’ETNC ;
  • si agrément de l’ETNC, finalisation de la réorientation par la DRHAT.

Constitution du dossier :

  • copie de vos diplômes scolaires (bac et +) ;
  • copie de vos éventuelles certifications professionnelles ;
  • copie de l’habilitation « Secret » si déjà détenue.

Pour la mise en formation et la future affectation :

  • édition de la DAF ;
  • édition d’un FORMOB ;
  • formation de septembre 2024 à juin 2025 sous réserve de détenir une habilitation « Secret », obligatoire pour suivre la formation ;
  • affectation sur poste Cyber dans le cadre du PAM 2025.

20240201_NP_DRHAT_FRISE-REORIENTATION-CYBER.png

Pour tout renseignement et dépôt du dossier :

comsic-info-reorientation-cyber.resp.fct@intradef.gouv.fr


[1] Adaptation en cours de la formation afin de mieux prendre en compte le niveau des réorientés.
[2] Délivré de tout lien au service au titre d’une formation (cursus ou adaptation) et n’appartenant pas aux filières SIC/ESI, SIC/EDR ou SIC/RSI
[3] La PLS6 doit appuyer la transition vers le modèle « armée de Terre de combat » en encourageant les réorientations vers les domaines prioritaires.

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

  • BTX featured and pinned this topic

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...