Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

OST : après le concours, comment se déroule le cursus ?


Tarendol

Recommended Posts

Bonjour à tous,

J'ai un grand nombre de questions concernant le début de carrière des OST. Je les mets toutes ici, numérotées, pour qu'il soit plus facile d'y répondre.

  1. Contenu de la formation : à quoi ressemble l'année à Saint-Cyr ? Je lis "terrain-terrain-terrain", mais plus précisément, s'agit-il d'exercices de niveau chef de groupe ? On fait de la tactique, ou on se contente de la rusticité ?
  2. Critères d'évaluation à Saint-Cyr : sur quoi sommes nous notés une fois en situation ? L'aptitude à commander évaluée lors des terrains ? Les performances sportives ? La tête du client ? Le fait d'être bon camarade, si tant est que cela puisse être évalué ? Des épreuves théoriques ? Et si oui, de quelle nature : TAC, règlements, matériel, droit des conflits armés, RH de l'armée de terre ?
  3. Quels sont d'après vous les qualités nécessaires pour être bien classé ?
  4. Classement à Saint-Cyr : partagé avec les saint-cyriens en direct, avec les Dolos, ou limité aux OST ?
  5. Classement en DA : idem.
  6. En cas d'échec : j'ai de belles perspectives dans le civil, et toutes les affectations ne m'intéressent pas. Il y en a suffisamment qui m'intéressent pour que je tente le coup (Bayonne, Souges, BSPP, 2eme REP, éventuellement un régiment de paras ou de TDM) mais ça reste des objectifs élitistes. Je compte bien me donner les moyens, mais il est possible que je ne corresponde pas à ce que l'institution recherche. Je n'ai pas envie d'être dans les trans ou au train (je le dis sans mépris car je sais que ce sont des spécialités extrêmement importantes, ce ne sont juste pas celles qui m'intéressent). Si donc mes classements successifs ne me permettent pas d'obtenir une affectation qui me fait envie, il y a-t-il des voies de recours ? Il y a-t-il des perspectives de mutation interne en début de carrière ? Au besoin, est-on autorisé à quitter l'institution ? Ca peut paraitre déplacer, un candidat qui cherche à savoir s'il peut partir avant d'être rentré, et c'est pour ça que je demande anonymement sur un forum. Mais compte-tenu de la diversité des carrières en sortie d'école, la question me paraît légitime. S'il y a des OST (anciens ou en cours de formation) comment avez-vous réfléchi à ces éventualités ?

Merci d'avance pour toute information que vous pourrez me fournir sur l'un de ces sujets !

Link to comment
Share on other sites

1° Les 12 mois de formation OST (Si me me souviens bien les 6 premiers mois au 1er Bataillon, les 6 suivants au 3e Bataillon) correspondent aux 2 semestres à vocation militaire et nettement moins académiques, formation que vous avez déja, vous êtes sensé après 1 ans pouvoir commander une section (30h) aux missions ProTerre

2° il y a une évaluation permanente par vos cadres, et des épreuves qu'il faudra absolument réussir à intervalles réguliers, et il y a un coefficient "de gueule", comme partout

3° se sortir les doigts du cul, faire progresser le groupe, dépasser ses limites

5° je crois que le classement en fin de DA concerne tous les stagiaires, issus de toutes les origines (Cyr, Dolos, OST, OSC-E, ODS, ...) vous serez donc entourés d'ex sous-off qui auront une expérience à côté duquel votre Bac + 5 passera pour un diplôme de pédalo en vivier d'eau douce

 

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Link to comment
Share on other sites

Merci pour la réponse !

il y a 4 minutes, Clairon a dit :

vous serez donc entourés d'ex sous-off qui auront une expérience à côté duquel votre Bac + 5 passera pour un diplôme de pédalo en vivier d'eau douce

C'est assez clair, le problème n'étant pas la qualité du diplôme mais le fait qu'il n'a rien à voir avec le métier qu'on apprend en DA et que les sous-off connaissent déjà.

Link to comment
Share on other sites

 De manière à corriger qqs interprétations même si CLAIRON a dit l'essentiel =

1. Contenu de la formation = le premier semestre avec le 3e bataillon ce qui est logique pour apprendre les rudiments du combattant, niveau chef de groupe, puis niveau chef de section. Le 2e semestre pour faciliter la cohésion entre Saint-Cyriens, au sein du 1er bataillon. Académique et surtout formation militaire technique (brevet TAP, CNEC et CEFE). Vous sortez des ESCC promu lieutenant le 1er août suivant, avez un classement à part (entre OST) et, selon la fonction opérationnelle choisie, rejoignez votre Ecole de formation spécialisée.

