Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Pilote griffon


Te28w

Recommended Posts

Bonjour,

Je me demandais quel était le rôle d’un pilote griffon ou serval à part de le piloter, bien entendu. Est ce que par,exemple le pilote prend par au combat, ou est aussi transmetteur ou si c’est un combattant du génie il est aussi démineur. Comment ça marche? Est-ce qu’il faut s’engager comme combattant infanterie et c’est une spécialité,par exemple tout comme tireur minimi ou radio tireur?

Merci de vos réponses 

Link to comment
Share on other sites

A la base - c'est un combattant comme des autres, donc il as la specialite de base, de plus, souvent c'est caporal ou caporal-chef. Son specialite de "pilote" est une module complementaire, et c'est pas de toute une specialite "a vie" - il peut vite passer au poste de tireur minimi, sapeur de combat, chef d'equipe etc.

Quant au combat motorisee - pilote reste collocalisee avec son vehicule (sauf rares exceptions), il n'a pas d'autres taches a remplir. Griffon est tres complexe comme engin, il faut metriser.

  • Thanks 1

Moi legionnaire, moi pas bien francais parler.

Link to comment
Share on other sites

Donc si je veux par exemple être pilote griffon dans l’infanterie ou le génie, ce ne sera qu’une spécialité et je pourrais être interchangeable.

Alors que si je prend dans la cavalerie,ce sera ma job et c’est tout? Je trouve ça intéressant de conduire de tel véhicule.

merci de votre réponse 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Te28w a dit :

 

Donc si je veux par exemple être pilote griffon dans l’infanterie ou le génie, ce ne sera qu’une spécialité et je pourrais être interchangeable.

 

Pas vraiment, tu choisiras d'abord ton régiment (1er RI, 3e RIMa, ... pour l'infanterie, le 3e RG, 6e, 19e RG ..., pour le Génie), tu y ferras ta formation de base, c'est à dire dans l'infanterie : "combattant de l'infanterie", dans le Génie "combattant du Génie, et après cela, en fonction des besoins du régiment, de tes capacités, de tes chefs, de tes envies tu ferras une spécialisation et cela pourra être peut-être pilote de Griffon ... Il se peut aussi que tu passes d'abord 2 ou 3 ans comme fantassin ou sapeur, et puis seulement passe la qualification de pilote Griffon

Clairon

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Link to comment
Share on other sites

Idemtito, sauf que le Griffon (si c'est vraiment ce qui te passionne) est encore assez rare dans les Régiments de Cavalerie, c'est surtout l'Infanterie et le Genie qui en recevront le plus en proportion.

Clairon

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Link to comment
Share on other sites

Ok donc si on veut conduire un Griffon ou un Serval il faut s’engager Sapeur et Fantassin et (on a pas la certitude) après devenir pilote.

En gros on peut pas s’engager directement comme pilote Serval,par exemple.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Te28w a dit :

En gros on peut pas s’engager directement comme pilote Serval,par exemple.

En effet, comme Militaire Du Rang EVAT tu t'engages toujours "au titre d'un régiment", et donc ton choix de régiment entrainera pour ton job militaire certaines conséquences ... Si tu veux être pilote de Char, ça ne sera pas possible dans l'Artillerie de Montagne, ou dans les Transmissions.

Dans ton cas de volonté de devenir pilote Griffon/Serval, il te faudrait plutôt te concentrer en effet sur l'infanterie, le Génie, l'artillerie, ... car ce sont ces types d'unités qui recoivent ces équipements actuellement ... Mais là aussi il y a des différences encore entre les différents régiments, pour l'infanterie par exemple : seuls les régiments "médians" recoivent/vont recevoir les Griffons (soit les 1er et 126e RI, 2e, 3e et 21e RIMa) ainsi que le 2e REI et la 13e DBLE mais qui font partie de la Légion (recrutement différent).

Pour le Serval, c'est plus les régiments "légers" qui vont le recevoir (Paras et Alpins), bien qu'à terme (2030+), le Serval devra avoir remplacé le VAB dans à peu près tous les régiments.

Enfin comme énoncé, tout dépendra encore de tes résultats durant ta formation initiale, des besoins du régiment à la fin de ta formation initiale (si le Régiment d'Infanterie que tu as choisis a assez de pilotes Griffon, mais a besoin de servants de missiles Anti-Chars, il y a de très fortes chances que tu deviennes servant/aide-tireur missile ...)

Enfin, sans que cela ne soit "gravé dans le marbre", mais le pilote d'un engin blindé dans un régiment d'infanterie sera plus souvent un fantassin qui d'abord aura passé 2 à 3 ans "dans la gadoue avec son fusil" avant de devenir pilote d'engin ...

Clairon 

  • Like 1

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Link to comment
Share on other sites

Ok d’accord merci.En fait rien n’ai vraiment jamais sur.Je pourrais m’engager sapeur et ne jamais finir pilote.

