Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

RETEX Scolarité ESOG 2023/2024


Recommended Posts

Bonjour à tous, 

Dans un premier temps je n'ai pas trouvé de retex récent concernant le déroulement de la scolarité en école de gendarmerie, donc je me lance pour en faire un. 

Actuellement je suis dans ma semaine d'épreuves finales, je n'ai pas tout vu mais on va dire que je suis à la fin des pré-requis de l'élève-gendarme. Je vais donc essayer de condenser les 6 derniers mois afin de donner aux aspirants la meilleure idée possible de ce que peut être leur futur début de carrière en gendarmerie. 

Pour commencer, j'ai passé le concours en mars 2023, je ne vais pas faire le déroulé, il y a un sujet en épinglé qui retrace très bien tout ça. Je suis admis et suis convoqué fin d'année 2023 à l'école de gendarmerie de DIJON. Une fois la batterie de tests passés le premier jour de l'incorpo, nous sommes tout de suite jetés dans le grand bain. Au programme des premières semaines, des cours en compagnie ayant pour thème les bases du métier de gendarme (déontologie, histoire, cadre légal de l'usage des armes, etc..). Il faut savoir que les premières semaines vous pouvez avoir des cours jusqu'à 21h30/22h00 et si ça n'est pas le cas, étude obligatoire jusqu'à 21h30.

Je suis en formation d'une durée de 9 mois, dans ma compagnie il y a de tout 1/3 d'anciens GAV, 1/3 d'anciens militaires et 1/3 d'anciens civils. Nous avons donc au programme 3 mois de kaki, c'est à dire 3 mois à porter le treillis (pas de tenue bleue) et à apprendre les fondamentaux du militaire. En plus des cours maintenant en pelotons (40 pax) concernant le maniement de l'arme, la défense sans arme, la déontologie, etc... nous avons 2 semaines de préparation au bivouac se déroulant en décembre. Durant ces semaines vous apprenez à faire du combat (Famas, grimé, etc...). Je fais une avance rapide, et nous voilà au bivouac ! Une semaine de marche et de soirées dehors pour faire la synthèse de la partie kaki. Le premier jour vous avez votre examen de combat, pour voir ce que vous avez compris et arrivez à restituer. Cette note fera partie des notes du bilan d'étape (BE). C'est une semaine rude pour certains, les conditions climatiques n'étaient pas forcément au rendez-vous et les marches à répétition laissent des mauvais souvenirs à certains, mais au final tout se déroule bien. 

Après cette semaine place au BE ! Une semaine de restitution pratique (manipulation des armes, défense sur adversaire, sport). Toutes ces notes détermineront votre classement intermédiaire. 

Après le BE et une marche vous avez le droit de porter votre calot ! Et oui, au début vous avez le droit à la casque TTA. Qui dit calot, dit tenue bleue ! Et donc vous voilà arrivés à une nouvelle partie de la formation, au programme cours de police judiciaire, de police route, manipulation de nouvelles armes, mises en situation. Après 2 mois et demi de cette petite routine, c'est la préparation à St-Astier qui arrive. St-Astier, pour ceux qui ne le savent pas, est un centre d'entrainement des forces de gendarmerie spécialisé dans le maintien et le rétablissement de l'ordre. Voilà donc arrivés les cours de maintien de l'ordre : cadre légal, les différentes manoeuvres, les différents moyens. Une fois les cours introductifs passés, c'est le départ pour le centre et ce durant une semaine. Lors de cette semaine vous allez restituer tout ce que vous avez appris en théorie et de surcroît goûter à un peu de lacrymo. Au final c'est une semaine très enrichissante et ça permet de voir une autre facette de la gendarmerie. 

Une fois St-Astier passé, vous avez le droit à votre galon, et oui, une fois arrivé là vous avez accompli 2/3 de votre formation. 

Quelques semaines passent et nous voilà au Bilan Final (BF). Comme le BE, restitution pratique de tout ce que vous avez vu lors de votre partie bleue. Les notes obtenues, additionnées à celles du BE, vous donneront votre note finale et donc votre place au classement. 

J'en suis à ce niveau là. L'amphi pour choisir les places arrive dans moins d'un mois et après il n'y a que de la spécialisation suivant la subdivision d'arme choisie. De la police judiciaire pour les gendarmes départementaux, du sport et du rétablissement de l'ordre pour les mobiles. 

Pour finir, c'est une période que vous n'oublierez jamais, c'est le début de votre parcours en gendarmerie . Vous connaitrez des moments de doute comme des moments de joie. J'oubliais, pour le sport, les barèmes sont largement atteignables si vous vous donnez la peine de vous entrainer, idem pour les révisions. Au milieu de chaque partie, vous avec un contrôle continu qui permet de voir si vous êtes toujours assidu dans votre apprentissage. 

Enfin, ce retex est celui de ma promotion, certaines choses peuvent changer selon l'école et la compagnie dans laquelle vous êtes mais la forme est là. Si vous voulez des conseils ou des précisions n'hésitez pas, je reste à votre disposition. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • BTX featured and pinned this topic

Excellent RETEX qui complète judicieusement le volet "je deviens un gendarme".

Félicitation à vous et à vos camarades car votre indispensable métier est l'objet permanent de critiques, de contestations, de haine et de refus d'obtempérer récurrents. Avec une justice par trop laxiste.

BTX

  • Like 3
  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Que de souvenirs ...et prêchant pour mon ex paroisse au moins une orthographe décente .Reste une partie que tu vas découvrir la sujétion ....H/24 7/7 .Mais çà ..bref...Félicitations pour ton effort rédactionnel ...

Blanche ou Jaune ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, Yann pyromane a dit :

Que de souvenirs ...et prêchant pour mon ex paroisse au moins une orthographe décente .Reste une partie que tu vas découvrir la sujétion ....H/24 7/7 .Mais çà ..bref...Félicitations pour ton effort rédactionnel ...

Blanche ou Jaune ?

Concernant la sujétion, on ne choisi pas la gendarmerie si l'on est pas déjà préparé à ça... Ca peut être éreintant mais fait partie de la vie que l'on a décidé de mener. 

Pour l'effort rédactionnel, je me vois mal envoyer des PV à mon OPJ avec des centaines de fautes d'orthographe !

J'ai une appétence pour la blanche avec l'envie de rejoindre un PSIG.  

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Je me doute bien que ce ne va pas s'arranger avec le temps, quand j'écoute mon grand-père, ancien de l'arme, les temps étaient bien différents ! Mais nous sommes la relève et il en faut. C'est un métier formidable et pour moi un honneur de pouvoir l'exercer. 

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...