Saumur pour ABC

Draguignan pour INF et ART

Cesson-Sévigné pour TRANS

Bourges pour Maintenance et Train

Angers pour génie

Le Luc pour ALAT

Melun pour Gendarmerie

Vous accomplirez une année de formation militaire tactique de chef de section, ainsi qu'une formation technique complémentaire (CNEC). Et en sortirez avec un an d'ancienneté du grade de lieutenant (vous aurez donc 3 ans de lieutenant en corps de troupe pour vous affirmer). Vous serez classé avec vos ptits'co d'origine directe et choisirez votre unité selon votre classement de sortie. Les Dolos (EMIA) et les OSC-E ayant leur propre classement.

2. Critères d'évaluation à Saint-Cyr. RAS.

3. En cas d'échec : si vous êtes déjà en scolarité aux ESCC, la DRHAT vous proposera éventuellement soit une réorientation vers le CTA, soit la souscription d'un contrat d'OSC-E à moins d'être une vraie quiche en commandement. Auquel cas votre démission sera plébiscitée et accordée par le MinArm. Attention à la clause relative au remboursement des études.

Au-delà et pour éviter de croiser en tant qu'EVAT, dans une unité TAP par exemple, un de vos anciens camarades de chambre, brillant capitaine, la Légion étrangère vous ouvrira ses portes. Vous pourrez y faire un bon bout de chemin et qui sait, devenir officier par le biais du concours d'admission à l'EMIA.

De fait, l'échec n'est pas admis.

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, BTX a dit :

à moins d'être une vraie quiche en commandement.

Sans parler d'un échec aussi catastrophique, que je ne souhaite à personne et surtout pas à moi, si je loupe Draguignan et Saumur et que je ne veux pas poursuivre, en ai-je le droit ?

Link to comment
Share on other sites

Encore une fois, louper son stage en DA il faudrait vraiment le vouloir = picoler, s'adonner au vu et au su de tous au chichon.................bref, j'arrête la liste des polissonneries qu'il vous faudrait envisager.

Un stage en DA ne se loupe pas. Vous pouvez toujours proposer votre démission (puisque vous n'êtes plus contractuel) au MinArm. Attendez vous à des remontages brutaux de bretelles et des dégustations de thé quotidiennes chez le patron de la DA.

Si vous persistez, votre démission sera acceptée. Et comme dit, soit c'est retour dans le privé, soit vous rentrez dans les ordres, soit, et là n'est pas le moins pire, vous optez pour la LE.

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Je vois qu'on se comprend mal. Pour moi échec = stage validé mais classement et affectation non satisfaisants. Je n'envisage pas une seconde d'être mauvais au point de me faire dégager manu militari. De ce que vous écrivez, je comprends que dans le cas d'une affectation non satisfaisante, il est possible mais difficile de démissionner. Vous dites "plus contractuel". Si je comprends bien jusqu'à la fin de l'ESM on est contractuels, contrat susceptible d'être dénoncé, et dès l'entrée en DA on devient de carrière. C'est exact ?

Link to comment
Share on other sites

Mais ce n'est pas cela qu'on appelle "échec" dans l'armée.

Pour vous, déception = échec. Vous n'avez pas fini dans votre parcours de connaître des déceptions. Il vous faudra les assumer. De là à dire qu'elles seront des échecs, faudrait peut être pas tout confondre.

Vous avez un drôle d'état d'esprit.

Je me répète = si ce que vous faites en DA ne vous convient pas et constitue (pour reprendre votre façon de voir les choses) un ECHEC, dans le meilleur des cas, on vous proposera une réorientation soit vers un autre domaine soit vers le CTA (corps technique et administratif) soit vers les OSC.

Et dans le pire, on vous demandera de rédiger votre proposition de démission qui sera agréée.

Pour ce qui est du statut, se référer au décret n° 2008-940 du 12 septembre 2008 portant statut particulier du corps des officiers des armes de l'armée de terre, qui dispose =

Dès votre incorporation, vous êtes promu sous-lieutenant d'active. Et promu lieutenant de carrière dans le corps des officiers des armes (COA) le 1er août de votre sortie (après le Triomphe).