C’etait une piste que j’explorais dans le cas où le recrutement ne voudrait pas de ma candidature en tant que combattants sics. Mais comme je vois qu’il faut d’abord s’engager sapeur,fantassin,artilleur pour devenir pilote et que ce n’est qu’une spécialité, ça m’intéresse vachement moins.

J’qimerais être combattants sics dans un régiment autre que transmissions ça m’ourvrirai plus de vois et j’ai aussi entendu dire que c’était une filière en tension qui avait besoins de recruter parce que personne ne voulait vraiment faire transmetteur.Pourtant de ce que j’ai entendu c’est un métier polyvalent et très intéressant. Tantôt sur le terrain avec une radio,au plus proche de l’ennemi tantôt dans son véhicule en train de  faire les liaisons,c’est aussi apparement un métier qui a un côté tactique vu que c’est toi qui transfère l’information?

 

Sinon,j’aurais effectivement voulu conduire serval/griffon je trouve que c’est interessant comme véhicule.

Mais merci de vos réponses.

Edited by Te28w
Link to comment
Share on other sites

D’ailleurs est ce que que l’un sait quelles sont les spécialités combattants sics en régiment autre que de transmissions car j’ai vu quelques part qu’être combattants sics dans un régiment autre que de transmissions offraient moins de spécialités, est-ce vrai?

Par exemple,être opérateur réseaux de zone etc…

Edited by Te28w
Link to comment
Share on other sites

Oui je lui avait posé cette question il m’avait appris beaucoup et de choses et ça m’avait permis de guider mon choix.

En vrai quand on s’y connaît pas ça paraît vraiment compliqué.

Link to comment
Share on other sites

Oui mais déjà tu as ciblé ton choix d'aller en régiment non trans donc tu as réduit le champ des possibilités reste à savoir les besoins des uns des autres à l'instant T et là nous le plan de recrutement on ne le connait pas du tout .Envoie nous la liste de ce qui t’intéresse quand tu aura les offres qui te sont proposées pour çà on est meilleur .

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

La vie militaire d'un evat a un spectre très large en terme de contentement , j'en connais un qui est dans un BCA et il s'éclate tous les jours même si parfois il en a bavé pendant les classes là il est au top .😁 il part même en mission bientôt dans un pays désertique ou il est en ce moment même .

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Si tu souhaites devenir SIC, tu as beaucoup spécialités.
Cherche ici https://www.sengager.fr/emplois/informatique-telecoms?job_domain=160

Les SIC sont très recherchés actuellement !
Il y a des postes officiers et des postes ss-off, mais il y a aussi des possibilités EVAT après une formation spéciale en régiment.

En gros, tu pourras installer le matériel (antennes et cables), régler les outils de communication (surtout des ordis maintenant) et participer à la cyberdéfense. Ce qui peut être passionnant !

Tout dépend de ton niveau de formation actuel et des efforts que tu es prêt à fournir ! 

  • Like 2
  • Thanks 1

Militaire d'active

Link to comment
Share on other sites

Oui ça me passionne ! Et je trouve cela intéressant comme domaine.Dommage que si peu de jeunes ne veuillent choisir de domaine.
Je ne sais juste pas quel régiment choisir.. Mais rien ne presse… 

Tout dépendra des régiments qui recruteront au moment où je présenterais ma candidature.

 

En attendant je me prépare!

Bonne journée 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Entre "conducteur Griffon" et "spécialiste SIC"...

Comment dire...

Juste "rien à voir".

"Conducteur Griffon", n'est pas une spécialité, juste une qualif.

Que n'importe quel personnel des Forces, si son unité en est dotée, est susceptible de détenir si son poste peut le nécessiter. (Du Fourrier au CDU...)

§§

Si les SICs vous intéressent, (au-delà de la "barre", fort compréhensible, à piloter ponctuellement un Griffon..:)), ayez à l'esprit que c'est LA spé qui vous ouvre à ce jour (et pour longtemps...), le plus large pannel d'opportunités..

Tant pour intégrer toutes les unités... (Même celles dont vous ignorez probablement l'existence..), que vous offrir de permanentes opportunités de formation, et  un reclassement particulièrement aisé dans la vie civile à l'issue de votre carrière.

§§

"Combattant des SICs", cela peut recouvrir tout autant l'opérateur du 54 ou du 2 en patrouille profonde, que le crypto-analyst en SOC...

La palette est large...

 

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Oui ça n’a rien à voir.

Oui il y a tellement de spés que Parfois je suis perdue.

Soit je m’engage sics soit je m’engage dans l’artillerie, ce qui n’a encore rien avoir mais bon.

Les transmissions ça m’intéresse en plus c”est une filière en tension donc il y a un manque, apparemment donc ç’est utile à mon avis.

Link to comment
Share on other sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...