BTX

 

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Je comprends que mon état d'esprit puisse paraître bizarre, je m'en explique. J'ai déjà un métier qui me plait et une source de revenus assurée. Si je m'engage, c'est pour faire un autre métier, qui me plaît aussi, à savoir (je ne m'en cache pas) chef d'équipe de recherche au 13ème dragons. Ce métier est spécifique. Si je n'arrive pas à mes fins, plutôt que de faire quelque chose qui ne me plait pas dans l'armée, je préfère faire quelque chose qui me plait dans le civil. Il se trouve que mes activités dans le civil sont aussi au service du bien commun, je n'y vois donc pas de contradiction.

Pardon pour la confusion échec/déception, votre terminologie est plus claire. Il se trouve simplement que ma réponse à la déception n'est pas nécessairement dans l'armée.

J'essaye de bien comprendre comment la carrière des officiers est pilotée. Si je me dirige vers les OST c'est pour valoriser mon diplôme, mais compte-tenu de mes objectifs ce n'est peut-être pas approprié. Je ne suis pas intéressé par une carrière de cadre, ma motivation première pour m'engager c'est l'opérationnel et le terrain sur les 5-10 premières années de carrière. Je n'ai pas "des étoiles dans les yeux" pour ainsi dire.

Je me demande si je ne ferais pas mieux d'aller faire une PMPFS et d'essayer de rentrer au 13 par le rang. Je serais fixé plus vite.

En tout cas, merci pour le temps que vous consacrez aux gens sur ce forum, BTX.

Edited by Tarendol
Link to comment
Share on other sites

Je me demande si je ne ferais pas mieux d'aller faire une PMPFS et d'essayer de rentrer au 13 par le rang. Je serais fixé plus vite.

Je partage totalement cette orientation. Dans le meilleur des cas, vous êtes déclaré "apte" (TAP et contrôle élémentaire) et souscrivez un primo-contrat de 5 ans. Cela vous plaît et vous comptez poursuivre. Vers les 2e-3e années de services, l'encadrement du 13 vous proposera de devenir sous-officier par le biais du recrutement "semi-direct". Quatre mois à Saint-Maixent. MDL à l'issue.

Cela vous plait mais pas plus que cela. Vous souhaiteriez prolonger votre parcours dans l'institution mais sous un autre statut = celui d'officier. A 3 ans de services, vous vous attelez au concours d'admission sur titres à l'EMIA. Vous ne ferez qu'un an de scolarité aux ESCC, puis un an en Ecole de formation spécialisée. Sans avoir réellement de chance de retrouver en qualité de lieutenant le 13e RDP.

Voilà les deux voies qui s'ouvrent à vous.

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

STVN vous le dira mieux que moi =

Parce qu'au terme de votre année en DA, les cartes seront rebattues. Il y a deux inconnues = le 13e RDP proposera t'il des places aux lieutenants sortant d'Ecole ? Et serez vous en termes de classement final en position pour récupérer une des places du 13e RDP ?

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

1. Contenu de la formation : Le premier semestre (S1) en section OST organique, correspondant globalement au S1 du 3e Bataillon, beaucoup de terrain effectivement. Le second semestre (S6) au 1e Bataillon de France, les OST étant répartis dans les sections existantes. Ce second semestre est un semestre "d'approfondissement militaire", ponctué par un certain nombre de RDV importants et qualifiants (monitorat ISTC, DMOE, BPM et évidemment Monitorat Commando au CNEC)

2. Critères d'évaluation : Trop complexe pour être détaillé mais oui globalement vous avez cerné les critères d'évaluation. Je dirais qu'un tiers du classement se joue sur les évaluations militaires (tactique, tir, MEF, radio etc.), un second tiers sur le sport et l'aguerrissement et un dernier sur "le reste" (note d'aptitude, RH, grand oral de fin de scolarité, quelques épreuves académiques etc.).

3. Voir point 2 : Être complet. D'après mon expérience être une brutasse en sport est un gros plus évidemment mais vous êtes jugés toute l'année sur des dizaines de rendez-vous, et au bilan la régularité paie. Le secret est de ne rien négliger, car parfois la différence au classement se joue à rien du tout

4. Classement : Uniquement entre OST à Saint-Cyr. En DA les OST sont classés avec les autres Saint-Cyriens

Il y a 1 heure, BTX a dit :

STVN vous le dira mieux que moi =

Parce qu'au terme de votre année en DA, les cartes seront rebattues. Il y a deux inconnues = le 13e RDP proposera t'il des places aux lieutenants sortant d'Ecole ? Et serez vous en termes de classement final en position pour récupérer une des places du 13e RDP ?

BTX

Sans compter que si un X fana 13 passe par là ...

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

L'année OST à Saint Cyr est l'un des années les plus denses. Attendez vous à devoir apprendre beaucoup, dormir peu, et marcher. Beaucoup. Le premier semestre est une formation calquée sur celle du 3ème Bat', bien que vous n'ayez aucun contact avec eux, sauf lors des transmissions de traditions. Vous serez aussi avec 10 doubles diplômes issus de l'ESSEC et de Science Po.

Beaucoup de terrain ( 21 jours de terrain lors des 7 premières semaines cette année), après la formule change tout les ans en fonction de votre CDS. Vous apprendrez le métier de militaire avec du tir, de la topo, de la tactique (niveau individuel, chef d'équipe, chef de groupe, chef de section), quelques cours académiques sur la réflexion du métier de soldat et le rôle de l'officier.

 

Le classement en sortie de DA est mixte pour moi mais je ne suis pas sûr du tout. Pour info, il y avait une place au 13 en ABC et une en infanterie l'an dernier.

 

Lors de votre année à Cyr, vous signez un contrat d'un an, avec une période probatoire de 6 mois durant laquelle vous pouvez quitter l'institution sans aucune justification (vous pouvez aussi vous en faire sortir, sur blessure par exemple). A l'issu, vous devenez officier de carrière et vous êtes redevable du coût de la formation, estimée à 20 000€, ce qui équivaut à 6 ans de service. Si vous rompez votre contrat avant les 6 ans, vous devrez rembourser.

 

Si vous avez des questions plus précises n'hésitez pas, je suis actuellement en formation OST. Je n'ai pas beaucoup de temps libre mais je vous répondrai au mieux.

 

Cordialement

  • Thanks 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Bonjour Messieurs,

Je me permets d'actualiser ce topic, préparant le concours OST cette année. 

Ayant un cursus Aéro, c'est l'ALAT et le 61e RA qui m'intéresse (avec un vif intérêt pour le coté renseignement) , bien que la cavalerie légère me plait pour le coté mobile et technique.

Quelques questions sur le cursus OST à Cyr (on entend un peu tt et son contraire dessus)

- Les OST passent-il le brevet TAP ?

- Les OST ont-ils la joie de faire un passage au CEFE ?

- Les OST partagent-il le coté "Tradi" à Cyr (rattachement à une promo ? Chant de promo spé ?)

 

@SPT_A, je serais très heureux d'échanger avec toi pour avoir un feedback,

 

Merci par avance !

@Bonavox @BTX @SPT_A

Edited by Thali0s
Link to comment
Share on other sites

Le 15/12/2023 à 08:54, Thali0s a dit :

Bonjour Messieurs,

Je me permets d'actualiser ce topic, préparant le concours OST cette année. 

Ayant un cursus Aéro, c'est l'ALAT et le 61e RA qui m'intéresse (avec un vif intérêt pour le coté renseignement) , bien que la cavalerie légère me plait pour le coté mobile et technique.

Quelques questions sur le cursus OST à Cyr (on entend un peu tt et son contraire dessus)

- Les OST passent-il le brevet TAP ?

- Les OST ont-ils la joie de faire un passage au CEFE ?

- Les OST partagent-il le coté "Tradi" à Cyr (rattachement à une promo ? Chant de promo spé ?)

 

@SPT_A, je serais très heureux d'échanger avec toi pour avoir un feedback,

 

Merci par avance !

@Bonavox @BTX @SPT_A

Bonjour,

Pour répondre à tes questions :

- Oui les OST passent le brevet TAP, s'ils sont aptes au moment du stage.

- Pas de CEFE pour les OST, du moins ces dernières années.

- Tu es rattaché au 1er Bataillon donc à leur promo. Tu participes au bahutage, aux évènement promo, et tu fais partie intégrante de la famille saint cyrienne par la suite.

 

Je reste disponible en MP pour toute question supplémentaire.

 

Cordialement

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...